Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Logements sociaux participatifs à Sétif : Des souscripteurs dénoncent le diktat des promoteurs

mardi 13 novembre 2007, écrit par : F. Senoussaoui, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

Les bénéficiaires en attente de logements dénoncent les pratiques “illégales” de certains promoteurs qui n’hésitent pas à demander des dessous de tables.

En dépit des efforts consentis par les autorités locales et des promoteurs publics qui œuvrent à atténuer, un tant soit peu, la crise de logement dans la deuxième wilaya du pays de par sa population, des entrepreneurs auxquels l’État a confié la mission de réalisation de logements sociaux participatifs entrant dans le cadre du programme de 1 million de logements imposent leur diktat au détriment de la loi, rendant ainsi, l’accès au logement LSP très difficile, voire impossible.

En effet, selon des souscripteurs qui ont pris attache avec notre bureau de rédaction, des promoteurs, qui ont bénéficié de plusieurs avantages dont des locaux commerciaux ou encore d’un abaissement du prix du mètre carré de terrain, “continuent à profiter de la crise du logement pour faire de l’argent sur notre dos, en demandant, périodiquement, des sommes supplémentaires”, selon les propos des souscripteurs. “Certains promoteurs sont même allés jusqu’à exiger des dessous de table”, affirme l’un des bénéficiaires.

Et d’ajouter : “Le choix des étages et des immeubles est payant. C’est à prendre ou à laisser, d’autres souscripteurs sont inscrits et ils sont prêts à payer cash, lancent certains promoteurs aux souscripteurs qui refusent de payer les sommes supplémentaires.”

Pourtant, la loi prévoit dans ce genre de cas un tirage au sort en bonne et due forme. Mais les promoteurs font fi de toute réglementation. “On pensait que le promoteur allait procéder à un tirage au sort pour la désignation des étages, en présence d’un huissier de justice, comme le font, généralement, les entrepreneurs publics, mais ce dernier nous a surpris en nous demandant jusqu’à 150 000 DA pour nous laisser choisir”, nous a déclaré un prétendant pour un logement participatif, à la cité El Hidhab, à Sétif.

“Pis, le promoteur a procédé à des attributions illégales, l’entrepreneur qui réalise 100 logements dans un site et 30 dans un autre et dont les listes ont été confectionnées chacune à part, a favorisé certains bénéficiaires et leur a octroyé des logements qui ne leur revenaient pas de droit”, déclare un autre souscripteur.

Aussi, les citoyens bénéficiaires des logements sociaux participatifs, las d’attendre le bon vouloir des autorités locales, ont adressé une correspondance au président de la République pour dénoncer les agissements de ces pseudo entrepreneurs.

Rappelons que le président de la République, lors de sa visite, a affiché son mécontentement quant aux facilités “exagérées” accordées aux promoteurs. Rappelons aussi que la wilaya de Sétif a lancé, depuis le début de l’année 2005, la construction de pas moins de 10 000 logements, toutes formules confondues. Aucun, cependant n’a été livré à ce jour !


Partager cet article :
9 commentaire(s) publié(s)
Citoyen :
Quand ces logements seront distribuée ?
SOFIANE 19 :
BONJOUR C’EST PAS NORMALE QUE A EL EULMA ON A DISTRIBUER LES LOGTS OU LES CHINOIS ON TRAVAILLER MAIS A SETIF TOUJOURS RIEN ÇA PROUVE QUE LES PROMOTEURS ALGÉRIENS SONT DES MOINS QUE RIEN ET QUE JE SOUHAITE IN CHA ALLAH QUE L’ÉTAT DONNE TOUT LES PROJETS AUX CHINOIS PARCE QUE LES CHINOIS TERMINENT LEURS CHANTIERS A TEMPS ET QUE LES PROMOTEURS ALGÉRIENS VEULENT TOUJOURS DE LA CHIPA POUR AVANCER DONC VRAIMENT JE SOUHAITE QUE L’ÉTAT ALGÉRIEN DONNE TOUT LES CHANTIERS AUX CHINOIS.
T M DE LYON’ :
OU SONT CACHES LES VRAIS SETIFIENS(ouled ameur el ahrar),QUI PENSENT AUX PAUVRES ET A LA CONTRIBUTION DE LA VILLE DE SETIF.HELAS ILS SONT PARTIS DANS L’AUTRE MONDE.AUJOURD’HUI PERSONNE NE PENSE A L’ AUTRE,TOUT LE MONDE PARLE BUSINESS ET VEULE DEVENIR ENTREPRENEUR POUR ETRE CONNU ET RICHE EN MEME TEMPS,OU SONT LES VRAIS ENTREPRENEURS ??.REGARDEZ LE CHEMIN DES ANCIENS ENTREPRENEURS.
REMY :
c’est pour quand la livraison des logements ? les gens veulent habiter leurs appartements. y a même qui commencent à rembourser les crédits bancaires dont ils ont bénéficié, et l’état (direction du logement) vient tout juste de commencer les travaux de viabilisation (le cas de la cité GAOUA), alors que la construction est achevée depuis une année déja. y a un laisser aller de la part du maitre d’ouvrage et tout le monde est devenu complice de cette situation inexplicable. On veut que les logements soient livrés, rien de plus, et avec ce rythme et cette lenteur impossible de réaliser le nombre de logements attribuer à la wilaya de Sétif. cette crise de logement profite non seulement aux promoteurs mais aussi à tous les intervenants dans ces projets, et qui est le perdant ? pauvre citoyen...a (...)
adel montreal :
je crois que la plupart des entrepreneurs sont des hadjis,le derniers d eux a une omra l escrocquerie en algerie a pris des proportions alarmantes ,c voulu l ecartement des etrangers il faut que personne ne vote,c tjrs les memes dinosors a setif khlassous rajalah dommage

Réponse de mimou ( Entrepreneur région centre) :

C’est quand même malhonnête de traiter les entrepreneurs de la sorte .Si vous assistez un un seul de nos projet en réalisation et voir tous les problèmes d’ordre techniques et financier qu’on endure à longueur d’année . Je serai persuadé que vous changeriez d’avis et comportement envers les entrepreneurs algériens qui sont dans une mal vie administrative et de matériaux de construction sans précédent A bientôt et contacter moi si vous voulez avoir des information sur les entrepreneurs et les travaux de bâtiments
MALEK :
Effectivement , les entrepreneurs profitent de la situation mais attention ! pas tous les entrepreneurs il y a des serieux qui agissent conformément à ce que stipule la reglementation . Mais le hic dans l’histoire est , à mon humble avis , le contenu de l’article de notre correpondant qui , à la suite de reclamations de certains postulants , a rédigé une rédaction que chacun d’entre nous pourrait la faire sans nous apprendre quoi que ce soit :delai de réalisation , date de début de chantier , état d’avancement des travaux , deblocage des situations financières de la oart des institutions financières , ... enfin tout ce qui se rapporte au projet des 10000 logs.Aussi , il faut signaler qu’aucun journal ne parle de spéculation en terme d’acquisition enelle même , c’est à dire qui sont les postulants ? Nos chers correspondants sont ils en mesure de dénoncer ce point ? car comment expliquer qu’il y a des postulants ( il y en a beaucoup ) qui payent cash ? alors que ce programme est destiné aux plus (...)
turbo :
il y a des promoteur privés tel que GETIC qui n’a pas encore achevée son programme de 100 logts lancé depuis 15/07/2005 a ce jour, ou est les role de la DLEP en tant que maitre d’ouvrage, le VRD n’a commencé qu’en date du 06/10/2007 et pour un délais de réalisation de 8 mois, alors que la premier responsable de la wilaya , le wali, a fixé comme date de fin d’année en cour pour la distribution des logenements lancées an réalisation en 2005.
Commentaire n°7288 :
en dépit du délai, des promoteur qui ont eu leur projet en 2005 et à ce jour la premiére dale de la batisse n’a vue le jour ont en caissé la totalité de l’argent des bénificiares

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus