Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Sétif condamne l’acte terroriste perpétré jeudi à Batna

Vaste mouvement de soutien au président de la République programmé aujourd’hui
dimanche 9 septembre 2007, écrit par : A. Benyelles, La Tribune, mis en ligne par : Boutebna N.

Le stade Mohamed Guessab a été choisi aujourd’hui pour abriter le mouvement populaire dénonçant l’acte barbare perpétré jeudi dernier à Batna à l’occasion du passage du cortège présidentiel dans la capitale des Aurès. L’action, initiée par les partis politiques, les associations et les organisations civiles, vise à condamner l’attentat meurtrier qui a coûté la vie à 22 personnes, et à réitérer l’adhésion populaire au programme politique initié par le président de la République depuis son investiture en 1999. Dans une déclaration rendue publique, hier, les partis politiques dans leur ensemble, ainsi que la société civile représentée par les diverses associations, ont réitéré leur détermination à « poursuivre leurs efforts dans la voie de la consolidation de la réconciliation nationale ». L’ensemble des témoignages recueillis auprès de la population, au lendemain de l’attentat, vise à dénoncer fermement ce « crime odieux qui a coûté la vie à plusieurs personnes innocentes ». Outre cela, c’est le vaste mouvement de soutien au président Bouteflika qui est attendu aujourd’hui au stade Mohamed Guessab de Sétif. La mobilisation populaire, entend-on, vise à préserver l’effort de développement économique entamé par le chef de l’Etat et à barrer la route aux forces déstabilisatrices occultes.

Selon les organisateurs du meeting populaire d’aujourd’hui, les citoyens invités auront l’opportunité d’exprimer de vive voix le rejet du terrorisme et de réaffirmer leur soutien au choix de la politique de la paix et de la réconciliation nationale.A l’instar de la visite d’inspection et de travail effectuée à Sétif par le président de la République en juillet dernier, le périple de Bouteflika effectué ces derniers jours dans les wilayas de l’est du pays est désormais inscrit dans la même démarche, relèvent les citoyens rencontrés. Seule la paix civile demeure garante de la réussite de l’option économique et sociale initiée par le premier magistrat du pays dans son programme, note-t-on.

Il est cependant utile de signaler que la population de Sétif, à l’instar d’ailleurs du reste du pays, demeure affligée par le sentiment d’émoi et de consternation, suite aux informations donnant le nombre de vies humaines victimes de l’attentat barbare. C’est ainsi que le sujet de la mobilisation et du soutien au président de la République dans sa démarche de réconciliation nationale n’a pas manqué de faire le tour de la ville durant tout le week-end, au lendemain de l’attentat. « Le climat de violence et d’instabilité reste propice à toutes les manœuvres malsaines et déstabilisatrices, celles du trafic, des détournements et de l’exploitation des richesses du pays », arguent certains citoyens interpellés par la gravité de l’événement du week-end.


Partager cet article :
2 commentaire(s) publié(s)
ALI DE LYON :
BONJOUR PAR MA PENSER DE FRANCE , JE SUIS AVEC VOUS POUR CONDAMNER CES ACTES DE LACHETES ENVERS UN PEUPLE FORT . VIVE L’ALGERIE VIVE LA RECONCILIATION NATIONALE VIVE BOUTEFLIKA .
AMINE DE LYON :
On ne peut qu’exprimer notre frustration et indignation face a de tels actes touchant dans leurs chères nos compatriotes au bled je suis avec un interet grandissant ce que s’y passe,apès batna que je connais bien et dellys a qui le tour.si on éradique pas ce fléau l’Algérie ne pourra s’en remettre et c’est dommage.on n’en a marre de voir notre chere patrie sombrer dans l’oscurantisme a nouveau. que le tout puissant puisse accorder sa rahma aux victimes et son sadade et sa bonne santé au président de la république.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus