Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Rentrée scolaire 2008-2009 : Benbouzid souligne “le bond qualitatif” réalisé par la wilaya de Sétif

14 lycées, 17 CEM, 47 cantines et demi-pensions, 267 classes en extension et 17 groupes scolaires réalisés.
lundi 15 septembre 2008, écrit par : F. Z., El Moudjahid, mis en ligne par : Boutebna N.

“Ma visite aujourd’hui à Sétif m’a donné la possibilité de visiter des réalisations immenses, incommensurables qui ont été réalisées par la wilaya de Sétif.

J’en veux pour preuve que ces 14 lycées et 17 CEM qui ont été réalisés en une année et qui sont l’équivalent de tout ce qu’a réalisé l’Est algérien, voilà une dizaine d’années. Toutes ces infrastructures ont été réalisées grâce à l’effort de l’Etat et du travail, combien important du wali et de son équipe.
Tout cela me permet de dire, qu’en termes de constructions, la wilaya de Sétif est aujourd’hui à la tête du pays, bien avant Alger et d’autres wilayas qui sont aussi grandes, comme celle d’Oran par exemple.
Je pense de ce fait que plusieurs wilayas devraient prendre exemple sur celle de Sétif’’ Ces propos du ministre de l’Education nationale qui était hier en visite à Sétif, illustrent en effet, on ne peut mieux la situation qui prévaut dans cette wilaya et la dynamique extraordinaire qui caractérise cette avancée dans la réalisation des programmes initiés à la faveur de cette vaste région du pays au titre des programmes initiés par le Président Abdelaziz Bouteflika, Président de la République.

En se déplaçant au second jour de cette rentrée scolaire dans l’une des plus importantes wilayas du pays, M. Boubekeur Benbouzid, accompagné du wali de Sétif, aura ainsi pu apprécier l’impact de la volonté déployée sur le terrain par les responsables locaux, mais aussi le fruit d’une démarche qui permet aujourd’hui de couvrir harmonieusement le territoire de cette wilaya en infrastructures scolaires.

Comment sinon, interpréter l’envergure de toutes ces nouvelles réalisations et qui au-delà de ces 14 nouveaux lycées et ces 17 CEM n’auront pas laissé pour compte le volet inhérent à l’enseignement primaire avec la réception de 17 groupes scolaires et celle de 267 classes en extension qui équivalent, comme devait le souligner le directeur de l’éducation, 18 CEM.
Dans ce contexte, l’infrastructure de soutien, marquée aussi par la réalisation de 23 demi-pensions et 24 cantines scolaires, n’est pas sans avoir de l’impact attendu, notamment dans les zones rurales en ce sens que c’est plus de 4.600 pensionnaires qui viendront s’ajouter aux 153.326 déjà enregistrés et porter à 158.000 le nombre d’élèves qui bénéficient des services de ces infrastructures, cela indépendamment des 30 stades Matéco qui sont venus, dès cette année, consolider le potentiel déjà existant pour la pratique du sport.

L’éducation sportive obligatoire

En se rendant justement dans plusieurs établissements où il rencontrera des élèves, des enseignants et des parents d’élèves, le ministre ne manquera pas d’accorder une large partie de son programme à la pratique de l’éducation physique et sportive rendue obligatoire et celle du sport, d’une façon générale en tant que pourvoyeur de l’élite.
Il prendra de ce fait connaissance des efforts qui sont consentis dans différents domaines au niveau notamment des classes sport-études, avec notamment 28 CEM recensés pour l’investigation et cette vaste opération qui gagne du terrain et qui consiste à développer la pratique du volley-ball en milieu scolaire.

Des acquis que viendra consolider à coup sur le lycée sportif de Sétif qui est en voie de réalisation et qui n’ont pas été sans retenir l’attention du ministre qui a donné le coup d’envoi de plusieurs rencontres dans différents établissements scolaires.

“Une école, un arbre, un enfant” pour être le thème de cette nouvelle rentrée scolaire fera l’objet d’une première leçon en présence du ministre qui exprimera le vœu de voir autant d’arbres plantés que d’enfants dans les écoles au moment où les services des forêts lui annonçaient déjà la mise en terre de plus de 80.000 plants fruitiers et près de 30.000 plants forestiers et ornementaux dans les établissements scolaires de la wilaya.
Au siège de la direction de l’éducation où il procédera à l’inauguration d’une extension de 33 bureaux, le ministre écoutera un exposé du directeur de l’éducation sur la situation qui prévaut dans ce secteur au niveau de la wilaya et qui est marquée par des évolutions à tous les niveaux infrastructurels qui place cette wilaya au premier rang au niveau national, des effectifs scolarisés qui atteignent aujourd’hui 342.700 élèves, soit plus de 22% de la population, des examens avec une wilaya qui bat des records et figure pour la première fois au “Top Ten” avec un taux de réussite au Bac de 66,38% alors qu’elle occupait la 34e place en 2003-2004.
Comme pour la prime de scolarité accordée par le Président de la République et qui touchera 135.000 élèves dans cette wilaya, soit 40,5 milliards, la disponibilité du manuel scolaire enregistre des taux de couverture largement suffisants avec déjà 2.945.000 manuels déjà distribués, dont 1.590.000 à titre gracieux.

Des faits et des chiffres qui ne prêtent pas à commentaire, sinon celui des efforts d’envergure qui sont consentis par l’Etat en faveur de ce secteur qui a battu tous les records dans cette wilaya.
En se rendant dans différents nouveaux établissements qu’il visitera, ou inaugurera, à Sétif, Mezloug, El Eulma, Aïn Arnat, le ministre de l’Education nationale constatera de visu tous ces éléments inhérents à la qualité de la construction, la fonctionnalité, la gestion de l’environnement et le strict respect des délais de réalisation.

La bonne nouvelle pour les « petits »

Le ministère de l’Education nationale s’attellera durant les cinq prochaines années à l’ouverture de classes préparatoires pour accueillir les enfants âgés de 3 et 4 ans, a annoncé, hier, M. Boubekeur Benbouzid. Le ministre de l’Education nationale a souligné, dans ce contexte, que pour la rentrée scolaire 2008-2009, l’Etat a réservé 600 millions dinars pour l’équipement pédagogique des classes préparatoires dans l’ensemble des wilayas du pays. Le directeur de la planification au ministère de l’Education nationale a précisé, quant à lui, que l’enseignement préparatoire n’est cependant-pas obligatoire", le choix revenant aux parents d’inscrire leurs enfants dans ces classes qui se généralisent progressivement, a-t-il souligné.

Le ministre a en outre déclaré que la wilaya de Sétif a réalisé un-bond qualitatif" en matière d’infrastructures pédagogiques, ajoutant que dès la prochaine rentrée, toutes les entraves seront levées en matière de transport et de restauration.


Partager cet article :
19 commentaire(s) publié(s)
tafet19 :
Un grand bravo à tous ceux qui ont participés à ces réalisations fort louables mais le ministre en charge de l’éducation doit comprendre certainement qu’une place à l’école, au CEM ou bien au lycée n’est pas forcement égale à une place pédagogique. il y a fort à faire encore comparativement à de nombreux pays , l’Indonésie par exemple,qui a éliminé la surcharge de livres et papier les remplaçant par des supports numériques .Je suis offusqué et c’est dramatique aussi lorsque je lis quelque part que le maire a fait de gros efforts pour assister un certain CEM en le dotant de 4 PC (pour 600 ou 700 élèves ).Concevez que le nécessaire de la fabrication de l’annuaire de France telecom avoisine la déforestation de 30 000 hectares !Qu’en est il pour 12 ou 14 millions de scolarisés chez nous. Et dire que la politique du gouvernement tend vers zéro papier à terme et que Benbouzid annonce fièrement l’impression de 50 millions de manuels pour le primaire(voir encore s’ils ne comportent pas des erreurs comme (...)
setamir :
En dehors des projets dont on a pas à douter les réalisations, il y a aussi l’habileté du journaliste à brosser un tableau à la limite de la flagornerie de cette visite. Il est quand même vraiment malheureux et révoltant de lire des comptes rendus pareils au 21ème siècle ! De quoi s’arracher les cheveux ! Un vrai morceau d’anthologie propagandiste. Et puis quoi encore ! Pourquoi pas une déclaration d’amour ! J’avoue avoir difficilement terminé sa lecture. 14 lycées et 17 CEM qui ont été réalisés en une année et qui sont l’équivalent de tout ce qu’a réalisé l’Est algérien, voilà une dizaine d’années.... la wilaya de Sétif est aujourd’hui à la tête du pays a dit le ministre et ce au titre des programmes initiés par le Président Abdelaziz Bouteflika, Président de la République.,ajoute l’auteur de l’article etc...etc. On nous dit que c’est une Wilaya qu’il apprécie. Juste 02 observations : On a appris malheureusement qu’il n’y a pas assez de places pour contenir tous les élèves qui passent au moyen et qu’il va (...)

Réponse de nassernasser1@hotmail.com :

Ce qui a été rapporté suite à cette visite du Ministre n’est pas la vérité. « On a appris malheureusement qu’il n’y a pas assez de places pour contenir tous les élèves qui passent au -moyen- et qu’il va falloir leur -aménager- des classes dans leurs écoles primaires d’origine.(information vérifiée juste à Sétif ville ). » Effectivement, les CEM n’arrivent pas à contenir tous les élèves qui passent au -moyen-. Nous avons vérifié que les Directeurs d’écoles ne savent plus ou donner de la tête au point où ils sont contraint de mettre 49 élèvent par classe. Quant au “surplus” qu’ils n’arrivent pas à caser (soit l’équivalent de 3 classes dans le CEM que nous avons vu à sétif ville) on envisage de leur aménager des classes dans leur école d’origine en attendant de terminer le projet d’extension qui n’est pas pour demain et sûrement pas dans 2 ou 3 mois comme déclaré pour rassurer et tempérer la colère de parents d’élèves. Alors ? Quel mérite (...)
fatiha :
Bonne rentrée scolaire a tous les enfants. Dommage Mr le Ministre que la wilaya de setif n’est pas seulement setif ou el-eulma.La rentree au nord et au sud nous rappelle des siecles passés,avec le froid,le probleme de transport, On vous a menti Mr le ministre.Dommage pour notre region et pour la credibilite des responsables de l’education de setif.

Réponse de bouzid :

salem permetez moi ma soeur de vous dir que le monsonge chez nos elus et les gens qui nous gouvernent cé une monnais courante la preuve allez trouvé des hommes ou des femmes honnaite parmis eux ILA MANE RAHIMA RABI une chose es sur que pour eux le monsonge est une prouesse politique KFAZA franchement le peuple n est pas dupe mais dommage il subit alors par voix de consequance comme dirai le hadit KAMA TAKOUNOU YOUWALA 3ALIKOM saha ramdankom

Réponse de bibite :

A Mr Bouzid Dommage que vous accusez les gens que vous ne connaissez pas de menteurs. C’est inadmissible Mr Bouzid en ces jours de clémences et de fraternités. Quand l’Algérien se débarrasse t-il de ses inepties ? Quelque soit les résultats, on trouvera toujours quoi dire et les arguments non fondés pour dénigrer les efforts. C’est malheureux, c’est mal heureux. Allez voir, visiter, prospecter puis critiquer. Vous n’avez rien vu, donc taisez vous et arrêtez vos machinations. C’est dommage que cela se passe au 21 ème siècle. Cela se comprend, car ce genre de comportement fait partie d’un processus qui n’a pas atteint un seuil de saturation. Ce genre de personnes on soif et il ont besoin d’être forgé par la nature qui a horreur du vide.Sans complexes. Saha Shourak mon (...)

Réponse de madame x :

Dépenser de l’argent à tord et à travers sans réfléchir à l’avenir ne veut malheureusement pas dire travailler.La meilleure preuve de ce que vous appelez -efforts-est dans les résultats scolaires ,le niveau intellectuel de nos élus,une politique économique qui patauge ,un peuple malheureux qui vit d’illusions ,une mentalité unique,aride,négative et... un aussi beau pays qui coule vertigineusement malgré les moyens enormes dont il dispose ,malgré les projets et les efforts fournis par son président qui semble être le seul citoyen conscient du drame que nous vivons .

Réponse de bibite :

Chère Madame X, vous avez changé d’avis concernant notre président. C’est bien dit. Saha ftourak. Il reste à changer d’avis concernant les élus dont vous êtes allergique et vous ne cessez de critiquer. Portez vous sur une liste électorale pour bien voir la réalité, au lieu de rester libre de tout engagement. C’est bien facile de rester à l’écart, critiquer et riposter à n’importe quel sujet. Sans rancune Mme.
Commentaire n°17407 :
UN GRAND MERCI AU WALI DE SETIF , ET NOTEMENT SON EQUIPE . BIEN VENU MONSIEUR LE MINISTRE A SETIF . IL FAUT PENSER SERIEUSEMENT A L’EDUCATION , LA CULTURE ET LA QUALITE DE L’ECOLE ALGERIENNE . CAR LE NIVEAU EST BAS .

Réponse de bouzid :

mon cher ami le niveau dans vous parlé c és par la presence des gens comme MR BENBOUZID qu il a touché le fond dommage et dir qu il ya des hommes des vrais hommes pour dirigé ce bled alors a d autre saha ftorkom si vous arrivez a avalér quelque choses apres sa salem

Réponse :

Il ne faut pas trop bousculer le ministre. Il est là depuis uniquement 10 ans dans le même poste, il n’a pas encore pris le temps de penser à la qualité et au niveau qui ne cessent de se dégrader.

Réponse de nacer :

Allons allons ! Du calme. Un peu de retenue !

Réponse de SAOULA DE BERIANE . :

MES CHERS ( RES) AMIS (ES) JE NE PENSE PAS QUE C’EST LE NIVEAU QUI FAIT PROBLEME , MAIS L’EDUCTION INDIVIDUELLE DE CHAQUE ALGERIEN QUI SE POURRIE DE PLUS EN PLUS . C’EST UN TRAVAIL PERSONNEL DE CHAQU’UN DE NOUS A DEVELOPPER DANS LE BON SENS , CAR L’AMITIE EST EN VOIE DE DIPSARITION EN ALGERIE , IL N’YA QUE LE PROFILS ET LE MATERIEL QUI VITRINE L’INDIVIDU . DOMMAGE ,,, UN GRAND DOMMAGE .....
Commentaire n°17412 :
saha ftoukoum on parle des mures ,des sièges ,des classes ,c’est bien, est la places des enseignants ,des écoliers est des élèves,, ? !!!,l’être humain la vrais richesse de cette ville ,es ce que monsieur le ministre a demander de leurs nouvelles ? je doute fort ! car je connais quelques enseignants qui ont gros sur le cœur
Zaher de BOUGAA :
Cessons de faire de la surenchère.Le nouveau CEM faisant partie des chiffres donnés n’est pas achevé à ce jour.Les logements sont à 50%, les VRD sont à 65%.Plus de 30 mois du lancement du projet et ça traine encore. L’Algérie n’avancera que lorsqu’on dira la réalité au peuple.C’est facile d’avancer des chiffres qui ne rapportent rien de positif. Les élèves dont vous faîtes référence parcourent toujours des kilomètres pour rejoindre l’ancienne école Lakhdar Allouani et personne ne sait à quand ce CEM ouvrira ses portes.
Modérateur :
Cher(e)s lectrices et lecteurs, Certains commentaires sont pas publiés. Merci d’éviter toute attaque contre le journaliste. Désolé

Réponse de stayfiii :

J’en veux pour preuve que ces 14 lycées et 17 CEM qui ont été réalisés en une année et qui sont l’équivalent de tout ce qu’a réalisé l’Est algérien, voilà une dizaine d’années. Toutes ces infrastructures ont été réalisées grâce à l’effort de l’Etat et du travail, combien important du wali et de son équipe. Tout cela me permet de dire, qu’en termes de constructions, la wilaya de Sétif est aujourd’hui à la tête du pays, bien avant Alger et d’autres wilayas qui sont aussi grandes, comme celle d’Oran par exemple. Je pense de ce fait que plusieurs wilayas devraient prendre exemple sur celle de Sétif’’ Ces propos du ministre de l’Education nationale qui était hier en visite à Sétif, illustrent en effet, on ne peut mieux la situation qui prévaut dans cette wilaya et la dynamique extraordinaire qui caractérise cette avancée dans la réalisation des programmes initiés à la faveur de cette vaste région du pays au titre des programmes initiés par le Président Abdelaziz Bouteflika, Président de la République. juste je me demande au (...)
Raouf :
J’ai passé mes vacances à Sétif et j’ai été émerveillé par les réalisations de ces dernières années. Derières ça, il faut féliciter les personalités de la ville entres autres monsieur le wali et les notables de la ville surtout parmi eux un éminent chercheur qui s’est sacrifié pour sa ville et sont pays en retournant de l’étrangé malgré les offres alléchantes. Sétif est entre de très bonnes mains. Merci et grand merci à ces parsonalités. Vive Sétif et vive toute l’Algérie.
berbere :
il n’y a rien a dire pour cet article !, l’aplaventrisme linguistique

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus