Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

APC de Sétif

Retour à la normale
samedi 18 juin 2005, écrit par : Nedj

Après les remous de la semaine dernière, la situation tend à s’apaiser à l’APC de Sétif, où dix-huit membres sur trente-trois de l’exécutif communal ont boycotté deux sessions ordinaires. Mercredi dernier, ils ont assisté à la troisième session qui s’est tenue au siège de l’APC, mettant ainsi fin à une crise qui n’arrange en rien le quotidien déjà pénible des administrés. Un élu du FLN nous dira : “Nous avons pensé à l’avenir de la cité et aux intérêts du citoyen. Quant aux griefs dont le magistrat est accusé, cela se réglera dans le cadre des activités du parti .”

Farid Benabid, Source : Liberté


Partager cet article :
1 commentaire(s) publié(s)
nair Deradji :
Je ne sais pourquoi cette absence totale sur la situation qui prévaut à la cité Bel-air qui prend de plus en plus l’Allure d’une citée Dortoirs, Les trottoirs sont carrément squatté par des constructions illicites exposant nos enfants à des risque d’accident imminent. Je me demande que font les policiers qui ne donnent aucun intéret à ces infractions. ces opérations doivent etre suivies et les contrevenant doivent etre en principe présentés devant le Procureur de la République alors que nos agents de police ne s’occupent à longueur de journée non pas à la sécurité des citoyens mais plutot et uniquement aux fraudeurs. NHe dit-on pas que prévenir est mieux que guérir. J’espère que cet écho soit entendu par les membres de l’Assemblée populaire et à leur tete le Président qui réquisitionnera la police pour s’occuper un peu plus pour la protection des biens publics particulièrement les trottoirs qui sont la propriété de tous les citoyens et non celle des personnes qui y résident. Merci d’avance. PS à l’heure (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus