Accueil > Evénements > Algérie >

Algérie : Affaire Cheb Mami, quand le prince du raï déraille

vendredi 8 juin 2007, écrit par : HAFHOUF Nabil pour Sétif.Info, mis en ligne par : Boutebna N.

Le fait divers Mami ne cesse de se propager. Pas plus tard que ce début de semaine, le chouchou du raï sort de son silence, il se dit victime d’un chantage, d’un piège minutieusement préparé, et d’un acharnement médiatique hystérique.

Devant comparaitre devant le juge d’instruction de Bobigny le 14 mai, suite à son absence, le prince du raï a fait l’objet d’un mandat d’arrêt international. Par conséquent, il avoue vivre, en ce moment, une terrible rechute orchestrée. Ainsi, il révèle des secrets plus ou moins étranges sur la nature de la relation ambigu entretenue avec son manager, et avec son ex-compagne ; il se dit lassé de la justice, et des médias de son second pays à savoir la France.

Rappel des faits : Seul contre tous

L’enfant de Saîda déclare avoir été une proie facile dans les mains d’un mauvais conseiller, et ce au moment où il était en pleine dépression : Mon erreur, peut-être la plus grosse erreur de ma vie, c’est d’avoir suivi le mauvais conseil de mon manager juif, Michel Lévy, affirme-il dans un entretien accordé au journal le Quotidien d’Oran du 04/06/07.Il faut le rappeler, ce fameux manager a animé, dans l’après midi du jour de la décision du tribunal, un point de presse pour annoncer la nouvelle aux journalistes.

Cependant, le prince du raï s’étonne de la réaction précipitée de la justice française : C’est incroyable, estime-il, la vitesse avec laquelle la justice française a émis ce mandat d’arrêt international contre moi. et finit par ajouter : franchement, sans détour ni contrainte : je n’ai plus confiance en la justice française. Ceci est sans doute dû au fait que les juges français n’ont pas pris en compte ses arguments lors de la condamnation d’octobre dernier. En revanche, il se déclare favorable à un éventuel jugement par la justice algérienne si cette dernière l’estime nécessaire, à l’abri de l’acharnement médiatique. Mami nie, par la même occasion toute relation d’ordre personnel avec Bouteflika (lui permettant, entre autre, de quitter provisoirement la France). Sur ce point précis il estime avoir fuit les défaillances du système judiciaire français : Je n’ai pas fui la justice, disait-il avant qu’il rajoute : j’ai fui l’injustice. J’ai fui la justice à deux vitesses, celle qui décerne facilement et hâtivement un mandat de dépôt contre un présumé accusé arabe et le condamne à la prison ferme, comme ça été le cas de Sami Naceri, mais qui, en parallèle, laisse en liberté provisoire l’accusé s’il est Français et ne condamne qu’à la prison avec sursis quelqu’un qui a violé une fille de 14 ans.

A l’égard de la campagne médiatique, le Mome a fait savoir son ultime hostilité, lui reprochant une tentative médiocre de salir son image, de criminaliser des faits contestés et non pas établis, et de s’en prendre à sa carrière artistique en politisant l’affaire. Il insiste sur le fait que cette dernière relève du droit commun, et non pas d’une affaire d’état. Ceci n’est non pas justifié, selon le chanteur, par le fait qu’il soit une star, mais parce qu’il est une star arabe. Et c’est là que réside toute la différence.

Son ex-compagne, Isabelle Simon, française d’origine juive, photographe de presse spécialisée dans le raï, serait partie à Alger durant l’été 2005. En présence de deux médecins elle aurait alors procédé à un curetage. Cependant, revenue en France, la jeune femme aurait constaté la viabilité du foetus et décidé de garder l’enfant, une fille, qui serait aujourd’hui âgée de neuf mois. Dès lors, en contrepartie de son silence quant à l’histoire d’avortement, elle n’a pas cessé de réclamer de l’agent. De même qu’il n’a pas nié ni une brève relation intime avec la photographe, ni même le fait qu’il soit le père de la fille, Mami affirme avoir été victime, pris dans un piège parfaitement élaboré : j’ai alors enfin compris, disait-il, la finalité de son plan diabolique qu’elle a minutieusement exécuté de bout en bout : l’argent, et seulement l’argent.

Face à une telle situation le Mome se défend, avec les moyens du bord, en reprochant, notamment à son ex-compagne l’attente d’une période d’un an après les faits, avant de procéder à la déposition d’une plainte. De plus, preuve de ses déclarations contradictoires, Mami affirme que depuis le dépôt de plainte et jusqu’à l’enquête judiciaire, la femme a toujours déclaré qu’il n’était pas présent lors de la tentative d’avortement.

Toutefois, une fois l’orage passé, le prince du raï n’exclut pas un retour sur scène. Pour l’instant, il se contente de couler des moments-paisibles" en Algérie, auprès de ses amis, de sa famille et de sa mère très affaiblie par la vieillesse.

Par HAFHOUF Nabil pour Sétif.Info


Partager cet article :
24 commentaire(s) publié(s)
hocine ess :
voilà ce que c’est que de chanter Rai sans avoir Errai.

Réponse de yazid :

bravo mami elles merites toutes .

Réponse de saidafaty :

cheb mami n apas derailler il est toujour la tout simplement un mauvais passage de la vie et il se remettra inca a allah laissez le trankil et ceux ki disent vive tel chanteur ou tel k ils vont les voir au lieu k ils s occupent de se k il fait cheb mami a la la mami tu es tres interessant la preuve vive cheb mami tu es le meilleur

Réponse de zen :

je suis scandalisé par la haine qui ressort des commentaires de beaucoup d’entre vous. Restez cool et ne confondez pas une carrière d’artiste avec des déboires personnels qui seront jugés sur terre par la justice et au ciel après. Celà ne regarde personne d’autre que les protagonistes de cette affaire privée. Soyez tolérants et humbles, et à ceux de nos compatriotes qui vivent en Algérie, dieu merci la frontière francoalgérienne est étanche, sinon vous seriez tous là à imiter Mami et bien d’autres avant lui. C’est la misère qui poussent les enfants algériens vers la France.

Réponse de Karim de LOS ANGELES :

Rachid, je suis avec toi. Mami, un HMAR avec de la morfe dans la tete a fait la campagne a un autre Hmar qui ne sais meme pas voter ( G vu la video ou il a jette son bulletin de vote dans la poubelle - G 34 ans et G pleure en voyant ca) L’algerie merrite mieux que ca, et des hommes, en en a , mais C les famelletes qui gerent le pays avec l’aide des la mafia du PETROLE. VIVE LA JSMB ET L’ESS
l’algerien :
est ce que en algerie iln’ya pas de belles femmes et de bons managers ?
rachik :
LE PRINCE DU RAI DOIT DEMANDER CONSEIL AU PRINCE ALBERT DE MONACO .RECONNAITRE SA PATERNITE .EPOUSER SA COMPAGNE .DIVORCER SI CA LUI CHANTE .ASSUMER SA RESPONSABILITE ET CONTINUER A BOIRE L’EAU MINERALE SAIDA , OU CROUPIR ENTRE 4 MURS EN MURMURANT ya raye ya raye wein eddani .

Réponse de Ech’chaoui :

Merci Rachik, j’ai passé une mauvaise journée, et voilà que toi, avec un talent tout à fait de chez nous, tu arrives à me faire rire. Bravo
sam :
Devenants symbole de médiocrité,certains de nos sois disant artistes,car j’estime qu’etre artiste c’est créer,penser et avoir le sens du beau ! je me permet de m’adresser à monsieur Mami :en relatantles faits dans les colonnes d’un qotidient c’etait quoi le but ? pour un homme sensé,quand on fait une bétise on s’assume mon cher monsieur,sinon quel exemple vous donnez à vos fans ! vous leurs apprennais à etre sans principes et peu etre sans foi ni loi. une autre chose sachez monsieur Mami que quand vous vous permettez de dire l’autre est juif l’autre cela,ça me desole et je confirme l’idée que j’avais sur nos pseudo artistes qui ne s’engagent pas dans des causes humaines ou dans des combats d’idées mais ils se contentent de brasser les tunes sans scrupules.Monsieur on a pas le droit de designer quelqu’un par sa religion n’importe quelle soi,et j’attire votre attention que ça ne vous à pas empecher de vous jetter dans leurs bras quand ils vous faisaient brasser de l’argent ;bref ,ayez crainte du bon (...)
kikim007 :
tu as choisis la france mon frere alors reste là bas et assumes.et surtout ne pas critiquer la justice française qui va juger bientot jacques chirac comme si en algerie la justice et la plus parfaite.Moi je te dis:tu veux etre juger en Algerie parce que tu sais qu’ici il suffit de secouer sa poche pour tout regler meme les affire les plus scabreuses.
aicha :
yakhi hala . dans la vie on a que ce qu’on merite Mami. Tellement LAABTE HATEN LABOUBIK. Mais bon Dieu seul est juge
arabe et fiere :
Qui joue avec le feu risque de se bruler,et c’est le cas du malheureux mami,car il a oublier que nous musulmans nous ne devons pas cotoyer les juifs.comme on dis : yahoud.alors bien fais pour toi mami. il n’ya pas de femme arabes ? il n’ya pas de managers arabes ?...tu merites
mourad :
Tu as commis un péché, le tout puissant est pardonneur,remets toi à lui est demande pardon en revenant au droit chemin.La religion, les origines n’ont rien à voir dans ton affaire, qui du reste, relève du doit commun donc à la justice.la chanson rai n’a apportée depuis son invasion du chant culturel que deshonneur vu la bassesse de ses paroles et l’inculture de ses auteurs,compositeurs et chanteurs de bas echelle. Cultivez vous d’abord et faites de l’art après pour enfin être des bons ambassadeurs de votre religion,de votre pays et enfin de votre propre image. A bon entendeur...

Réponse de nafnaf :

demande pardon a dieu et a tes fan qui t’aimer si biendemande pardon a ta famille qui est si dessus de toi et peut etre que dieu te donnera une chance pout effacer tout les pecher que tu a commis et la les fan te pardonneron aussi tu a ete infidelle a dieu allah a ete infidele a toi bonne chance slt (salut)
BBK94 :
il ne faut pas mélanger les choses naceri et autre il faut tt simplement assumer ses responsabilités meme si on est induit en erreur il reste responsable de ses actes et avec cette justice il n’ya pas de passe droit il faut l’ accepter qt on choisi de vivre dans 1 pays des droits de l’homme ou le clientelisme n’existe pas meme pour chirac il ferai mieu de suivre lexemple de khaled qui lui est resté digne et a assumé jusqu au bout et arreter de crier au complot.
TAHAR DE MAOKLANE :
c’est un peu facile dès que un artiste algerien a des problèmes,on ressort le racisme,le complot juif etc... Mr Naceri a bénéficié d’une dizaine de sursis,en Algérie il aurait pris 15 ans ferme. Mr Khaled n’est pas un saint ,mais au moins il a assumé il est resté en France . quant au cheb Mami, vu son age et son comportement je lui recommande de changer de nom d’artiste : MAMI LE LACHE ou MAMI LE COURAGEUX lui iraient mieux. Quant à la Justice Francaise on peut toujours critiquer mais c’est pas celle de la République Bananière de Libye, ou la Justice est rendue en fonction de l’humeur de Khadafi et de son fils. VAUT MIEUX ETRE UN CHANTEUR VOYOU JUGé EN FRANCE QUE INFIRMIERE BULGARE JUGée EN LYBIE .
Younes :
Mettre en avant des responsabilités factuelles de tel ou tel autre pourquoi pas. Nous ressortir le coup du complot Juif. A court d’arguments le journaliste. Il faudrait peu de chose pour que l’on pense que la Justice de notre pays est plus fiable que celle de la France. Que nous sommes la 5eme puissance mondiale et les inventeurs de l’ordinateur. On ne changera jamais...

Réponse de Arbi Arbi :

Moi je trouve tres etrange le fait que Mami est attaqué comme Khaled l’a été , Jamel Bourras ,Sami Naceri Ou le complot contre Azouz Begag pour le dicrédité etc etc etc Beaucoups d’autre l’ont été avant et d’autre le seront apres renseigné vous mieux que ça chers amis ,Mami a peut etre raison !

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus