Accueil > Evénements > Algérie >

[ Algérie - France ] Présidentielles françaises : Pour qui votera Bouteflika ?

mardi 6 février 2007, écrit par : Le Quotidien d’Oran, mis en ligne par : Boutebna N.

Jack Lang, ancien ministre et conseiller spécial de Ségolène Royal, a été reçu hier à Alger pendant près d’une heure et demie par le président Abdelaziz Bouteflika auquel il a remis un message de la candidate socialiste à la présidentielle en France.

Ségolène Royal qui, d’après certaines sources, prévoit un déplacement à Alger pour le mois de mars prochain, emboîte le pas à son principal rival pour l’investiture suprême, le chef de file de la droite Nicolas Sarkozy, qui lors de son séjour algérois le 14 novembre dernier avait multiplié les annonces positives, notamment sur le dossier sensible des visas. Selon Lang, Royal est « engagée à approfondir » les relations « d’amitié et de coopération » entre l’Algérie et la France. A l’issue d’une audience que lui a accordée le président de la République, Lang a déclaré à la presse avoir remis au chef de l’Etat « un message personnel de Mme Royal, un message d’engagement à approfondir une action très étroite d’amitié et de coopération entre la France et l’Algérie, si nous accédons aux responsabilités ». Les relations avec l’Algérie sont un « élément essentiel de notre politique étrangère et de notre avenir commun dans le monde méditerranéen », assure Ségolène Royal dans ce texte. « J’aspire à ce que notre partenariat soit considéré comme une référence dans les relations entre le Nord et le Sud », écrit Ségolène Royal dans ce message dont l’AFP a diffusé des extraits. « Ma priorité, si je suis élue, sera de jeter les bases, avec vous, d’une relation renforcée entre nos deux pays, car mon sentiment profond est que nous pouvons résolument passer à une dimension supérieure dans les liens de coopération qui nous unissent ».

Royal souligne que la relation entre la France et l’Algérie « faite d’intimité, doit se développer dans la confiance et être soudée par l’amitié ». Qualifiant la colonisation de « système de domination, de spoliation et d’humiliation », elle estime « fondamental » que Paris et Alger « puissent élaborer ensemble une restitution de l’histoire qui tienne compte de notre histoire partagée ». Les divergences sur l’appréciation des effets de la colonisation empêchent depuis 2005 la signature d’un traité scellant une réconciliation définitive. Alger demande des « excuses » à la France pour les crimes commis en Algérie pendant la période coloniale, avant de signer ce traité voulu par les présidents Jacques Chirac et Bouteflika.

Pour Lang, sa visite en Algérie est une « visite d’amitié » vis-à-vis d’un pays qu’il « aime, respecte et admire ». Le conseiller spécial de Royal a en outre rendu hommage au président Bouteflika « qui a accompli et continue d’accomplir une mission historique à la tête de l’Algérie », a-t-il souligné. Lang est l’invité de l’Institut des études stratégiques globales (IESG) d’Alger, où il devait donner, hier après-midi, une conférence sur le thème : « Europe-Maghreb, quel avenir ? ».


Partager cet article :
9 commentaire(s) publié(s)
Laïd DOUANE :
Peut-on être ami avec nos tueurs ? Le 08 mai 1945, jour de gloire et de joie pour la France, mais pour l’Algérie ce fut un jour de deuil et de larmes. En revanche, ce malheur a été l’essence même de l’indépendance. Il serait peut-être intéressant de penser à glorifier cette date ! Le 8 mai 1945, la France célèbre une victoire fabriquée par ses alliés dont, nos imbéciles, chair à canons. Une victoire, certainement bien méritée pour le peuple français. Le même jour en Algérie, le peuple algérien ose espérer enfin, se libérer, après avoir longtemps, aspiré à l’indépendance. A Sétif 2 000 à 3 000 personnes réunies devant une mosquée forment un cortège et se mettent en marche en brandissant des banderoles : Libérez Messali, A bas le colonialisme. Le drapeau algérien surgit avec à ses cotés, les drapeaux des alliés. Une banderole exprime les voeux : Vive l’Algérie libre et indépendante. La police appuyée par des civils européens tire sur les manifestants donnant la mort à des milliers d’assoiffés de liberté. A (...)
Laïd DOUANE :
L’Algérie ne doit pas être dupe ! Cet article a été rédigé à la suite d’une série de commentaires au sujet de mon intervention intitulée : L’Algérie n’est pas dupe. Il explique un peu, la tâche difficile qui attend les politique en Algérie et en France dans le domaine des relations internationales Décidément, même à l’ère de la démocratie et de la liberté d’expression, on est sommé d’éviter tout ce qui ne plairait pas à Ihud Baraq. Je croyais bêtement à la démocratie en France avant d’y mettre les pieds pour y vivre. Je ne savais pas qu’il me fallait, au préalable, avant d’aborder n’importe quel sujet, connaître la liste des tabous en relation avec les fonts de commerce privilégiés de notre colonisateur. Ainsi, il est interdit de parler du sionisme, de la laïcité, des Juifs ou des Harkis sous peine d’être taxé d’antisémite et d’apologie de, je ne sais pas quoi dire ! Ce sont-là des domaines réservés. En France, on peut parler de tout et dire ce qu’on a envie de dire de n’importe quoi et de n’importe qui, y compris de « (...)

Voir en ligne : http://www.agoravox.fr/ecrire/artic...

Laïd DOUANE :
Sarkozy envoie le traité d’amitié aux calendes grecques ! J’en étais sûr ! En guise de malvenue à M Sarkozy, j’ai écrit un article que j’ai introduit avec un petit paquet de questions, supposant que je m’adressait à un homme « super intelligent ». C’est ce qu’on dit de lui, en tout cas ! J’écrivais donc, en m’adressant aussi, à ceux qui ne sont pas atteints de cécité mentale : « Est-il raisonnable de penser qu’un Juif peut pardonner à Hitler et à ses sbires ? Bien sûr que non, dirait M Sarkozy ! Et les crimes contre l’humanité tels que le génocide, l’esclavage et le racisme commis par la France coloniale ? Peut-on lier une vraie amitié avec celui ou celle qui a tué votre mère, votre père ou même votre compatriote ? Peut-on vraiment s’aimer et se regarder dans les yeux sans faire le deuil ? Naturellement, la réponse est NON. Mais M Sarkozy trouvera quand même une parade pour échapper à la réponse ». Finalement, j’avais raison de prédire que le ministre de l’intérieur français trouverait la parade pour justifier (...)

Voir en ligne : http://www.agoravox.fr/ecrire/artic...

Laïd DOUANE :
L’Algérie doit pardonner à la France !! Est-il raisonnable de penser qu’un Juif peut pardonner à Hitler et ses sbires ? Bien sûr que non, dirait M Sarkozy ! Et les crimes contre l’humanité tels que le génocide, l’esclavage et le racisme commis par la France coloniale ? Peut-on lier une vraie amitié avec celui ou celle qui a tué votre mère, votre père ou même votre compatriote ? Peut-on vraiment s’aimer et se regarder dans les yeux sans faire le deuil ? Naturellement, la réponse est NON. Mais M Sarkozy trouvera quand même une parade pour échapper à la réponse. D’ailleurs, l’hôte de l’Algérie, persiste et signe : La France doit être l’amie de l’Algérie ! Est-il atteint de cécité mentale à ce point ? Deux choses m’ont secoué ce matin : Un commentaire d’un internaute au sujet d’un article qui parle de réconciliation entre l’Algérie et la France, et une déclaration d’un certain Sarkozy concernant le traité d’amitié entre l’Algérie et la France. Dans ce message, le commentateur algérien, perdu dans cette « merderie (...)

Voir en ligne : http://www.agoravox.fr/ecrire/artic...

Laïd DOUANE :
Les Harkis et le traité d’amitié ! Entre l’Algérie et la France, il y a des paquets de mauvaises et de bonnes choses communes. Les deux pays seraient aisément liées amicalement s’il n’y avait pas cette horrible chose appelée Harkis. Il faut être un Algériens en Algérie pour comprendre le degré de l’horreur qu’elle suscite. Pour un fils de chahid (martyre), le mot suscite la folie ! Pour les observateurs, les Harkis entravent la signature du traité d’amitié. Quarante ans que nous subissons les humiliations. En Algérie, on nous accuse toujours d’être des traîtres. En France, nous sommes restés des étrangers. Et maintenant, on traite nos pères de sous-hommes. Ceci est le témoignage d’un Harki en colère. Et qui dit Harki, dit traître algérien ! C’est, du moins, la définition publique exacte du mot Harki. Mais, c’est quoi un Harki, si ce n’est le plus « humiliable » et le plus traître des Algériens qui ont soutenu la France du temps de la guerre de libération nationale ? Les Harkis, en fait, sont des traîtres (...)

Voir en ligne : //http://www.agoravox.fr/ecrire/art...

Laïd DOUANE :
Doigt d’honneur à ces 46% de Français qui prônent l’usage de la force ! Je ne croyais pas qu’il existerait encore des Français qui prôneraient l’usage de la force ! Je pensais que les leçons de l’Indochine et l’Algérie suffisaient largement pour tendre le dialogue ! Finalement, je me suis trompé. Est-il hors du commun que des Français trompent ? Non, répondrait ma mère que Dieu lui soit loué, c’est à la Française ! J’étais sur le point de répondre à un message venant d’un soi-disant Juif marocain. Ce message, lourdement chargé de propos virulents, a fait de moi une boule de colère. Outre les insultes et les injures, cette personne s’est permise de me « conseiller d’arrêter d’écrire des conneries, car, selon lui, tout ce que j’avais écrit suscite la moquerie et que la langue française refuse de me servir, a-t-il ajouté ». J’ai alors pensé à la suite que l’on réserve habituellement aux imbéciles et j’ai décidé de l’appliquer, non sans lui envoyer un mot : « Vous avez raison, mais je doute for bien que vous soyez un (...)

Voir en ligne : //http://www.agoravox.fr/ecrire/art...

Commentaire n°1324 :
le 28 mai 1957 à melouza massacre de 300 hommes par les menbres du fln attentas contre les français d’algerie ext----------- bravo monsieur jack land

Réponse de un vrai Stayfi :

Les autorités Françaises doivent en toute sincérité reconnaitre les massacres de Sétif et autres villes qu’ils ont effectués durant la colonisation, car nous algériens on ne peut pas,voir meme impossible,faire l’impasse sur ces évenements tragiques et graves ;les morts de nos pères et mères durant cette période triste restent gravés dans nos mémoires.Sans oublier les tortures lors des interrogatoires des militaires français sur les algériens et algeriennes,à ne jamais oublier,Oh vous musulmans !!!!

Réponse :

Et combien de millions d’Algeriens massacrés depuis 1830 ????

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus