Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Aéroport de Sétif : Les pèlerins dans l’expectative

dimanche 11 novembre 2007, écrit par : K. Beniaiche, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

Va-t-on, cette année, s’envoler vers les Lieux Saints à partir de l’aéroport de Sétif ? », telle est la question récurrente que se posent de nombreux pèlerins de la région, invités par la compagnie nationale à réserver leurs places.

Cette question taraude les esprits des citoyens des Bibans, de la Hodna et des Hauts-Plateaux qui ne veulent plus connaître les mésaventures (le déplacement vers d’autres aéroports de la région où ils doivent poireauter des heures et des heures) des dernières années, interpellent les pouvoirs publics. « Il est grand temps que les autorités qui ont promis d’organiser le pèlerinage 2007 à partir de cet aéroport, tiennent leurs engagements », diront de nombreux citoyens, s’expliquant mal la manière de faire des décideurs, lesquels avancent comme alibi l’altitude (1 015 m) et la longueur de la piste (2 400 m), paramètres qui ne permettent pas aux gros porteurs devant rallier Sétif aux Lieux Saints de se poser sur le tarmac de l’aéroport, toujours dans l’attente, vaine, de l’extension de la piste à 2 900 m. Les demandes d’inscription d’une telle opération attendent la réponse d’Alger, qui tergiverse. Dire que l’aéroport en question et par lequel plus de 80 000 voyageurs ont transité l’année dernière, est l’un des plus importants établissements rentables de l’intérieur du pays. Mieux encore, sur bon nombre de destinations, il surclasse les plus anciens, et ce parce qu’il n’affiche pas complet lors des grandes vacances, contrairement à la structure des Hauts-Plateaux, destination privilégiée d’une forte communauté d’émigrés, en dépit de certains points noirs qui lui portent encore préjudice. Ses gestionnaires, n’ayant toujours pas installé un carrousel digne de ce nom, sont une fois de plus interpellés. Ils doivent en outre renforcer les banquettes d’enregistrement, ainsi que la climatisation et le chauffage, autres taches sombres d’une infrastructure en mesure d’améliorer davantage ses performances, d’autant que l’inauguration de nouvelles lignes se profile, nous dit-on, à l’horizon. Le voyage vers les Lieux Saints à partir de l’aéroport du 8 Mai 1945 est possible, du moment que l’Entente et des équipes saoudiennes ont expérimenté avec succès des vols spéciaux. Avec une sacrée dose de volonté, le souhait des pèlerins de la région deviendra une réalité. « Nos députés doivent de leur côté faire quelque chose, car il est inconcevable qu’une aussi grande région, dotée d’un aéroport, soit obligée de faire une nouvelle fois le parcours du combattant pour accomplir un devoir religieux », dira un citoyen de Medjana (Bordj Bou Arreridj) qui s’est rapproché de nos bureaux spécialement pour nous faire part des attentes des futurs pèlerins. Aux dernières nouvelles, les hadjis doivent prendre leur mal en patience. L’accomplissement de ce devoir via cette infrastructure est renvoyé aux calendes grecques. Nos tentatives de joindre le directeur des travaux publics, censé nous éclairer sur l’inscription ou non de l’extension de la piste, n’ont pas abouti.


Partager cet article :
12 commentaire(s) publié(s)
HIDHAB :
Et oui encore et encore des tergiversations, des mensonges, de la démagogie. Dans ce Bled, La Yadjouz au travail, au sérieux, à la rigueur. Un aéroport qui a fait ses preuves en surclassant pratiquement tous les aéroports de l’Est,arrivant en tête de par le nombre des passagers se trouve rélégué à attendre cette fameuse extension annoncée depuis longtemps et dire que le pays ne manque pas de moyens (Dieu merci pour ta bénédiction des hydrocarbures). le problème de ce Bled ce sont ses hommes et sa gestion, en un mot le règne de la médiocrité. l’histoire de l’aéroport de sétif est semée d’embuches, d’absurdités et de sabotage ( n’est ce pas messieurs de l’aéroprt de Constantine qui n’ont toujours pas admis et l’aéroport de sétif et sa réussite) et comme l’EGSA et la Direction régionale d’Air Algérie sont à Constantine...vous devinez facilement le reste. la solution ? Que tout le monde s’implique dans le lobbying pour faire de cet aéroport une véritable structure de contacts et d’ouverture sur le monde : autorités (...)
ABDEL :
Et ensuite on nous demande d’aller voter.Setif ville martyre au même titre que verdun merite plus de consideration, nous sommes denigré par la nomenclature d’Alger, car eux ne s’oublie pas.On se demande pour qui roulent les députés de setif, surement pour leurs comptes, je ne vois pour quel raisons je devrait voter
tafet19 :
Quand je lis le titre du sujet cela va de soi qu’il s’agit de la compagne du hadj mais le reporter a cette facheuse tendance à nous embarquer sur un autre sujet qui releve de la gestion des installations aéroportuaires et de la programmation qui est du ressort et de la competence d’un organisme national avec les differents agrements,soit la piste,la signalisation,la securité,la fluidité ,les prestations etc.Peut il se prononcer pour dire qu’ils sont au top ? Moi je suis d’avis qu’ils y a d’énormes insuffisances.Elles sont aux stade probatoire.Monsieur Beniaiche nous propose des sujets à travers un emballage dont le titre n’est plus mnemonique ou qui ne nous rappelle plus le sujet proposé à travers son entrée en matière.je le solliciterais de nous fournir des papiers journalistiques faisant intervenir les differents acteurs sinon ça devient de simples supputations et à ce stade tout le monde pourait s’evertuer reporterpour les memes capacités à fournir des éléments de meme nature (...)
adel de montreal :
je salut vivement mr.benaiche qui d apres mois est parmis nos meilleurs journaliste mais j’attire son attention sur la grande batisse qui est en face de la wilaya devenu une honte pour setif, concernant l’aeroport c est le regionalisme qui prone ni plus ni moins ,parceque nos deputes sont devenus algerois et la tutelle prefaire constantine annaba et meme batna ,un aeroport ou on trouve meme pas un kiosque,un petit resto etc.. je recevais des etrangers et j avais honte de cette situation,ou est le depute du hamas qui frequente chaque semaine cet aeroport ?,ou est lautre depute mr.benaaleg ?
Omar :
tafet19 a vu juste,le debat ne tourne plus au sujet des pelerins mais se focalise sur un aspect technique de l’aeroport et la tout le monde est au courant de sa situation.Ce detournement du sujet est à mettre au credit du reporter d’El Watan(il en va ainsi dans tous ses sujets)Meme le president avait en son temps intervenu pour remplacer le nom de bapteme qui a été initialement attribué à cet aéroport.Cela n’echappe pas aux des yeux des autorités qui mettent en place par étapes tous les élémént pour que notre aéroport se developpe et devienne un destination sure et prisée.En faite le reporter d’El Watan n’a pas touché d’un mot l’aspect cout d’un billet Alger AR qui avoisine les 50% du SMIC .La même distance en europe est payée à moins de 5%.Voici un sujet qui pourrait interresser tout le monde car emprunter la voie aérienne ,c’est reservé maintenant qu’aux gens nantis.Il vous restera toujours les vieux taxi.Ne soyez pas (...)
Commentaire n°7053 :
A lire vos commentaires,Mr Tafet19,on l’impression que vous avez une dent contre M Beniaiche qui est l’un des rares correspondants deSétif qui met le doigt sur les problèemes qui touchent la Wilaya deSétif.Je ne prends la défense du journaliste mais tout de même
tafet19 :
j’aime beaucoup Mr Beniache,je veux au contraire qu’il se decarcasse un peu pour nous donner des bons articles,avec de vraies enquetes journalistiques et des propositions.Vous et moi sommes autorisés à ne faire que des constats.Au stade ou ça nous est livrés ,j’estime que ce n’est que de la litterature et pourtant il nous avait habitué il y a quelques temps à d’exellents dossiers et, il se faisait entendre .Il se pose en termes de porte parole ou de temoin des evenements qu’il doit nous livrer après analyse pour nous aider à mieux comprendre ces evenements afin de nous en faire une opinions juste pour nous permettre de reagir dans les termes qu’il faut.C’est à mon sens une exigence professionnelle et la, Monsieur Beniaiche n’est plus mon ami.C’est à ce titre que je le pique et je lui est deja dit.Merci pour pour votre genereuse prise de position.Le debat s’instaure mais j’ai oui dire que c’est un retour de flamme pour d’autres (...)
duche de luxembourg :
salut compatriotes j’etais ravi de savoir que sétif a finalement un aeroport, une histoire qui date des années 90 et qui dure encore. j’ai pu le visiter une 1ere fois apres quelques mois ou une année de l’ouverture. sincerement il est loins de ressembler à un aeroport mais plus à un club d’aviation amateur. je pense que tout le monde est d’accord sur ce point vu la qualité de l’infrastructure et de l’aménagement je pense que nos cadres ne voyagent jamais et ne sont pas avec leur temps on dirait on est dans les années 60 et que le temps s’est arreté , sur ce point je me demande pourquoi on vise jamais loin et construire des choses qui durent, mes chers on dirait qu’on ne vit pas dans 21 siecle. Une autre chose, cela me surprend que le chiffre de 80000passagers par an est une bonne performance, excuser moi c’est honteux, l’aeroport ne tourne qu’à tout casser 20% . vous imaginez chers compatriotes qu’ il n’existe que 02 voyages par semaine pour Alger( aout passé il y avait cette frequence), le reste des (...)
malek :
bonjour à tous je suis tout a fait dacord avec duche , mais une chose à reconnaitre le personnel est tres sympa j’espere que sa continue , un autre point noir c’est les toilette hachakoum sont toujours sales et manquent d’eau la propreté la propreté la propreté qui manquent
Commentaire n°7089 :
qu’est ce que tu veut mon cher DUCHE on ait dans un pays ou en boss sans indcateurs ni de qualité ni de production ni de perfomance ,alors comment veut tu que nos responsables sachent si leurs outils ou leurs investisement est au top merci a vous
ALGERIEN ET FIERE DE L’ETRE :
HIDHAB à pratiquement tout dit sur la gestion de nos aéroports, juste un complémént d’information majeur, tout est bloqué par l’incompétence d’un D.A.C.M, et des secrétaires généraux et conseillers au niveau du Minuistère des Transports. à bon entendeur salut.
Commentaire n°7149 :
Je viens de comprendre pourquoi en France on dit travail d’arabe,c’est parcequ’ils font du travail baclé sans conscience et tant que ça durera on ne sortira pas de ce gouffre.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus