Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

SONELGAZ de Sétif : Lancement de l’opération de l’emprunt obligataire

mercredi 11 juin 2008, écrit par : Imed Sellami, Le Soir d’Algérie, mis en ligne par : Nabil Foudi

a direction régionale de Sonelgaz à Sétif lancera, aujourd’hui mercredi, la cinquième opération de l’emprunt obligataire de Sonelgaz et ce à l’occasion d’une journée d’information et de sensibilisation prévue au niveau du musée de Sétif, en présence des autorités locales et des plus importants investisseurs de la région.

Le groupe public Sonelgaz a lancé, depuis le 2 juin dernier, un nouvel emprunt obligataire ouvert au grand public, d’un montant de 25 milliards de dinars, environ 250 millions d’euros, et ce, pour financer ses projets d’investissement prévus pour la période 2008- 2017. « Les projets d’investissement de Sonelgaz comprennent la réalisation de nouveaux ouvrages de production, de transport et de distribution de l’électricité, de transport et de distribution de gaz ainsi que la réhabilitation. Ce programme prévoit la réalisation de treize centrales électriques d’une capacité totale de 7 236 mW. Il comprend aussi la réalisation de 58 742 km de réseau, dont 6 882 km de lignes haute tension, ainsi que plusieurs postes de transformation haute, moyenne et basse tension. Le programme prévoit également la réalisation de 8 729 km de canalisations de transport de gaz et de 35 737 km de réseau de distribution, ainsi que 389 postes de détente du gaz », a tenu à affirmer M. Redouane, directeur régional de Sonelgaz (Sétif1). Pour ce qui est de cet emprunt obligatoire, d’une durée de 6 ans, les obligations seront émises sous forme de titres au porteur dont la valeur nominale est de 5 000 DA chacune, avec des intérêts à taux progressifs atteignant les 6,5% la dernière année. Ces titres se feront rembourser la totalité de leur capital à l’échéance de l’emprunt, soit le 1er juin 2014. Pour les banques impliquées dans cette importante opération financière, il s’agit de la BNA, la BADR, la BEA, BNP Paribas, la CNEP-Banque, CPA, et Société Générale. Selon le directeur régional de Sonelgaz (Sétif1), la demande en énergie électrique dans notre pays devrait connaître une croissance moyenne de 6,7% par an, passant de 31 000 gWh en 2007 à plus de 55 515 gWh en 2016. « Une demande qui s’accompagne, rien qu’en matière de production, d’une puissance maximale devant passer de 6 411 mW en 2007 à environ 11 230 mW en 2016. Aussi, le nombre de clients passera de 6 millions en 2007 à près de 8 millions en 2016. C’est dans ce contexte que « Sonelgaz prévoit d’investir d’ici 2017, 2111 milliards de dinars, soit 30 milliards de dollars, dont près de 50% sont à la charge de l’entreprise, et l’autre moitié financée par le budget de l’Etat. » Notons que Sonelgaz, confrontée depuis plusieurs années à un problème de recouvrement de ses créances, notamment des administrations et des entreprises publiques, a lancé entre 2004 et 2006 quatre autres emprunts obligataires d’un montant global de 570 millions d’euros destinés à financer ses investissements. Pour rappel, Sonelgaz affiche un chiffre d’affaires annuel de près de 1,2 milliard d’euros.


Partager cet article :
2 commentaire(s) publié(s)
Rabah :
bonjour, juste pour la correction : l’emprunt est obligataire non obligatoire, qui veut dire que le rembourssement des titres achetés est garanti moyennant sa mise en vente au niveau de la boursse avec une mise à pris de 5000 DA ( prix d’achat du titre).
Amar :
La Sonelgaz est forcee a l’emprunt...il ne faut plus compter sur l’etat..,mais elle peut eviter cet emprunt juste en ameliorant sa gestion,creer sa propre police et couper tous les secteurs qui ont des factures impayees APC,service des eaux,..etc),s’attaquer a la fraude sans distinction,verifier les eclairages publiques qui consomment gratuitement,controller les agents qui traitent des affaires avec des clients au detriment de l’interet de Sonelgaz,couper les branchements electiques frauduleux,remplacer les comptages defectueux....!!! Il faut un nettoyage interne et des hommes capables de gerer,ca ne sert a rien d’emprunter de l’argent...l’argent entre les mains de mauvais gestionnaires s’epuisera rapidement...!!!!

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus