Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Journée mondiale de l’eau à Sétif : L’ADE en action

dimanche 25 mars 2007, écrit par : Le Soir d’Algérie, mis en ligne par : Boutebna N.

La Journée mondiale de l’eau du 22 mars 2007 sera organisée autour du thème : “Faire face à la pénurie d’eau” sous l’égide de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). H2O : la molécule de vie, la molécule de l’eau, sans cette molécule rien ne vit, rien ne pousse, rien n’est possible. L’eau circule sur la terre, façonne les paysages, rythme la vie.

L’homme a organisé sa vie autour de l’eau et parfois contre l’eau ; longtemps il a puisé, souillé et gaspillé. Adoptée le 22 février 1993, lors de l’Assemblée générale des Nations unies sur l’environnement et le développement durable, la Journée mondiale de l’eau a lieu chaque 22 mars. Elle a pour objectif de sensibiliser le public “non spécialiste” à la préservation de l’eau. En effet, cette ressource indissociable de la vie s’épuisera si on n’y prend pas garde. Le thème de cette année fait ressortir l’importance croissante de la pénurie d’eau dans le monde et la nécessité de renforcer l’intégration et la coopération afin d’assurer une gestion durable, efficace et équitable des ressources hydriques rares, que ce soit localement ou à l’échelle internationale. Dans les autres wilayas du pays, plus particulièrement dans la ville de Sétif, l’Algérienne des eaux (ADE) a élaboré un programme riche et varié pour fêter cet événement planétaire. D’où vient l’eau ? Comprendre son éternel voyage, ses enjeux, inciter chacun à connaître cette ressource indispensable à la vie, c’est l’objectif que s’est fixé l’Algérienne des eaux de la zone de Sétif en proposant diverses actions autour de la Journée mondiale de l’eau. A cet effet, et parmi les activités organisées par l’ADE, la mise en place d’une “caravane de l’eau” qui consiste en une maisonnette et un livre géant ayant la forme de robinet tractés par un mini-train et dont les passagers sont des enfants. Cette caravane sillonnera les principales artères de la ville.

Hormis les expositions au niveau des villes de Sétif, M’sila, Béjaïa et Aïn-Taghrout et ayant pour thème “L’eau, la lutte contre le gaspillage, les MTH”, l’ADE a organisé des concours de dessin destinés aux élèves du cycle primaire des wilayas de Sétif, M’sila, Béjaïa et BBA, ainsi que l’élaboration de cours sur l’eau destinés aux élèves, tous paliers confondus, et qui seront donnés après les vacances de printemps, et ce, dans le but de les sensibiliser à la lutte contre les pertes et le gaspillage de cette ressource vitale, ainsi que la lutte contre les maladies à transmission hydrique (MTH). Concernant la gestion de l’eau et les objectifs du millénaire fixés par l’ONU, le directeur de zone de l’Algérienne des eaux, M. Amroune, a tenu à affirmer : “L’Assemblée générale des Nations unies a consacré la date du 22 mars de chaque année Journée mondiale de l’eau dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations d’Action 21. L’an 2005 a vu le lancement de la décennie internationale d’action, sur le thème-L’eau, source de vie" pour la période 2005-2015.

L’objectif de la décennie est d’attirer davantage l’attention sur les questions relatives aux ressources en eau, à tous les niveaux, et sur l’exécution de programmes et projets relatifs à l’eau. La décennie vise également à promouvoir la participation des femmes aux activités de développement concernant l’eau. Pour rappel, l’objectif défini dans la déclaration du millénaire, objet de la résolution 55/2 adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies le 13 septembre 2000 à New York, est de-réduire de moitié, à l’horizon 2015, la proportion de personnes qui n’ont pas accès à l’eau potable ou n’ont pas les moyens de s’en procurer". Et, à l’occasion du Sommet mondial pour le développement durable tenu en 2002 à Johannesburg, outre l’objectif de la déclaration du millénaire en matière d’accès à l’eau potable, un nouvel objectif consistant à réduire de moitié à l’horizon 2015 la proportion de personnes qui n’ont pas accès à un système adéquat d’assainissement a été retenu. Les objectifs du millénaire constituent donc une opportunité et un défi en ce qui concerne le secteur de l’eau et de l’assainissement pour les pays comme l’Algérie. Dans ce contexte, notre pays a largement atteint les objectifs du millénaire (OMD-ONU) visant à ramener, d’ici à 2015, de 40 à 80% l’accès à l’eau potable et au système d’assainissement en zone rurale africaine. Avec un taux de raccordement de plus de 85% pour l’eau potable et de 84% pour l’assainissement,-nous avons largement atteint les objectifs du millénaire en la matière, tels que projetés par les Nations unies”.

Imed Sellami, Le Soir d’Algérie


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus