Bonne fête de l'Aid ! AID Moubarak
Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Jumelage Sétif-Rennes : Quand les universitaires supplantent les politicards

mercredi 7 novembre 2007, écrit par : K. B. El Watan, mis en ligne par : Djamel Krache

Pour une fois l’esprit scientifique a pu transcender les pesanteurs historiques qui freinent la collaboration entre les deux pays.

Des chercheurs et médecins d’un certain rang des universités de Rennes I et de Ferhat Abbas de Sétif vont, du 7 au 11 novembre, inaugurer une nouvelle ère dans les relations des deux cités jumelées depuis 1982. Ne voyant rien venir de la part des initiateurs de ce jumelage, de la partie sétifienne notamment, les universitaires prennent donc le relais, rien que pour donner un souffle scientifique aux relations des agglomérations précitées. Au vu du programme établi, 52 communications en médecine, physique, électronique et chimie seront livrées par des chercheurs des deux pays ; des visites des services (hôpital) et laboratoires sont au menu de ces rencontres. Parmi les intervenants rennais, on relève les noms de nombreux chercheurs algériens, ayant élu domicile en Bretagne.

L’on apprend que ces rencontres seront ponctuées par la signature d’un protocole d’accord entre les deux institutions qui vont, sans nul doute, mettre à profit ce rendez-vous pour lancer un partenariat dans le domaine de la gestion et maintenance des équipements médicaux et ce, en prévision de l’inauguration du centre anti-cancéreux et de gériatrie, en chantier actuellement à Sétif. La reprise des contacts, par la voie des professeurs- missionnaires, est à l’ordre du jour de ces rencontres qui seront, en outre, marquées par la réception que compte donner Edmond Hervé, maire de Rennes, qui profitera certainement de l’occasion pour parler des perspectives et échéances du partenariat entre Sétif et Rennes jumelées, faut-il le savoir, avec douze autres villes dont sept européennes. Le docteur Lahcéne Ouahab, directeur du CNRS (Rennes) et coorganisateur de ces journées, qui n’ont rien à voir avec le blabla de nos politicards dira : « Les objectifs de ces rencontres sont multiples et se résument en trois mots : collaboration scientifique, continuité, amitié.

Sur le plan des collaborations scientifiques, il s’agit tout d’abord de formaliser les échanges qui existent entre les deux établissements dans le but de les intensifier et de les étendre à d’autres disciplines. Un accord-cadre global sera entériné lors de ces rencontres ; il permettra la signature ultérieure de conventions entre facultés, unités de formation et de recherche dans diverses disciplines, ainsi que la création d’écoles doctorales conjointes. Pour ce faire, deux actions importantes sont programmées lors de ces journées : une séance commune de présentation du système LMD et des formations doctorales dans les deux universités, en plus d’une réunion entre les responsables des deux universités en présence de doyens de facultés et de directeurs d’enseignement et d’écoles doctorales, pour définir les perspectives et les contenus des accords. Il est important de signaler que le président de l’université de Rennes II (campus sciences humaines) est également invité à cette réunion. Ces actions permettront la continuité et la pérennité des échanges. Ces collaborations universitaires favoriseront les échanges entre étudiants, post-doctorants et jeunes enseignants-chercheurs, créeront sans nul doute une nouvelle dynamique et donneront un nouvel élan au jumelage entre les deux cités. Le soutien financier de la mairie de Rennes, l’accueil du recteur de l’université de Sétif à la Résidence de la Villen, et surtout la présence de Edmond Hervé, maire de Rennes, à la cérémonie d’ouverture des rencontres aux côtés du président de l’université de Rennes I, du recteur de l’université Ferhat Abbas et du président du haut conseil franco-algérien universitaire et de recherche sont autant de signes forts de l’intérêt et de l’importance accordés par les responsables à ces échanges. Enfin un dernier volet, non moins important, est au programme des rencontres, discussions et visites de services hospitaliers et de laboratoires de recherche, ainsi que quelques moments de détente qui seront propices pour nouer des liens amicaux. L’amitié est l’ingrédient essentiel à toute collaboration, qu’elle soit scientifique ou autre ».

K. B. El Watan


Partager cet article :
15 commentaire(s) publié(s)
Enseignant qui n’est pas au courant :
Du bla bla bla, du bla bla bla et du bla bla bla, Ca voyage, ça écoute sagement, ça dit oui, ça signe, ça touriste, ça carrefour, et ça rentre fatigué, parce que beaucoup gaspiller énergie, et ça dort dans les terroirs pendant deux ans. Quel bonheur pour nos étudiants et le reste des enseignants non convoqués à cette réunion, qui ne comprennent pas pour quoi tel est choisi et pas l’autre pourtant il a les qualités requises pour représenter l’université sétifienne, Médiocrité, quand tu nous tiens.
tafet19 :
Pourquoi parlez-vous de politicards Mr Beniaiche ? En Avez-vous recontré quelque part.Ce que vous voyez ou vous côtoyez ne sont que des opportunistes,des suivistes enfin des khobsistes comme dirait l’autre.La politique,la vraie a foutu le camp en 1962,à l’independance du pays.Celle que nous vivons,n’est autre que des schemas ,des dessins et de experimentations diaboliques menées par les pseudos états majors d’en haut.Observez,tout ce monde va gesticuler le temps de la compagne ou bien mieux d’une compagne élecrorale pour se ranger quelque part et suivre les ordres en restant à l’affut de quelques miettes à l’occasion.Mon dieu heureusement qu’il subsiste encore la sagesse de la société civile que nous composons.Quand à nos misereux scientifiques,nous les encourageons à perseverer,un jour in challah ,ils nous sortirons des ces tenebres car ce sont les phares de la (...)
Commentaire n°6927 :
ça fait vingt ans que j’enseigne, je ne sais pas comment s’est faite la sélection, qui fait partie de la délgation, SVP pouvez me donner des noms merci.
Commentaire n°6928 :
Mon cher Tafet, il faut poursuivre ta phrase par .... ce sont les phares de la société Occidentale, malheureusement.
tafet19 :
La science n’a pas de nationalité,Elle est universelle.Le temps ou le monde musulman était à l’apogée,tout le monde en avait profité est s’en était servi.A nous d’arracher notre part ou qu’elle soit maintenant.C’est le fruit de la dette ou de l’investissement placé il y a des siecles.Maintenant sachez que la declaration de Nov a été redigée dans la langue de l’occupant Français pour deverser le feux sur lui.Donc si vous etes d’une forte personnalité,rien nous vous perturbera à aller glaner le savoir la ou il est.De toute les manières ,il est certain qu’en la matière ,l’occident a surement un bonne langueur d’avance sur nous.J’éspère que vous courez assez vite pour aller les rattraper.Merci pour vous remarques
un habitant du monde,jaloux de sa culture :
Atlob el3’lima walaw fi essin !telle est la prescription de notre prophete Mohamed QLSSSL.Celui qui a apporté le complement du commentaire de tafet19 semble ignorer ce precepte prophetique .Qu’il aille étudier meme en Chine et nous sommes sur qu’il ne sera pas transformé en Chinois,il ne deviendras pas non plus un phare de la société Boudhiste .La connaissance reste la connaissance,il faut aller la piquer la ou elle est.A moins qu’il ne soit configuré à l’image de ces ésprits faibles,conformistes et retrogrades.A ce moment la je ne souhaiterais pas qu’il soit enseignant de mon fils qui habitera le monde de demain ou l’universalisme sera de mise.Notre personnalité ne se trouverait que renforcée vue qu’elle sera confrontée à la verité du monde ou à des mondes plutot.Et si vous vous contonnerez dans votre monde à vous ,vous serrez surement depassé,envahi,englouti enfin vous risquer de disparaitre carrement.On nous a toujours appris que pour combattre un ennemi et pour affiner nos armes,il faut (...)
Commentaire n°6956 :
A LIRE LE COMMENTAIRE DE CET ENSEIGNANT QUI N’EST PAS AU COURANT ET DE L’AUTRE QUI NE SAIT PAS COMMENT S’EST FAITE LA SELECTION NI QUI FAIT PARTIE DE LA DELEGATION je suis tente de changer le titre de cet article.quand la gangrene bouliticienne atteint les universitaires ,a ces deux messieurs je dirais que comme pour les prochaines elections locales les boulitiques pensent que le peuple n’est pas mur pour choisir ses representants.alors on les designe pour lui .vous avez pige.non ...bien sur .c une regle qu’ils ne sont pas prets de changer de suite.alors si cette gangrene a deja touche le milieu universitaire le reveil n’est pas pour demain.donnez moi des nouvelles quand vous aurez des noms.
Commentaire n°6970 :
des esprits éclairés n’echappent à votre domination d’intellect à la pacotille j’aurai préféré un autre language, mais venir d’un esprit mieux éclairé. Dommage.
Commentaire n°6976 :
Etant un adepte du site de SETIF-INFO qui est une fenetre de setif sur le monde,j’invite les habitués des commentaires à élèver le niveau.Ne crtiquez pas pour le plaisir de le faire en étant au chaud devant vosPC
tafet19 :
Je suis navré pour etre à l’origine des incidents et depassements verbaux qui ont émaillés par suite des reactions des uns et des autres .j’aurais souhaité un debat serein , franc et respectueux pour apprecier des avis et ds idées differentes .Personnellement,je suis totalement impregné de notre culture d’Algerien et de notre histoire que je ne cataloguerais ni à l’Est ,ni à l’Ouest.Ces deux courants sont tout deux étrangers à notre culture originelle qui prend son fondement anterieurement la civilisation Numide et jusqu’à Ibn Badis.Les multiples invasions et dominations étrangères n’ont pu nous inflechir et nous détacher de notre culture et de notre personnalité.Je dirais mieux encore.La possession et la maitrise des langues des envahisseurs nous a toujours servi pour nous opposer avec energie à notre acculturation.Je ne sais trop si vous suivez les évenements ,mais regardez ces descendants de déportés algeriens en Nouvelle Caledonie qui ,en plus de cent ans d’immersion totale ont su se (...)
Commentaire n°7298 :
Pourquoi cette légende Indienne elle m’a soulevé le coeur et j’ai été touché dans ma foi( de musulman).Mème si c’est un exemple franchement vous aurez pus en trouver un autre.
grain de sel :
Toujours en train de vous plaindre , pourquoi ils n’ont pas choisis celle-ci ,pourquoi ils n’ont pas choisis celui-la,pourquoi ils ne m’ont pas choisis moi .Vous savez bien que c’est impossible de prendre tout le monde et avec vos esprits mal barrés vous pensez qu’il y a du piston( il ne faut pas juger les autres selon vos propres critères) et si c’étais vous qui étiez choisis là sa serait une autre histoire.
Une révoltée :
Permettez moi d’être franche.Car ma bounia 3la batal fa houa batal.Au temps de Benaachour l’honneur était à la chimie, ce n’est pas un hasard si la médecine a été la grande privilégié de ce RDV. Que voulez -vous qu’on discute si l’université tal3ab cache cache la barre est tirée vers le bas le bébat est candanné à rester à ce niveau.Les universitaires ne semblent pas avoir été informés,alors qu’une telle chose aurait du être médiatisée et largement.Une selection de travaux dans tous les domaines aurait pu être faite pour une représentativité réelle de l’université de Sétif. Hchouma 3lik ya BAKI
tafet19 :
Pourquoi cette légende Indienne elle m’a soulevé le cœur et j’ai été touché dans ma foi( de musulman).Même si c’est un exemple franchement vous aurez pus en trouver un autre.Reponse Si vous faites une analyse critique de mon exemple, en mettant en avance votre sensibilité de croyant, il est évident que cela pourrait vous soulever le cœur,vous heurter voire vous choquer de par cette vision et cette analyse restrictive. Cela entend que vous déniez à d’autres ou à vous-même l’existence d’autres cultures, d’autres croyances ou d’autres religions. Dieu tout puissant a refusé de nous créer à l’identique. Maintenant, pour l’exemple qui vous préoccupe tant, je pouvais illustrer mon texte par un tas d’autres exemples mais j’ai volontairement choisi celui-ci pour donner aux esprits éclairés de voguer aux delà des limites des frontières de la censure et de l’intérêt de révéler l’existence d’autres formes de pensées. Je n’ai pas l’intention de vous l’enseigner mais je vous dirai que dans les temps passés, et par craintes (...)
t :
pour peut que vous soyez offusqué dans votre foi de....Musulan pour une histoire indoue !Qu’en est -il de votre état monsieur quand vous heurtez cette verité au pas de votre porte quotidiennement et je sais que vous feignez n’avoir ni vu ni entendu ? .Cela s’appelle de la fausse devotion.On en rencontre assez et souvent ces messies des temps modernes comme vous mais qui dans la verité ne font rien pour changer l’état des choses.Ils agissent juste pour leur bien ou pour leurs confort moral à eux.Alors un texte qui souleve le coeur et la tragedie quotidienne qui ne vous signifie rien !Il n’y a aucune mesure.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus