Accueil > Evénements > Algérie >

Près de 3 000 permis de conduire ont été retirés par la GN

samedi 29 septembre 2007, écrit par : N. Oulebsir, Le jeune indépendant, mis en ligne par : Nabil Foudi

Les routes ont tué 67 personnes durant la semaine allant du 19 au 25 septembre dans les différentes wilayas du pays, soit une moyenne de plus de neuf morts par jour. Pour la même période, le bilan établi par la Gendarmerie nationale parvenu hier à notre rédaction fait état de 709 blessés dans les 465 accidents de la route enregistrés durant la semaine écoulée.

En comparaison avec le bilan de la semaine allant du 12 au 18 septembre, le nombre d’accidents a diminué de 50, selon le même corps, mais il n’y a eu qu’un seul décès en moins. Les accidents de la semaine dernière, même s’ils ont diminué en nombre, n’ont été que plus meurtriers.

Les données chiffrées des mêmes services dévoilent qu’Alger vient en tête en matière d’accidents avec 29 cas, suivie de Tlemcen qui en a enregistré 24. La wilaya de Sétif vient en troisième position avec 23 accidents, suivie de Batna en quatrième position, qui est classée la première en terme de nombre de décès (8).

Le communiqué de la Gendarmerie nationale explique que la perte de contrôle du véhicule est la première cause de ces accidents (78 cas), suivie de l’excès de vitesse (67 cas). La troisième cause est, selon le même document, le non respect de la distance de sécurité (59 cas).

Les piétons continuent, en dépit de toutes les compagnes de sensibilisation, à être également la cause des accidents de la circulation. Les statistiques révèlent que la négligence des piétons a causé 39 accidents en une semaine. Et ce sont toujours les routes nationales n°s 1, 2, 5, 4, 3, 44, 23, 16, 7, 6 qui sont les plus meurtrières.


Partager cet article :
12 commentaire(s) publié(s)
Zaher de BOUGAA :
L’impunité est la cause principale de presque tous les accidents.Les éléments de la gendarmerie nationale et de la sûreté doivent être très ferme avec les conducteurs qui ne respectent pas le code de la route.
Commentaire n°5952 :
FRANCHEMENT C LE TERORISME ROUTIERS ET LE RETRAIT DES PERMIS C PEU IL FAUT L’ENGENDRER AVC DES SANCTIONS TRES SIVERS.... QUOIQUE TOUTE MES ENCOURAGEMENTS ET REMERCIMENTS A NOS SERVICES DE SECUTITE QUI VEILLER SUR CA
kamel de marseille :
il faut que le gouvernemnt installe de partout en algerie des radars pour limiter la vitesse et que cette gestion se fasse d une manière centralisé en dehors des wilayas pour éviter les pistons
GOUTEL. D :
Le Proverbe Dit Laakal Iwassal wendama Dji fi la fin. Saha Ftourkoum
Commentaire n°5958 :
MOI JE PENSE QU’IL NE FAUT PAS IMPUTER LE TOUT SUR LES AUTOMOBILISTES , VOIR DE L’AUTRE COTE L’ABSCENCE DE PLAQUE DE SIGNALISATIONS ; LES TRACAGES DE SEPARATIONS DE VOIX ( EXEMPLE SETIF ALGER INEXISTANTES .....) ; REVOIR TOUS LES SYSTEMES DE CIRCULATIONS ROUTIERES ... SALUTATIONS
BELAIFA LAIFA :
reparer les routes, apres instaler les radars sur les principals axes, surtout accelerer les secours et controler les hopiteaux.Des vies seront sauvées inchaALLAH .
Commentaire n°5964 :
je pense avant tout, il faut commencé a équipé les poids lourd et les véhicules de transport des personnes avec des mouchards comme dans les pays européens, puis revoir le système de tracage et signalisation des routes et pourquoi pas des radars fixe dans des endroits dangeureuse.
Commentaire n°5970 :
Je pense que tous les acteurs de la route sont responsables de cette catastrphe routière à commencer par les autorités pour en finir avec les conducteurs en passant par les forces de l’ordre qui souvent provoquent un désordre. Pour cela , et en attendant l’autoroute promise en 2010 , je rejoins l’avis de Mr Goutel qui a dit : Laakal Iwassal wendama Dji fi la fin.
Commentaire n°5972 :
c’est le manque de l’éducation et du respect, meme si les radars sont installés,et le retrait du permis est exécutable, la quetion qui se pose : et la corruption ?!!.
sandrella :
et comme ça vous dizez toujours que les femmes khawafat mais au moins elles ne participent pas à ces actes criminels tous simplement à cause du vitesse li khaf slem
MOUZAI FERHAT :
le retrait du permis de conduire pour excès de vitesse sur autoroutes et routes expresses ne devrait pas être systématique. Savez vous que la vitesse limitée sur l’autoroute entre BOUDOUAOU et DAR EL BEIDA est limitée à 80 Km/heure ? l’excès de vitesse qui n’est pas à l’origine d’un accident devrait être, à mon avis sanctionné par une amende même élevée. J’ai vu des chauffeurs professionnels pleurer à la sortie de la Commission de retrait, ces chauffeurs vont perdre leur emplois car les employeurs n’acceptent pas de payer un chauffeur pendant deux ou trois mois sans travailler
salim :
a mon avis les accidents sont dus à l’état de nos routes,,le manque d’entretien,,et biensur le facteur humain,, et surtout le comportement comme les zigzags droite et a gauche, le changement fréquent entre les positions,,,des fois rouler vite ne constitue aucun danger ,,mais cela est conditionné d’avoir une bonne voiture ,,chaussée en bonne état ,,et une bonne visibilité,,,,enfin, il faut imaginer le seul endroit ou on crois se permettre de rouler plus au moins vite (120km/h)est l’autoroute mais la vitesse est limitée à 80km/h,,,logiquement la vitesse limite sur nos autoroutes est 120km/h.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus