Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Elle a 150 ans d’âge : La gare fait sa mue

dimanche 24 février 2008, écrit par : N. Lalmi, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

La gare de Sétif est située en plein centre-ville, dans le quartier qui porte son nom, Faubourg de la gare. Cette station accumule près de 150 ans d’histoire. La construction des bâtiments est décidée lors de la réunion du conseil communal de la ville en juin 1877.

Ce conseil délibérera en février 1878 pour fêter, comme il se doit, l’arrivée du train. La construction totale de la gare daterait de la fin de 1897. L’inauguration de la circulation des trains aurait commencé en 1860 avec la mise en service de la toute première voie ferrée entre Philippeville (Skikda actuellement) et Constantine, alors que la déclaration d’utilité publique n’est promulguée qu’en 1875. Plus de cinquante ans plus tard, en 1914, quelque 3 500 km de voie sont en service, gérés par cinq compagnies privées. L’infrastructure est le témoin d’un passé riche et constitue un autre patrimoine historique de l’illustre cité, et surtout du travail remarquable des Chemins de fer algériens, qui quadrillaient déjà le pays à la fin du XIXe siècle. Actuellement, la gare de Sétif, qui n’a pas cessé de prendre de l’importance, exploite presque 4 300 km cumulés de réseau. Implantée sur la ligne Alger-Constantine, elle permet des arrêts généraux dans les deux sens, surtout avec la double voie Sétif-BBA et le projet de dédoublement de la voie Sétif-El Ghourzi. Plus de 30 trains transitent quotidiennement, et dans les deux sens, par cette gare, dont 6 trains de voyageurs et 24 autres de transport de marchandises. C’est aussi une gare de formation, s’entend par là, la formation des trains par l’organisation des wagons selon leurs destinations. Y sont formés aussi les mécaniciens de trains de marchandises. Son réseau est composé de 14 voies, dont 2 principales et 12 de service. Les 40 membres du personnel ont pour souci principal le transport, dans les meilleures conditions, des voyageurs et des marchandises. En 1998, la gare, délaissée et abandonnée durant des années, bénéficie d’une opération de réhabilitation ; le monument est restauré. Deux artistes-peintres sétifiens, Kamel Mahor-Bacha et Abdelhakim Mekhalfi, décorent les murs de la salle d’attente. Des stations déterminantes dans l’histoire de la ville sont peintes sur les parois. Autre spécificité de la gare de Sétif, son chef est une femme.

Ingénieur de formation, Melle Khalida Habibi, qui gère la station et ses 40 employés, a pu accéder au poste en 2003, après que la direction de la SNTF ait décidé d’injecter du sang neuf dans le métier réservé, jusque-là, aux enfants de cheminots. Le recrutement d’un personnel diplômé et qualifié a permis d’ouvrir le métier au sexe féminin. Des cadres femmes, gérant actuellement de grandes gares sur le territoire national, sont chefs de circulation ferroviaire, conductrices de trains, chefs de service circulation ou encore inspectrices comptables. Les débuts étaient difficiles, car la gent masculine de cheminots acceptait difficilement d’obéir aux ordres d’une femme. Ce n’est qu’après beaucoup d’efforts et de doutes que Melle le chef de gare finit par se faire accepter. A ce propos, elle dira : « Aujourd’hui, je suis acceptée par le personnel masculin qui a fini par comprendre que la compétence est ce qui compte le plus, et non le sexe ». La nouvelle politique de gestion de la direction se base sur l’intégration des techniques de management aux chemins de fer. La SNTF, société autonome à caractère économique, a permis à certains de ses services de se transformer en filiales indépendantes, telles Rail Express, SNTG, SIM…Un changement radical s’est opéré au niveau de la société ; le management de la sécurité, la formation du personnel et la communication en sont les pierres angulaires. De nombreux projets sont lancés dans la perspective d’apporter du neuf et d’améliorer les services fournis par l’entreprise, notamment la réfection de certaines voies, le dédoublement d’autres (Sétif-BBA, Sétif-El Ghourzi), la création de nouvelles voies (BBA-M’sila), l’acquisition de nouvelles machines et de 16 autorails, dont un reliera Oran-Tlemcen et un autre Alger-Sétif pour commencer. Les développements que connaît le transport ferroviaire en Algérie se constatent dans les performances réalisées par les trains. Il n’y a pas très longtemps, le trajet Sétif-Alger par train durait plus de 12 heures, actuellement ce même itinéraire prend 4 heures, moins que par la route, et surtout avec moins d’accidents de la circulation.


Partager cet article :
15 commentaire(s) publié(s)
wahde makloka :
elle et tres belle cette gare j`esper que Mr Dib va pas la démoulire

Réponse de Stayfi :

Biensure qu’elle es tres belle parce qu’elle es entre les mains d’une bonne femme donc ca va etre comme une maison pour elle de la bien gerer inchallah .Mes respect et bonne chance...
echecplayer :
mes felicitations pour la renovation de cette gare qui represente beaucoup de choses pour les anciens du lycee Med kerouani venant de la direction de BBA. MABROUK AUSSI POUR MELLE HABIBI JE TE DIRAIS BON COURAGE ET il faudrait veiller à l’entretien de ce flambeau . il faudrait que les anciennes gares vous imitent inchallah je pense à BBA et les autres. mes sinceres felicitations .
Commentaire n°10080 :
UNE GARE QUI MANQUE DE BEAUCOUP BEAUCOUP DE CHOSES ! C’EST UNE GARE DE MARCHANSES !
Ibrahim :
J’espere que notre pays ( ses responsables ) aient unregar de perspective vers l’avenir et comme nous avons les moyens financiers pour avancer à une technologie de pointe pourquoi ets ce que nos responsables, à haut niveau ne pensent-ils pas à un réseau TGV à l’image du maroc ayant des moyens tres limités qui ne l’ont pas empechés de dévulguer ses ambitions pour la contruction d’une voie de 400 kilometres pour un tgv qui sera en rails dans peu d’année à venir, au maroc. Il faut penser serieusement à un tel projet qui mettra notre pays en avant et permettre d’accelerer la croissance et preparer quelque chose de serieux et solide pour les futurs générations quant on n’aura plus de pétrole qui est la seule et unique ressource pour notre économie.Un appel d’un algerien vivant à l’étranger aimant son pays et peiné par tout malheur portant atteinte à sa sécurité et tres souciant à son developpement et à sa prospérité pour le bien de notre chér peuple et notre chér pays.C’est au président que lance cette appel pour (...)
setif :
setif commance une nouvelle vie avec se gare ki compte beaucoup pour moi et pour autres personnes. et j’espere ke se projets continu.
Commentaire n°10091 :
ouach men gare ,ouach men renovation ! décorer les murs de temps en temps et faire empocher de l’argent à ses amis,ce n’est pas une rénovation du tout ! Où sont les cafétérias,les salles d’eau propres,les petites terrasses,la consigne de bagages,la grande salle d’attente,les bus qui doivent vous mener vers les différents quartiers de la ville,le Syndicat d’Initiative du tourisme,la location de voitures ?la pharmacie,les boutiques ?les infos ? Pour moi c’est une gare de banlieue ni plus ni moins c’est pourtant tellement facile à réaliser et ne me dites pas que hna aarab SVP !!!!on continue à nous berner.
tafet19 :
Le chef ou la chef de gare ? Peut importe .Pourvu que nous retrouvons le moyen qui faisait notre fierté à tous. C’était presque l’unique moyen de rallier la capitale et de nombreuses autres contrées . Les trains en ces temps la étaient presque tous à l’heure !30 ans plus tard,nous sommes encore à tâtonner pour l’organisation de ces voyages. Partira ? Ne partira pas ? Arrivera ? N’arrivera pas ?J’eus à emprunter le train tout récemment .Le seul attrait qui réside encore est celui de la traversée de ces gorges,montagnes ,de ces plaines vertes ou arides à la vitesse qui vous laisse tout le loisir et tout le plaisir de profiter pour vous rincer ainsi les yeux de notre extraordinaire paysage mais, un moment,je me serais cru dans un de ces célèbres trains de l’Ouest américain,le Western quoi .Le convoi faisait une attaque en règle à coups de grosses pierres.Les bambins sont la haut sur la coline.ça court dans tous les sens.Planquez vous.Les grandes baies eclatent . On m’informe qu’il y eu déjà de (...)
Wassila :
Quand je vois le travail et le service que donne le SNCF en France (Paris - Lyon) en deux heures (du centre ville - au centre ville), je vois qu’il faut s’investir au transport ferrovière. Cette gare est trés isolée du reste du transport urbain
Minotor :
Salam, Une gare du temps de “mon arrière grand père” UN RÉVOLUTIONAIRE..mon grand père est né en 1896 !! ça doit être surement mon “arrière grand père” qui pourrait me donner vraiment son opinion concernant cette gare..parceque en 2008 je ne vois pas pourquoi je devrais considérer ça une GARE ! y a rien dans cette GARE ! lorsque je suis dans cette gare j’ai même du mal è respirer !!!! et c’est trés SOMBRE.. c’est pas possible d’améliorer les choses et d’avoir une VRAI GARE MODERNE..l’ancienne gare deviendra le MUSÉE DU TRAIN..puisque je vois qu’il y a des gens qui sont CHAMPIONS pour restaurer d’anciennes gares -une spécialité à rentabiliser- pour faire des films ..voir même des films western sétifiens :)..mais le service qui nous intéressent reste en dessous des espérences. (...)
redouane d’alger :
cette charmente chef de gare je la connais bien elle ma rendue service en gare , elle gere sa gare avec toute sincerite , elle merite plus.

Réponse de Minotor :

Salam, Merci Redouane ton message est passé..et on souhaite que l’intéressé lira ton message :)..ON EST AVEC TOI REDOUANE !
Commentaire n°10101 :
Mais qui parle de la Cheffe de gare ?On parle de gare algérienne à travers celle de Sétif puisque les journaux en parlent. C’est la politique touristique en Algérie qu’on critique en fait ; Avec toutes les saletés qui font partie de notre quotidien de façon naturelle,on a le culot d’organiser Les Assises du TOurisme en Algérie,en espèrant recevoir des touristes !On aurait mieux fait de les transformer en assises de l’hygiène d’abord et de les faire suivre d’assises de l’éducation.C’est une honte !!!
Sétifien :
Les grands chantier montre que notre pays sera Brabi In Cha Allah belle et j’espère du travail pour tous le monde ; Ces Chantiers sont en retard, et je pense que tous ces projets remonte à la période 70 qui doivent être exécuter en 1980-1990 mais malheuresement nous avons vu des LES HOBELS qui ne rapportent rien à notre peuble

Réponse de touaouza :

salem àlaykoum, Il faut mieux tard que jamais

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus