Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Anciens élèves de Sétif : Des retrouvailles émouvantes

samedi 19 juillet 2008, écrit par : Imed Sellami, Le Soir d’Algérie, mis en ligne par : Boutebna N.

’Association des anciens élèves des prestigieux lycées de Sétif, Mohamed Kerouani (ex-Eugène Albertini) et Malika-Gaïd, ont organisé, jeudi dernier, et comme à l’accoutumée, une cérémonie de distribution des prix aux lauréats (es) du baccalauréat 2008 des deux établissements ayant obtenu la mention très bien.

Il y avait foule, un vrai succès ! Des dizaines de personnes venues des quatre coins du pays ont répondu à l’invitation. L’ambiance était émouvante et chaleureuse car, pour certains, ce furent des retrouvailles après 10 ans d’absence. La vie les avait séparés mais pas les souvenirs de lycéens qu’ils se sont remémorés avec plaisir. L’espace d’une journée, tous avaient retrouvé leurs 15-20 ans. Après la cérémonie de remises de cadeaux aux nouveaux bacheliers, les présents ont été conviés à un déjeuner au réfectoire du lycée, comme au bon vieux temps. Bien avant 13 h, le grand réfectoire était plein à craquer ; plus d’une centaine de personnes étaient là. Beaucoup de célébrités du monde politique telles que les anciens ministres Harchaoui, Attar et Benouari, des universitaires, des avocats… Tous, la bonne cinquantaine ou plus, cherchant à reconnaître un visage, à retrouver un nom là sur le bout de la langue », se remémorant l’année, la section. Une ambiance d’élèves brillants, espiègles et chahuteurs. On se bouscule devant les photos. On reconnaît un tel. On s’esclaffe : les blouses, les cravates de l’époque. Des accolades, des tapes sur l’épaule pour accompagner des poignées de main énergiques. Des embrassades.

Beaucoup de complicité et une émotion à fleur de peau. On se rappelle les grandes figures des lycées Kerouani et Gaïd. En l’espace d’un moment, le réfectoire s’est transformé en une vraie salle de classe chahuteuse et bruyante. La fête des retrouvailles. La joie de replonger 40 ou 50 années en arrière, dans un moment qui n’appartient qu’à cette bande d’adolescents déchaînés, qu’à ce groupe qui ne garde que les aspects les plus émouvants, les plus fraternels, de ce qui est pour eux une période toujours présente.


Partager cet article :
8 commentaire(s) publié(s)
tafet19 :
Bonjour la vie. Contre l’oubli,le coeur et la générosité .Cet espace est l’expression même de l’amour,de la générosité et de la solidarité .Ceux qui ont eu la chance d’avoir pu faire le déplacement . Celles et Ceux qui ,de loin,en restent à l’écoute ,sont toutes et tous ’formatés’ à l’ esprit Kerouani Gaid ;mythiques établissements aux noms illustres,difficilement visibles ailleurs. Ils sont la, la soixantaine entamée pour la plus part,bedonnants,se laissant emporter par leurs souvenirs à travers les longs couloirs ou les vieilles classes,feuilletant leurs histoires et se surprennent parfois à émettre de longs soupirs ou à écraser une larme à la rencontre de cet ancien ou ancienne à peine reconnaissable ;les visages marqués parfois par de profonds sillons,les dos voutés,les cheveux usés , aux regards tristes et ensorcelés mais fiers ,pour dire d’une voix à peine audible:Bonjour amis(es).Bonjour la vie. Oui c’était ça la vie. C’était leur (...)
sol.lune :
Qui se souvient du brillant élève qui a lancé le journal du lyçée, à savoir la plume déchaînée ? Je vous donnerais son nomn et quelques infos sur son avançée outre atlantique. signé : un ancien du lyçée.
azizou :
C’est super bien ce genre de retrouvailles, toutefois, un manque flagrant de communication et d’information. Beaucoup d’anciens élèves de Kerouani souhaitent assister à ces rencontres, apporter leur modeste contribution et rencontrer des visages perdus des années durant. Cette association peut certainement faire mieux. Elle est gérée à partir d’Alger et apparemment par un cercle fermé d’amis, tous installés à Alger et qui se passent les invitations ; voilà pourquoi l’information sur ces rencontres circule mal. Et puis, il n’ya pas que les anciens ministres qui ont fréquenté Kerouani ; il ne faudrait pas que cette association se politise et devienne une tribune pour les ministres et responsbles politiques déchus. Son siège devrait être à Sétif où se situent les deux lycées et non à Alger, comme c’est le cas (...)
Mounir de Montréal :
Effectivement, je pense qu’il y avait une grande ambiance. Néamoins, on est de la promo 86-87, classe TMT ; je tiens chaleureusement à remerçier tous le personnel du lycée mohamed kerouani ainsi que tous les enseignants et tous les élèves des classes TMT et ST.(élèves : kahouadji mounir, ounoughi khirdinne, fatiha, bouchleghem mabrouk, bensalem, khellef, chaoui, fertas rachid, riahinaser, benaabid mounira,.....etc). voici mon email pour mes anciens collègues : mounelect@yahoo.fr
kad :
Je suis un rachikien et je me fais le devoir de féliciter les kerouanistes d’avoir crée cette association.Je comprends le débat interne à ce sujeT,qui est source de vigueur et bonne santé.Il n’en demeure pas moins que le fait d’avoir créé cette association est en soi un acquis considérable.Avec le temps,elle saura répondre à toutes les attentes.Pour Ibn rachik, on est très en retard ,malgré les appels ,on n’arrive pas à fonder une association. Je pose la question aux responsables de l’association Kérouani Gaid, s’il est possible de l’étendre aux autres lycées de Sétif.Cette perspective pourra lui permettre de fédérer toutes les énergies et le potentiel des lycéens de Sétif afin de mieux canaliser la réalisations des objectifs de l’association. Bonne continuation au service des adhérents et des lycéens anciens et (...)

Réponse :

refrerez-vous au site copainsdavant, vous aller trouver vos camarades de classe et probalmenent à partir de cela, on s’organisera comme ceux de nos camarades de Kerouani
sol.lune :
On se rends bien compte que les brillantissimes élèves de Kérouani nintéressent plus personne,du simple fait que la réussite dans notre cher bled ne se situe qu’au niveau politique, soit le FLN et/ou le RND, rien de plus rien de moins. Voilà pourquoi le journal du lyçée ou plutôt le revue intellectuelle que les doués de notre lyçée confectionnaient grace à leur efforts et à leur intelligence n’intéresse plus personne. Normal lorsque qu’un ancien surveillant général qui avait totalement baclé ses études se retrouve archimilliardiaire grace à ses combines et surtout à son intrusion dans un parti politique dont tout un chacun connait les tenants et les aboutissants de chose publique. Alors comment voulez-vous qu’un consultant international qui oeuvre pour le compte d’un gouvernement fédéral nord américain puisse intéresser les pseudos membres d’une dénommée association de........Je vous laisse le soin de compléter par le terme qui vous convient le mieux.Quant aux prétendus membres qui sont censer (...)

Réponse de ATTACK :

Bravo pour votre franchise et bon courage pour la suite mais restez éveillé ! salutations

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus