Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Le cri de détresse des habitants de la cité mémorial 120 logts MGHU de Sétif

Lettre ouverte à Monsieur le Président de l’APC de Sétif
samedi 9 août 2008, écrit par : Sétif.Info, mis en ligne par : Boutebna N.

es habitants de la cité mémorial 120 logements MGHU de la ville de Sétif lancent à travers notre site un appel de détresse dans l’espoir ultime d’attirer l’attention des pouvoirs publics en particulier Mr le maire de l’APC de Sétif. Ci-après le contenu de la lettre suivie par quelques photos :

« Afin de trouver une aide pour des solutions aux problèmes suivants : Nous avons fait appel par courrier à Monsieur le Maire lui exposants les faits suivants :

- 1er point : Il existe deux (02) précipices d’une différence de niveau de dix (10) mètres minimum qui présentent un danger de mort pour nous et nos enfants. Pour y remédier nous vous demandons de bien vouloir nous installer un grillage de protection dans les meilleurs délais possibles. Nous vous signalons de plus qu’un de nos enfants est déjà tombé dans un de ses ravins et a failli y perdre sa vie.

- 2éme point : Les chiens errants qui rodent dans les lieux de la cité présentent un autre danger dont vous ne pouvez ignorer son importance quant à notre sécurité et à celles des passants.

- 3ème point : Les bouches d’égouts sont dépourvues de couvercles de protection ce qui a causé une chute a deux (2) de nos enfants qui s’en sortie avec des blessures.

- 4ème point : Après les travaux de réfection effectués par la ville de Sétif, les copropriétaires se sont mis à jeter les gravats du aux travaux d’aménagement de leur appartement sur la chaussée de la cité. Cette dernière est entrain de devenir un vrai bidonville (Favela).

Sans omettre de vous dire Mr le Maire que nous vous avons joint en annexe un reportage photographique qui reflète de l’état des lieux de notre cité.

Hélas mille fois hélas ! Monsieur n’a pas jugé utile de répondre à ces pauvres habitants et encore moins à intervenir pour régler cette dangereuse situation, car après tout des enfants en danger dans notre pays ce n’est pas bien grave.

J’espère que cette fois ci vous allez lire ce courrier et nous régler tous les problèmes énumérés.

 »


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus