Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Lancement des travaux de réalisation du Centre culturel islamique

mardi 15 mai 2007, écrit par : Boutebna N.

Les travaux de réalisation du Centre culturel islamique de Sétif ont été lancés à la fin de la semaine dernière, a indiqué le président du conseil scientifique à la direction des affaires religieuses.
Cette infrastructure considérée comme la “vitrine civilisationnelle” de la ville et de la wilaya de Sétif sera réalisée dans un délai de 15 mois, selon le même responsable “et contribuera d’une manière positive au rayonnement culturel islamique par le biais de cours, conférences qui seront animés et encadrés par des spécialistes dans les domaines culturel et religieux”. Une enveloppe de 260 millions de dinars a été allouée à la concrétisation de cette infrastructure qui s’étalera sur 7 000 mètres carrés et qui comprendra une salle de conférences de 400 places, un espace Internet et une bibliothèque. Des salles de cours et de lecture, des ateliers et trois chambres d’hébergement feront partie de ce projet. A rappeler que l’année 2006 a été marquée dans la wilaya de Sétif par la réception de plusieurs infrastructures à caractère religieux dont 5 mosquées et par l’octroi d’agréments à 16 associations à caractère religieux et culturel.

APS


Partager cet article :
11 commentaire(s) publié(s)
amria :
Bonjour, Pourquoi cette Photo ? Pensez-vous qu’une photo d’enfants dans une école coranique représente vraiment l’enseignement islamique ? Jusqu’à quand resterons-nous dans ces réprésentations qui relèvent presque du colonialisme et de l’image que donne de nous l’occident. De grâce les temps ont changé, donnons à l’Islam et tout ce qui s’y rattache l’image qui lui sied. Le musulman d’aujourd’hui étudie dans de belles salles, avec des tables, des ordinateurs et tous les autres moyens pédagogiques modernes. Arrêtons de donner notre flanc à tous ceux qui veulent bien nous flageler et qui voudraient bien nous renvoyer à des situations que nous avons laissées loin derrière nous (et que nous ne renions pas car faisant partie de notre passé) mais qui sont maintenant dépassées. Cordialement, (...)

Réponse de bizard00 :

je suis heureux de ne pas me savoir seul ;quand à la reflexion faite dans l’investissement collossale dans ce que je considére -la ré/islamisation - de l’alagerie plus musulmane que toute les nations arabo-musulmanes jalouserait .reste aux plus hautes autorités que compte la nation de cessez la pratique du -redoré le blason- que tout le monde sait entaché dans ces fibres les plus profondes par le sans des innocentes et innocents, de toutes maniéres avec un centre en plus ou pas, le bon dieu voit toutes les méga cochonneries qu’en toute impunité vous faite subir au pleuple ;par là je veux dire (les véritables algeriens )enfin un délire en plus ne peut exciter mon hilarité, alors messieurs les élus pensés à quelque chose de plus intellectuellement lucratif que de basculer dans le n’importe (...)

Réponse de bizad00 :

hé oui mes ami(es) si l’inteligence se définit comme faculté a s’adapté a des situations nouvelles, alors je dirais que ces gens aux idées exégus on une imagination fertile ,l’orsqu’il s’agit de s’enfermer dans 1 carquant idéologique étroit.investir dans le talibanisme est le seul projet de société qu’a pondu l’esprit obtu de ceque je qualifie aimablement et en toute modestie de receptacle de la négation de la culture contemporaine ;quant à son trop long cortége de barbu j’imagine l’extase que cela leur proccure ,je pensais que pour l’islamisme politique les éradicateurs étaient a pied d’oeuvre

Réponse de amazsyphax :

salut ! irhem boykoum puisqu’il s’agit de lancement des travaux de réalisation du centre culturel du bâ3th. messieurs les architheques ,allons ! un petit coup de crayon en cachette sur le plan pourait bien transformer ces tonnes de béton en une meilleur cause,au lieu de truffer sétif de vivier du genre trop poillu !cela me ferai jubillé de plaisir.

Réponse de amazsyphax@yahoo.fr :

domage que personne d’autre daigne faire une réflexion sur le lancement d’ariane arabo-musulman à part ceux qui ne cessent d’en faire.n’hésitez pas à la faire. si vous avez la trouille de vous faire chopper par je ne sais quel type de milice juridico-policiére, suivez les bons conseils du virtuel.de toute maniére,en therme d’espace nous sommes à l’abrit .le dicton qui à écourté la vie à tahar djaout et pas mal autres illustres personnages de la litérature universelle les a mis à découverts . lui au moins en disant -tu parle tu meurt tu te tais tu meurt ,il n’en a pas assez dit, il est mort quand même ,domage qu’il n’y est pas eu de smig minimum avec la mort .pas de bol pour toi tahar et pour nous encore plus .ils t’ont sacrifié sur l’autel de l’obscurantisme, fallait pas partir trop tôt , nous avons perdu un tuteur .revenons un peu à nous qui faisons semblant de vivre , on ne dit rien ,on ne parle plus on a peur d’être pris en flagrant déli de penser bas .terrible exercice d’autoflagelation mentale ! (...)
Un sétifien :
C’est grave, qu’est ce qui va nous apporter ce centre ? Nous former des Ben Laden ? des terroristes ? Créez nous des bibliothèques !! Sétif ne dispose pas d’une bibliothèque municipale à part celle pour enfants à coté Ain El Fouara c’est du n’importe quoi !
setif ber :
c’est malheueux !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!plonger l’algerie dans le KO,bonjour l’orient,bonjour les degats,setif la berberie je pleure pour toi . faites un constat immediatement l’islam nous a regresse, torturer,l’arabe nous a entere !!! oh !!!! kateb yacine repose en paix
amazsyphax :
azul !salut !shalom ! et salam à tous les férus du de ce site.j’ai retenu à travers la lecturede cette page une volontée politicienne de l’égémonie islamo-concervateur arrimé à des sphéres au pouvoir,pionnier et moteur dans l’effort de maintenir le deni identitaire au profit de la concrétisation de l’invasion du néo colonialisme culturel de l’arabisme du panarabisme , .Afin de traduire de la façon la plus explicite l’amertume qui envahi mon esprit devant cette obscéssion clinique ,absurde, je recommanderais urgent, d’imposer à ce délire les bequilles de la raison afin de le rendre plus perméable à l’esprit mesuré .monsieurs les élus(es)de la wilaya de sétif n’oubliés pas que sétifis fût la capitale de la mauritanie berbére de l’est de l’entique numédie .nous sommes des berbéres sans exclure l’arabe algerien en terme de language et non idéologie de la néguation .investir dans un centre culturel c’est investire aussi dans la réhabilitation sans équivoque de l’histoire de la nation dans ces fondemments (...)
l’intrus :
je me permet de m’exprimer sur ce que j’appelle la mise a mort de la société algerienne , car je trouve vraiment inconcevable de jeter de l’argent sur la fenetre pour contruire un centre culturel islamique dans le but bien sur de brutalisé encore plus cette société qui est deja en agonie. au nom de quoi vous faite ça messieurs ?. un peu de bon sens vous aurez poussez a construire un centre culturel ou on trouve vraiment la culture algerienne avec toute ses facettes, ses richesses et le citoyen apprendra a connaitre son pays à travers son histoire. le peuple qui ne connais pas son histoire ne peut pas construire son avenir.moi personnelement, je me sens franchement pas concerner par un tel centre ou je trouve meme pas l’interet de le visiter.nos gouvernants accentuent leurs efforts ds ce registre car c’est leur seul astuce pour rester au pouvoir surtout ds ce contexte mondial ou la religion fait office d’oeil de cyclone, chaque peuple proclame la superiorité de sa religion. ce qui reviens a (...)
bizard00 :
Chères lectrices et lecteurs, souhaitons la bienvenue à notre nouvel ami l’intrus, qui me semble bien porter son nom .Disons qu’une utopie doit se réaliser, qu’il est grand temps de voir s’agrandir l’escouade de gens sincères armées d’espoir et d’abnégation, afin de faire franchir le gué de la transition démocratique à notre patrie l’Algérie. A cet effet je considère ne pas être le seul militant .Le but de tout programme, de développement de ressources humaines, devrait -être de libérer l’immense pouvoir créatif et potentiel des personnes en les impliquant dans un processus de développement positif harmonieux. Pour ce faire , la mise en œuvre exige des mécanismes en adéquation à des politiques vouées à l’étique et le respect du pluralisme .Chaque avancées significatives, est à l’origine d’une rupture courageuses avec nos modes de penser traditionnelles .Hélas le désormais lancement du projet de centre culturel islamique , dans le contexte actuel de crise politique national , rime assez fort à des sons de cloches (...)

Réponse de vous avez dit bizarre ! :

wallah, je l’imprime et je l’encadre

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus