Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Colère des étudiants en médecine

mercredi 29 juin 2005, écrit par : Nedj

De nombreux étudiants de la faculté de médecine de l’université Ferhat Abbès de Sétif se sont rassemblés hier devant le siège de la wilayas, pour exposer au chef de l’exécutif leurs innombrables problèmes.

« Notre descente vers la wilaya est la conséquence logique des divers engagements non tenus par nos responsables pédagogiques qui font la sourde oreille à des difficultés rencontrées avec certains enseignants et le responsable de l’‘’anapathe’’ notamment, qui vient d’octroyer plus de cent zéros à une promotion de 157 étudiants. L’insulte proférée par cet enseignant contre un étudiant, en plein contrôle, est la goutte qui fait déborder un vase déjà plein... », déclarent en préambule des étudiants qui mettent en outre le doigt sur la qualité des études dispensées s’apparentant, selon eux, à des séances de dictée. « Si les étudiants des autres facultés de médecine effectuent le plus normalement leurs stages, ce n’est pas notre cas. Les nôtres se font conjoncturellement, et le plus souvent sans encadrement. La ponctualité n’est pas le point fort de certains enseignants qui ne respectent pas leur emploi du temps... », souligne un des délégués reçus par le chef de cabinet du wali ayant instruit le recteur de prendre en charge les doléances des réclamants qui n’avaient pas tort. D’autant que la consultation du sujet du contrôle précité a fait ressortir que les étudiants ont été évalués sur des thèmes n’ayant pas été étudiés auparavant. Pour apaiser la tension, le recteur s’est engagé à retirer le module de l’enseignant décrié et à revoir la correction du sujet. Cette dernière proposition n’a pas été du goût des étudiants qui ne décolèrent pas.

Kamel Beniaiche, Source : El Watan


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus