Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Sétif s’ouvre à la collectivité locale

jeudi 19 juin 2008, écrit par : Farès. R, Sétif Info., mis en ligne par : Boutebna N.

ous le haut patronage du wali de la wilaya de Sétif M. Nourredine Bedaoui, PHAROS Exhibitions organise au palais des expositions de Maâbouda à Sétif et ce durant la période allant du 15 au 19 juin, la semaine des collectivités locales.

Cette manifestation qui se tiendra sous le slogan « pour la prise en charge des préoccupations de la jeunesse et l’amélioration de la qualité de vie publiques » regroupera des entreprises publiques et privées couvrant différents secteurs d’activités, des bureaux d’étude, des entreprises de construction, de bâtiments et de travaux publics. Il sera également au rendez-vous les entreprises spécialisées dans la distribution et le traitement de l’eau, de l’hygiène ceux de la sécurité de la protection de l’environnement, la gestion des espaces verts, des équipements de loisirs et des sports du matériel d’électricité, d’éclairage public et luminaires, du bureautique de la signalisation et de la sécurité routière. Ce salon grandeur nature verra en outre la participation des concessionnaires et fabricants de matériel roulants (engins travaux publics, camions et autres les bus des transports en commun et de travailleurs. Par ailleurs, en marge de cet événement économique qui ne passera pas sans donner des horizons vers développement locale et économique de la région des Hauts Plateaux et ses environs, des rencontres entre les professionnels et des présidents des communes de la wilaya qui seront entre temps en formation à Sétif à l’occasion d’une grande rencontre qui aura pour thème principal la communication avec comme slogan ‘’ les collectivités locales à l’heure de la communication ‘’.


Partager cet article :
6 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°15651 :
Merci à SI , en attendant de voir des vidéos concernant cet évènement online. Merci
azizou :
Le salon des collectivités locales ! telle est la banderole ( qui ressemble beaucoup plus à un chiffon ) accrochée en ville. Mais une fois sur les lieux, c’est tout sauf un salon ; franchement c’est du n’importe quoi ! et on ose parler de salon. Ces pseudos organisateurs ( tout le monde se met à organiser des salons, pourquoi ? Parceque ça rapporte facilement de l’argent). Où sont les salons d’autrefois qui étaient vraiment de bonne qualité ( organisation et exposants) mais ces derniers temps, c’est de la braderie avec une désorganisation totale et rien du coté affluence. Il est d’élever un peu le niveau ou du moins retrouver celui d’il y’a quelques années. N’est pas organisateur de salons qui veut !
setif45 :
c’est vrai mr. azizou, il y’a quelques années de cela des salons d’un bon niveau et très intéressants étaient organisés à Sétif. Je pense bien que c’était la chambre de commerce de sétif qui les organisait. On s’est bien régalé, ne serait ce que pour sortir en famille regarder et des fois acheter de bons produits à des prix très intéressants ; mais ces derniers temps, c’est du n’importe quoi et maabouda s’est transformé en second souk de abacha. Dommage que les bonnes choses et les bonnes intiatives ont disparu pour laisser place aux charlatans. C’est un climat un peu général en algérie depuis que la médiocrité a pris la place de la compétence. Dommage, dommage...à moins qu’un jour les compétences retrouvent leurs places et soient enfin reconnus comme dans les pays développés. ESPERONS LE (...)
STAIFI :
Bonjour, Et si on parlait d’énergie solaire ? Regardez ce qui se passe en Allemagne ! N’ayez pas honte, on peut faire mieux ! Lisez svp cet article ! Par Aurélia END AFP - Vendredi 20 juin, 11h37 BERLIN (AFP) - Dictature écologique ou geste courageux pour l’environnement ? Les habitants de Marburg (ouest) seront à l’avenir obligés sous peine d’amende de se doter de panneaux solaires, une expérimentation qui fait débat en Allemagne. Vendredi, le conseil municipal de cette ville de quelque 80.000 habitants, doit adopter officiellement sa ... charte solaire. Le texte prévoit que toute nouvelle maison construite ... devra être dotée de panneaux solaires à raison d’un m² de cellules solaires pour 20 m² de surface, pour le chauffage et l’eau chaude. Cette obligation concernera aussi les bâtiments déjà construits, mais qui changent de toiture ou de système de chauffage, aux frais des propriétaires(...) ...Le maire ... Franz Kahle a assuré que 5.000 € suffisaient pour financer une installation de (...)

Réponse de azizou :

mais ne comparez pas l’incomparable ; l’Allemagne et l’Algérie, c’est le jour et la nuit ; c’est le sérieux et la complaisance ; c’est la rigueur et le laisser-aller ; c’est la technologie et l’archaisme ; c’est la compétence et la médiocrité : alors pourquoi cette comparaison qui n’a pas lieu d’être ou du moins c’est peut être dans un siècle.

Réponse de STAIFI :

Bonjour, Merci cher ami Internaute.Dans la phrase ci-dessus, ai-je fait une quelconque comparaison ? Je suis quand même optimiste qu’un élu ou qu’un responsable d’une institution publique ou associative lise cet article ou soit informé et pense à appliquer cette technologie (et non cette expérience) à une école,un dispensaire, ...enfin une collectivité au titre du budget alloué (ou à allouer) aux communes dans le cadre de la préservation de l’environnement. Avec toutes nos tares,je suis sûr qu’il y a encore un grain de bien dans les rares hommes de bonne volonté qui existent encore, Dieu merci !

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus