Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Descente de la BMPJ dans les quartiers chauds de Sétif :

La petite délinquance en ligne de mire
jeudi 19 juillet 2007, écrit par : M. H. Gherib Le Jeune Indépendant, mis en ligne par : Boutebna N.

L’opération a débuté vers 18 heures pour prendre fin à 22 heures. Scindée en deux patrouilles, la brigade mobile de la police judiciaire a ciblé, pour la circonstance, deux endroits réputés pour être des lieux de prédilection pour la délinquance et la débauche, à savoir la zone d’entrepôt et d’activité de la wilaya (ZEA) et la forêt appelée communément Znadia, ainsi que certains quartiers périphériques jouxtant ces deux lieux.

Au niveau de la ZEA, c’est dans de nombreux édifices séparant les zones de production, dont certains sont viabilisés et d’autres à moitié construits, que se regroupent quotidiennement des dizaines de citoyens dans plusieurs recoins pour s’adonner qui à la consommation d’alcool qui à la consommation de drogue.

Il faut dire qu’à l’instar de la forêt de Znadia, la zone industrielle se transforme, à partir d’une certaine heure de la journée, en un immense bar à ciel ouvert. Des milliers, voire des centaines de milliers de bouteilles vides sont éparpillées par terre, offrant une image de désolation dans cette partie de la ville censée être le fleuron industriel de la région.

Il convient de souligner que lors des vérifications d’identité des groupes interpelés, la plupart des individus n’étaient munis d’aucune pièce d’identité, ce qui a obligé les services de sécurité à les embarquer pour continuer ensuite leur tournée et se rendre à la sortie du dépôt situé en plein cœur de la zone.

Un dépôt qui est censé exercer dans la légalité, nous dit-on. Ce qui n’a pas empêché les policiers en civil en charge de cette mission de passer au peigne fin la dizaine de véhicules qui en sortaient. A l’intérieur du dépôt, les policiers se sont rendu compte que nombreux de ses occupants ont commencé à « se désaltérer » et à ouvrir des bouteilles de boissons alcoolisées avant même l’heure de sortie.

Un peu plus loin, au bas du mur jouxtant la faculté de médecine précisément, deux propriétaires de scooteur, qui se trouvaient là avec tout un groupe et qui ont vu de loin le convoi de la police, ont vite fait de prendre la fuite à la faveur du terrain accidenté.

Mais la fouille du reste du groupe s’est soldée par la saisie de 8 comprimés de psychotrope et des armes blanches. Il faut rappeler, au passage, que l’analyse des données communiquées le même jour de cette descente par le commissaire principal révèle que les agressions demeurent les fléaux les plus courants et touchent en général la masse juvénile, d’où le sentiment d’insécurité qui prévaut depuis quelque temps dans la plupart des cités et quartiers de la ville.

Vers 21h, le convoi effectue un petit crochet par les vastes espaces du souk Laïd-Dhahoui jouxtant l’abattoir. Les habitués des lieux ont eu le temps de déguerpir à la vue lointaine des gyrophares des véhicules de la police. « En général, à cette heure-ci, ça grouille de contrevenants », nous a affirmé un officier.

Un peu plus haut, du côté du quartier appelé Bizar, l’ambiance semble assez paisible, mais la patrouille s’arrête pour procéder à l’interpellation d’un conducteur d’une moto grosse cylindrée. Hormis un récépissé à peine lisible et dont la date a visiblement expiré, aucun document n’a été présenté aux policiers.

L’officier, qui remarque la présence au quartier d’un camion remorqueur, sollicite son propriétaire qui a aussitôt collaboré pour le transfert de l’engin au commissariat central. Retour à la forêt de Znadia. Les policiers nous affirment que l’endroit est à haut risque et qu’ »on ne sait jamais sur qui on tombe ».

Depuis les premières années de l’indépendance, le site est devenu celui de la consommation de l’alcool et de la prostitution. Il convient de souligner qu’avec les milliers de bouteilles et les débris qui jonchent le sol aux quatre coins de cette forêt, une catastrophe écologique n’est pas du tout à écarter, notamment durant la période de grandes chaleurs.

En fait, les Sétifiens s’interrogent toujours sur le sort de ce projet grandiose annoncé par les autorités locales depuis plusieurs mois concernant la réhabilitation du site avec la mise en place d’un immense parc de loisirs et de détente.

Poursuivant leur mission, les deux patrouilles ont sillonné quelques quartiers pour traquer les fauteurs de trouble. A la cité El-Hidhab, certains riverains, réjouis de ces descentes « qui instaurent un tant soit peu une certaine quiétude », nous ont exprimé leur satisfaction et surtout leur souhait de voir ces patrouilles marquer plus de présence pour « les débarrasser des gangsters qui poussent comme des champignons », selon leurs dires.

Au terme de cette virée nocturne, les actions des deux patrouilles de police ont été marquées par 135 examens de situation. Tous les contrevenants ont été emmenés au commissariat pour les procédures d’usage. Des centaines de bouteilles de bière, de vin et des canettes ont été saisies lors de cette virée.

Les griefs retenus contre les personnes arrêtées sont multiples et ont des degrés de gravité différents. Il s’agit, notamment, de l’ivresse sur la voie publique, de conduite en état d’ivresse, de vente de boissons alcoolisées sans autorisation, de prostitution, de création de lieux de débauche, en passant par la consommation de drogue et défaut de présentation de documents.

Il faut dire, par ailleurs, qu’accompagner les services de sécurité dans ce genre de descentes nous permet de nous rendre compte de la rude tâche qu’est la leur et de toute l’abnégation dont ils font preuve dans l’exercice de leurs fonctions.

M. H. Gherib Le Jeune Indépendant


Partager cet article :
19 commentaire(s) publié(s)
KHELIFA :
Salam, Voila ou on se retrouve aprés des années et des années de laisser-faire ! Aujourd’hui, il me semble que la mission des forces de l’ordre est presque impossible, tellement il y a du travail, concernant l’étendue de la délinquance et de la criminalité.... Les citoyens qui subissent les méfaits de cette gangréne, ne sont pas des citoyens libres ! N’est-ce pas une situation voulue ? Car les responsables qui nous dirigent, eux sont bien protégés ! Et tant pis pour les petites gens qui subissent quotidiennement les agressions de toutes sorte.... Allah yousteure al mouminine oua almouminéte !!!

Réponse de louali :

Allez il faut continuez, les tracker sans relache. Car, ils sont que des parasites. Oui, le travail est dur quite a recruter plus. Du moment que les contribuables sont prets a payer leur securite. Vive Setif

Réponse de youcef de france :

salam, c’est une operation positive et le plus positif c’est d’interdire la production de l’alcool,d’eduquer,de former et bien sur donner du travail aux gens
TAHAR DE MAOKLANE :
des forces de sécurité visibles , et omniprésentes voila l’efficacité , par contre the police show médiatisé ne changera pas grand chose à la situation surtout si ça dure depuis l indépendance .... a propos : à quand la même expédition contre les gardiens de parking autoproclamés qui rackettent les automobilistes depuis depuis des années .SETIF INFO s’en est fait l ’écho il y a quelques jours et là....c’est silence radio de la part de toutes les autorités . c’est la féte de la Police une fois par an, c est la fete des automobilistes rackettés tous les jours ....
montoya :
slt tres bonne initiative il faut quelle ce repete autant de fois que cela sera necessaire il ai primordiable de ne pas s arreter la ? que ce ne sois pas un feu de paille 2 a 3 descentes comme ca par semaine etalees sur plusieurs mois voir une annee porterons leurs fruits , continuez comme ca et a bas l anarchie qui cai installee a setif
le miroire :
1) Tout d’abord, il faut rappeller que ces gens là sont sois-disants des musulmans alors que les boissons alcoolisées sont interdites dans l’islame ; Beaucoup de questions se posent d’elles même ?????? 2) Ces voyoux sont tous des nouveaux arrivistes à Sétif et qui n’ont rien de quoi avoir honte, donc ils sont prêt à tout faire ; 3) Je me demande pourquoi les autorités locales se trouvent impuissantes devant ces gens là. 4) J’espère notre professeur sénateur donne son avis sur ce point et comment avec son savoir faire (modélisation ???) pourra trouver une solution à ce problème et pour quand ?
tafet19 :
N’est ce pas la une operation mediatique ?Nous ésperons que ce n’est nullement cas.On nous été tellement habitué à ces sorties sans lendemains que nous ne croyons à plus rien. Avez vous souvent remarqué l’absence de réactions des agents chargés de la circulation dans les grands carrefours quand des conducteurs de grosses de motos ou de petites cylindrées grillent les feux de stops et que des passants traversent ces memes carrefours en diagonales avec des enfants de surcroit(belle éducation) ? En plus du manque de civisme flagrant,le citoyen à pied ou embarqué ne craint plus rien , en face il n’y a rien pour le ramener à la raison. Quand à la foret de Znadia que je frequente en tant que sportif pour mes courses pedestres ;par le concours de nous tous(nous n’avons pas suffisemment denoncé)que c’est devenu à la fois la court des miracles et une zone de non droits.Il ne suffit pas aux forces de l’ordre de bomber seulement leurs bustes pour crier victoire.C’est le phenomene de la generation (...)
hnine :
salem a tous . tout d’abord l’algerie et un pays musulman nous sommes tous musulmans , pour resoudre ce fleau il faudrai fermer les usines de fabrication d alcool et le banir du pays sous peine d emprisonnement ; sa fera reflechir quelque uns . il faut qu il continue ses controles . que dieux vous garde mes freres

Réponse de amine :

salem a tous tout dabord tres beau travail de la BMPJ ,ils ne faut pas désesperer ils finiront un jour inechallah à nous débarasser de toutes cette rakaille(déliquants) ils fauts qu’ils fasse plus de desentes dans ces endroits là.
Ibrahim :
salam. Il faut que l’état de la loi s’impose et que les responsables des autorités sécuritaires se consacrent à leur tache et leur raison d’éxistence. Les services de la polices et des gendarmes doivent leur création à la sécurité du citoyen . Il faut que les criminels ainsi que la loi des voiyou de parking racketant les automobilistes journalierement sans aucune intervention de l’état cessent. la ville de sétif est completement cérnée par des bars clandestins en plein air et sous les yeux des responsables de l’état,les moeurs et la morale qui sont les particularités qui nous distinguent de l’animal sontentierement bafouées. Les responsables savent bien ce qui s’y passent et depuis longtemps et malheureusement il y a certain d’eux qui font partie des gens qui y vont et qui protegent meme les barons de ces fiefs destructeurs frappant la sécurité de la société en son fond, sinon ils pourraient jamais oser de défier la société en sa religion , ses mouers, et ses qualités morales . Il faut que l’état cesse (...)
montoya :
slt hnine tu veut transforme l algerie en kaboul ou l iran si ce n ai pas l alcool il prendront autre chose de pire ,tu parle d alcool mais pas du reste drogue prostitution , si ils boivent dans des endroits recules de la ville et n emmerdent personne moi ca me derange pas

Réponse de bazer :

l’algerie est un pays musulman avec ses traditions . Bravo à la police et il est souhaitable que ce genre de -descente- soit regulier. Il faut traquer tous ces parasites qui empoisonnent la vie des gens. il faut aussi essayer de comprendre les motifs qui poussent des -musulmans- à aller se souler la gueule,et forniquer comme des -betes- au vu et au su de tout le monde

Réponse de stayfi :

Salam alikum -Montoya-, pour ma part je suis pas du tout d’accords avec ce que tu dis ! je caricature à l’extreme, mais pour dire, ton frere se saoulerai loin de toi que ça te ferai rien ? Moi, j’ai un devoir, en tant que frere, de veiller sur mon frere et ma soeur, les aider à ne pas tomber dans le vice mais. On est tous freres dans l’islam et nous devons pas laisser nos freres se perdre ! Si pour toi, c’est pas grave, réfléchis au fait que si ça aurait été ta propre soeur, de sang, qui fréquenterai ces lieux de débauche... Dans l’islam, on est tous freres !
fares :
c’est desolant de voir une foret telle que la foret de znadia ,ou tout le monde fais ce qu’il veut casser les arbres ,jeter les bouteille de biere n’importe ou ,on dirait que cela appartient a lui seul ,si on veut faire quelque chose pour cette triste foret ,il faut la proteger avec tout nos moyens.
mounir :
bonjour tout le monde , c’est bien de le faire et nettoiye la ville de c’est phenomenes mais ce ne pas que pendant une periode de temps la creminalite ne saisse d’augmenter dans la ville de setif alors je pense qu’il faut etre stricte et severre et donnee d’exmple dans notre pays ou tout va de pire en pire
Krimo :
L’Insecurite est partout a Setif pas uniquement a la ZEA ou a Znadia,on ne peut plus sortir en famille a Setif !!!Pour un rien du tout tu risques ta vie,ou sont les autorites locales ? que fais le maire ? quel est le role des deputes Bidons que le peuple a voter pour eux ???
Graviteee :
Allez le gars, n’exagerons pas svp... l’insecurité est partout dans le monde, pas uniquement en Algerie ou a Setif... Bien au contraire, je trouve qu’a Sétif on se sens nettement mieux protégé qu’a d’autres villes, Annaba par ex ou meme Constantine. Faut pas exagerer Mr.Gherib, vous etes Sétifien et vous connaissez Sétif mieux que la plupart des lecteurs qui lisent votre article naivement, voire bettement, alors pas la peine d’en faire des montagnes. Vous exercez le metier qui joue le 1er role ds la formation de l’opinion publique et la finalité du peuple, alors Try to be as accurate, relevant and concise as possible More efforts in this direction will be highly appreciated by all. Try to have a positive influence instead of a negative one. Thanks in (...)

Réponse de Tayeb :

Je voudrais dire à ce cher concitoyen , qu’il ne doit pas bien connaitre Sétif , qui est devenue une grande ville , ce qui a engendré d’énormes problèmes . Bravo à Monsieur GHERIB qui est un journaliste chevronné et qui a beaucoup de courage . Les fléaux signalés sont hélas monnaie courante , mais la police sans l’aide des citoyens ne peut arriver à un résultat notable et la délinquence est partout , surtout avec l’absence de civisme . Les gens ne respectent pas le code de la route et j’espère que la police à Sétif sévira durement contre les contrevenants et SURTOUT TROUVER UNE SOLUTION CONTRE LES BRUITS DES MOTOS . Bravo donc à notre police nationale et bravo pour M. GHERIB .
Lazrag Melloul :
En réponse à Monsieur GRAVITEE... Je suis d’accord lorsque tu dis qu’il faut savoir relativiser, mais il fut bien admettre que la ville de Sétif connaît une expansion rapide à bien des égards. Je pense qu’il serait déraisonable et dangereux de prôner le laxisme et de laisser les choses en l’état sous prétexte que allons, ce n’est pas si grave à côté de ce qu’il se passe à Constantine.... Je suis sétifien et je ne crois pas me tromper en disant qu’il existe une mentalité et un mode de vie propre à Sétif : nous tenons à la qualité de vie qui a toujours été la nôtre et qui fait que l’on apprécie cette ville à travers toute l’Algérie. Enfin, puisque tu sembles apprécier la langue de Shakespeare, I’d like to stress stress upon the fact that every citizen has a legitimate right to security and property. I don’t care if the police exhibits itself in a sort of ’mediatic show’, as it is often written here, I think it is time they did their job seriously and regularly ( not just once or twice a year)and provide us with (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus