Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Le ministre des Moudjahidine à Sétif : La question de commémoration des journées des chouhada guillotinés sera étudiée

lundi 23 juin 2008, écrit par : F.Z. El Moudjahid, mis en ligne par : Boutebna N.

a demande relative à la commémoration des journées des chouhada guillotinés par le colonialisme français-sera étudiée", a déclaré, hier, à Sétif, le ministre des Moudjahidine, M. Mohamed Cherif Abbas.
Evoquant le souhait formulé par des associations et des citoyens quant à la désignation de la date du 19-juin-journée nationale des martyrs guillotinés", M. Mohamed Cherif Abbas a indiqué que cette demande -sera étudiée au même titre que d’autres journées commémorant des événements marquants de la Révolution".

La date du 19-juin pour se remémorer les exécutions d’algériens par la guillotine durant la lutte armée-ne sera pas forcément le 19-juin", a, toutefois, ajouté le ministre qui effectuait une visite de travail dans la wilaya de Sétif, soulignant qu’il est exclu que cette commémoration, à l’instar des autres journées dédiées aux grands faits d’armes révolutionnaires, soit une journée-chômée et payée".
M. Mohamed-Cherif Abbas a cité, dans ce contexte, l’exemple de la journée du 20-Août, journée nationale du Moudjahid, laquelle, a-t-il dit,-célèbre tout à la fois les offensives du nord Constantinois et le congrès de la Soummam sans pour autant donner lieu à une journée chômée et payée".

Dans la dynamique économique, sociale et culturelle que connaît ces dernières années la wilaya de Sétif, le secteur des moudjahidine n’est pas sans occuper une place importante et aller ainsi dans le sens des grands investissements consentis à ce niveau par l’Etat à l’effet de préserver cette frange de la population et leurs ayants droit et aller dans le sens de la valorisation des grands acquis de notre histoire et ceux qui l’ont forgée.

C’est à ce titre que M. Mohamed Cherif Abbas, le ministre des Moudjahidine, devait effectuer, hier, dans la wilaya de Sétif, une visite de travail et d’inspection, à l’issue de laquelle il s’est enquis de l’avancée que connaît son secteur et des réalisations qui ont été opérées ou ont été lancées à l’effet de traduire sur le terrain toutes ces valeurs et nobles objectifs conférés, hier, à la glorieuse Révolution de Novembre.
Le ministre des Moudjahidine, accompagné du wali de Sétif et l’ensemble des autorités de la wilaya se rendra dans la matinée dans la zone nord de la wilaya, précisément dans la commune de Hammam Guergour où il inspectera le chantier, pratiquement achevé, de l’important projet de centre de repos des moudjahidine.

Au niveau de cette belle réalisation qui est dotée de 33 bungalows et d’un restaurant d’une capacité d’accueil de 200 places, le ministre, qui relèvera avec satisfaction l’amenée de l’eau thermale de cette station de Hammam Guergour, classée en troisième position au plan mondial de parson taux de radioactivité et ses qualités thérapeutiques établira, sur place, la nécessité de la réalisation d’une unité de soins notamment de kinésithérapie, d’un hôtel d’une trentaine de chambres et l’équipement rapide de toutes les infrastructures qui sont déjà prêtes.
Une réalisation qui ne sera pas sans rendre beaucoup de services à tous ces moudjahidine qui pourront y séjourner avec leurs familles.
Du nord au sud de la wilaya, M. Mohamed Cherif Abbas, se rendra dans la daïra de Aïn Oulmène où il procédera à la pose de la première pierre des travaux de restauration et de réhabilitation de l’ancien camp de concentration de Ksar El Abtal.

Des travaux qui consistent, au-delà de la restauration de toutes ces anciennes cellules et autres centres de torturee des moudjahidine, à la réalisation d’une salle d’exposition d’une superficie de 235 m2, une salle de conférences, une salle d’exposition et d’autres commodités importantes qui feront que la mémoire n’oublie pas tous ces affres endurés de longues années durant, de 1956 à 1962 par ces quelque 3.000 moudjahidine détenus dans ce camp de concentration.
Dans le courant de l’après-midi, le ministre se rendra à El-Eulma où il visitera les locaux du nouveau Musée des moudjahidine.


Partager cet article :
8 commentaire(s) publié(s)
Amirouche :
Jusqu’a quand l’existance du ministere des Moudjahidines ?
BABOUR :
ce soit-disant ministre des moudjahidines n est vrais que pour les soit-disant 10.000 FAUX moudjahidines

Réponse de zitouni :

faut je pense ajouter 2 zero au chiffre annoncer sinon moi aussi en tan que gardien de chevres je peu me proclamer ancien combattant
azizou :
c’est vrai, ce ministère budgétivore ne devrait pas exister puisqu’il y’a déjà une organisation des Moudjahidine et puis en vérité lesquels ces moudjahidine qui n’en finisent plus 46 ans après l’indépendance et que de l’aveu même de ce ministre, ils sont plus de 10.000 faux moudjahed. A quand les suites de votre déclaration Mr le Ministre, ne serait-ce que pour purifier l’âme des Chouhadas et des Moudjahidines, les vrais ? Le reste n’est que fonds de commerce sur leur dos.
Commentaire n°15733 :
les pays developpés regarde devant et s investissent dans la science et vous les sous-developpés ,vous parlaient de faux moujahidines. pauvre algerie(god bless algeria)
firwan :
Association des petits fils et arrières arrières petits fils de chouadas, arrière petits fils de moudjahidines, petits fils de terroristes. Partout ailleurs a travers le monde il existe des lobbys : ce sont des industriels, des financiers...Ces lobbys tes font progresser l’économie, amendent les lois, font pression contre la dictature et l’injustice. Le gouvernement en distribuant des milliards de dollars en pensions achète ses futurs électeurs. Heureusement la majorité des pensionnés font des ânes, des analphabètes. Ils touchent des millions qu’ils mangent et chient comme des bêtes. Ce sont d’énormes tubes digestifs dépourvus de toute conscience. Heureusement qu’ils n’ont pas de cervelle. Sans quoi ils auraient suffisamment d’influence pour accaparer l’essentiel de l’outil de production. Pour cette raison ceux qui ne font pas partie de ces parasites développent une intelligence et des capacités d’adaptation qui feront d’eux l’Algérie de (...)
souhabi djamel eddine :
merci pour tous ,d’avoir fait de bon commentaires. notre pays en 2008 n’a pas besoin de ce ministere. les pays developper fassent de leurs mieux pour que leurs peuple vivent en prosperite et nous c’est le contraire. je crois que le peuple algerien commencent maintenant a comprendre ce qui ce passe autour de lui . salam alaikoum
NATIONAL :
a travers les differents commentaires, il me semble que ces intervenants veulent gommer l’histoire de ce pays qui a été faite par cette categorie du peuple, alors il ne faut pas dire des choses qui blessent cette categorie de gens, en France Messieurs, les anciens combattants ont droit à tout ce qu’ils veulent parce que leur etat a bien valorisé ce qu’ont donné ces combattants à leurs pays et losque on parle de notre moudjahidine, tout le monde proteste. ecouter je ne suis ni ancien moudjahid ni fils d’un ancien moudjahid, mais seulement etre raisonnable dans cette vie, durant les années 90, cest eux parmi d’autres qui ont repnodu à l’appel pour faire face au terrorisme. Laissons CETTE CATEGORIE DE GENS TRANQUILLE ET ESSAYONS ENSEMBLE DE REFLECHIR SUR LE DEVENIR DE CE PAYS AU LIEU DE S’OCCUPER DE CES NATIONALISTES EN VOIE DE DISPARITION. SOYEZ CLEMENT ET SAGE. (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus