Accueil > Evénements > Algérie >

Mécontentement à Sétif après le dépôt des listes de candidatures

Le champ ouvert à toutes les manœuvres
samedi 7 avril 2007, écrit par : Abdelhalim Benyelles, La Tribune, mis en ligne par : Boutebna N.

Au lendemain de l’annonce des 15 listes électorales en compétition dans la wilaya de Sétif pour les prochaines législatives du 17 mai les surprises engendrées par la désignation des candidats dans la majorité des partis politiques n’ont fait que générer le mécontentement et l’hostilité au sein des militants de base. C’est ainsi que tant au niveau du FLN, du RND, du PT que du MSP, la grogne de la base a traduit les « manœuvres » orchestrées à partir des bureaux centraux où l’on retient que l’organisation locale n’a guère été consultée pour l’élaboration des listes des candidats. Pour le cas du FLN, l’on notera la frustration des militants des kasmas où le problème de représentativité de ses membres a été soulevé non sans acharnement, traduisant ainsi l’obstination du bureau central à user d’une discipline implacable pour imposer le choix de « l’arbitraire ». Un fait d’ailleurs que ne manquent pas de soulever les militants du RND, du MSP et du PT. Cependant, ceci pourrait engendrer, selon certains témoignages, pour le cas du FLN, des conséquences néfastes pour l’avenir du parti lancé dans ces élections. L’on signale ainsi que le tête de liste, Salah Goudjil, l’ancien mouhafedh et ministre des Transports, n’est pas originaire de Sétif, tout comme d’ailleurs, le second de la liste, Tacheraft.

Un scénario qui risque de compromettre les chances du FLN pour les prochaines législatives.
L’on apprend qu’une partie des militants du vieux parti ferait campagne pour Bouzidi, le second du RND, originaire de Sétif, tout comme pour le ministre de la Jeunesse et des Sports, Yahia Guidoum, à El Eulma, la 2ème commune de la wilaya de Sétif du point de vue de la masse votante. Outre cela, parmi les frondeurs, figurent les sympathisants de Islah, le 2ème parti de l’APC de Sétif, une commune où le potentiel des votants s’élève à 75 000 voix. Ceux-ci conduits par l’ancien président d’APC, Aïssa Fellahi, tout en exprimant leur mécontentement, alimenteraient le taux de réussite de la liste conduite par les dissidents de Djaballah.
Le MSP, qui a opté pour Laouer Naamane en tête de liste, un compagnon de Soltani, et son second, l’ancien ministre Semmari, enregistre un mécontentement apparent au sein de sa base militante qui reproche la main- mise du second sur le parti à Sétif.
Du reste, ce fond d’exaspération de la base militante intervenu au lendemain de l’annonce des listes des candidats aux législatives, laisse transparaître d’abord une image du fléchissement du parti le mieux implanté dans la région, le FLN, selon les témoignages de ses militants. Enfin, si les indépendants, de par leur absence du scrutin du17 mai prochain marquent un fait historique à Sétif, ceci signifie que ce geste politique de la population traduit la sanction sévère du représentant du peuple au Parlement national.

A. B.
La Tribune


Partager cet article :
5 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°1952 :
tant que la mouhafadha de Setif sera diriger par l’animal titulaire de la licence des quatres jeudi il y aura toujours des ecrasements et vous ne releverez jamais vos tete ,il ouvrira toujours les portes des listes electorales aux personnes extra_setif.Ces façons vont contre la preservation des vrai cadres au parti.Les docteurs ,avocats et les licenciés en sciences politiques ont tourné le dos aux parti a cause de ces pratiques dictatoriales et imperiales.Enfin un conseil à mes freres setifiens ne votez plus ni FLN ni RND
ras le bol :
eh oui ca continue inlassablement cette comedie appelée législatives,mon dieu es ce qu’ils nous prennent pour des debiles mentaux ? es ce que la population restera l’éternele dindon de la farce,arrivé les élections nos soits disants candidats se prennent au serieux et commence a parler politique,et heureusement comme nous les setifiens on se connait le c....,tout les candidats de tout les partis sont de la meme pate a savoir des gloutons,qui n’ont rien a avoir ni avec la politique ni avec la géstion ,ces des recalés de la vie tout simplement et qui cherche a s’affirmer en s’affichant comme candidat ,et au fonds d’eux meme ils savent qu’ils jouent la comédie voulue par leurs seigneurs
un sétifien en colére :
La population sétifienne doit voter pour des militants qui vivent à longueur d’année le vécu de leurs concitoyens. Nous voulons des candidats qui comprennent et saisissent le calvaire des jeunes ( chomage endémique, malvie, drogue et tous les maux sociaux). Au diable les parachutés, les régionalistes, les islamistes et autres vendeurs de réves).Les Sétifiens voteront pour un programme politique appuyé par un programme économique en adéquation avec les realités que vivent nos population. Non à la démagogie et autres mensonges débités tous les 5 ans.
Mokrane :
Bonjour Setif merite mieux.C’est honteux quand la jeunesse de setif est marginalise et quand nous ramene les dinosaures.J ai honte de parler de democratie,on prend les memes et on recommence
freeman :
J’ai pense que le pays est sorti du K.O, quel d’esperance pour un jeune !cepandant,ce qui c’est passe avec les listes nous a donne une autre vision et nous a montre a quel point les responsables sont des idiots parceque ca va etre un diluge qui va leur faire tres mal.qui sait ?

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus