Accueil > Evénements > Algérie >

Conditions d’accueil des voyageurs : Des députés au port et aéroport de Annaba

lundi 24 septembre 2012, écrit par : A. Bouacha, Le Soir d’Algérie, mis en ligne par : A. Nedjar

Une délégation de la commission des affaires étrangères, de la coopération et de la communauté de l’Assemblée populaire nationale (APN), conduite par son président, Belkacem Belabbès, a séjourné durant deux jours (samedi et dimanche) à Annaba.

La délégation, composée d’une quinzaine de députés dont quatre élus de la wilaya d’Annaba, avait pour but de s’enquérir des dispositions prises pour l’accueil des voyageurs à l’arrivée et au départ du port et de l’aéroport de la quatrième ville du pays. Que ce soit au port ou à l’aéroport, les membres de la délégation de l’APN se sont entretenus avec les voyageurs sur les conditions de leur prise en charge lors de la traversée ainsi qu’à l’embarquement et/ou débarquement. Ces derniers ont émis le vœu pour un allégement des formalités de douane et de la Police des airs et des frontières (PAF) et pour une réduction des tarifs de bateau et d’avion, qu’ils jugent très coûteux. A ce sujet, les députés ont recommandé de prioriser les familles accompagnées d’enfants et la dotation en moyens matériels, notamment un scanner, pour accélérer les formalités d’usage. A l’aéroport Rabah-Bitat, les voyageurs ont évoqué le problème des retards d’avions, même s’ils ont fait remarquer qu’il y avait un léger mieux ces derniers temps. Ils se sont plaints aussi de l’exigüité des lieux et du peu de structures, principalement de restauration et de repos. Ce problème sera résolu avec la mise en service de la nouvelle aérogare qui interviendra à la fin de l’année 2012, aux dires du responsable local de l’Entreprise de gestion des aéroports. Une bonne partie du séjour à Annaba des membres de la commission de l’APN a été consacrée au port où la délégation avait assisté à l’arrivée, samedi, et au départ, dimanche, du car ferry Tassili II qui a débarqué et embarqué plusieurs centaines de voyageurs et de véhicules de et à destination de Marseille (France). Cette rotation constitue la dernière du programme de la saison estivale 2012 qui en a totalisé 14 entre ces deux villes de la Méditerranée, avant le retour à la basse saison et la baisse du trafic voyageurs. Lors d’une séance de travail avec le directeur général de l’Entreprise du port d’Annaba (EPAN), la délégation a appris de celui-ci que les délais de traitement des voyageurs-piétons et voyageurs-autos ont diminué, passant de plus de trois heures au début de la saison à moins de deux heures. Elle a également pris connaissance, à travers d’amples explications, du fonctionnement de cette importante infrastructure économique.
Il y a lieu de citer l’édification d’une nouvelle gare maritime pour améliorer le service aux voyageurs, déjà inscrite dans le programme de développement.


Partager cet article :
12 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°153254 :
Toute une délégation pour s’enquérir des dispositions... Il aurait été plus simple de voyager incognito pour connaitre la situation réelle qui se vit au niveau des ports et des aéroports.
Abdel Marseille :
Ils ne sont pas trompés de pays, j’espère ?A Bejaiia nous sommes restés 13 heures dans des conditions inhumaines avec des gens qui nous considéraient comme des sous hommes, alors qui va croire à ces comptes à dormir debout.
l’exilé :
Bonjour je salut le journal pour le suivi des problemes et les preocupations des ressotissants algeriens a l’etranger merci on moin on ai rassure de voir que les autorites algerienne prennent conscience de nos problemes et jespere que sa va s’ameliorer avec le temps.
Tahtoh :
A quand le tour de Ain Arnat , l’ allongement de la piste actuelle ainsi que le lancement de la deuxième piste ?
Kamel :
Et on continue à faire dans le symbolique. Tout le monde connait les problèmes et les difficultés et la bureaucratie dans nos aéroports et ports. Il suffit de voyager incognito pour constater l’horreur. Le voyageur est à la merci du transporteur, du douanier et de la PAF. Il fait profil bas de peur d’agraver sa situation puisqu’il n’a aucun droit et il espère que peut être un jour cela va s’arranger. Arrêtez de jouer à la comédie et prenez le problème au sérieux. Vous êtes grassement payés pour ça messieurs les députés.
ben ali :
je propose la suppression des formalités de douanes purement et simplement et de concentrer le personnel sur les contenairs de marchandise : une famille avec 3/5 enfants qui vient de l’etranger pour voir sa famille ne transporte pas de cocaine dans les couches des enfants ! faut arreter le delire - quand les gens repartent des formailités incroyables , on dirait que les gens repartent avec des secrets technologiques alors qu’ils n’ont que 5 litre d’huile d’olive et un peu de felfel du bled !!! stop a la hogra - le trafic , c’est autour des contenairs qu’il se trouve- et puis pourquoi tous ces policiers et ces agents des douanes concentré au meme endroit : il y a 5 policiers pour un voyageur .... qu’on mette ces agents dans des voitures pour sillonner les rues ! les voyageurs n’ont pas besoin de ces tracasseries -et laisser la france faire son travail au port ou a l’aeroport ... d’ailleurs quand les voyageurs viennent d’un pays europeens en avion , la securité est deja maximal - a quoi bon (...)
lotfi :
salam si c’etait que la longueur de la piste , pour 1 aeroport tres récent la cafeteria/wc ect sont déplorable l’an passé mon neveu cai fait volé dans son bagage dans l’enceinte meme de l’aeroport 1 appareil photo de 460e+ 1 cartouche de cigarette pour sa premiere visite a sétif il a été bien supris , ont ai allé voir le commissaire et air algerie peine perdu
Tahtah :
Un billet Paris-Montréal (11h de vol) avec une meilleure compagnie qu Air Algerie coute moins cher qu’un vol Paris-Alger (2h de vol) qui est une des rares compagnie aérienne à avoir 5h de retard sur ses vols pour ne citer que cela. Ils n’ont plus de limites dans la meprise totale du voyageur algerien
Commentaire n°153297 :
SALAM A TOUS juillet dernier depart de marseille a bord du tarek que nous avons pris 3 fois pendant la traversèe mer agitèe donc dans le bateau plus d hygiene bateau surchargèe les passagers qui devaient dormir sur le pont se sont disputer avec ceux du salon fauteuil la police P A F n est pas intervenu soirèe prevue annulèe sur ordre du commisaire de bord a l arrivèe ces memes policiers regardaient toutes les voitures sortirent du navire et retardaient les sorties de vehicules a 22H30 trés peu de douaniers officiers etaient present donc la rèchoua est èlevèe pour 40 euros nous sommes sorti du port a 2H tahyia djezair
Commentaire n°153305 :
il fallait faire ça en plein période de vacances là en septembre il n’ya pas grand monde et ça ne reflète pas la rélaité Messieurs les députés
Commentaire n°153315 :
bla bla bla bla bla bla bla bla ..................
farah-diba :
salam une visite de Travail , avec les presse et les NOTABLES LOCAUX !! et on a trouvé personne pour se plaindre du raket pour sortir pas trop tard du port 20, 30, 50 euros a votre bon coeur mssieu- dames !! toujours aussi courageux les voyageurs algeriens , continuez comme ça , ne dites rien . baissez la tête et dites SAHA ...vous le valez bien !!!!

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus