Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Une avenue squattée par les loubards

jeudi 25 septembre 2008, écrit par : I. S. Le Soir d’Algérie, mis en ligne par : Boutebna N.

ans cette rue située au centreville, voleurs et autres receleurs opèrent à la barbe des policiers. Téléphones portables, ordinateurs et appareils de musique volés se vendent en toute illégalité en présence des agents de police installés pour combattre ces malfrats...

Les autorités locales réussiront- elles à débarrasser l’avenue Mustapha-Benboulaïd de ses commerçants anarchiques et de tous ces loubards qui l’écument dès la fin de journée en bloquant carrément la circulation ? Difficile de donner une réponse précise à cette interrogation, tant cette avenue située en plein centre-ville, à quelques encablures de Aïn El-Fouara, apparaît comme étant un véritable casse-tête. La rue se transforme dès lors en un véritable bazar à ciel ouvert. Plusieurs tentatives dans ce sens ont été initiées, mais n’ont pas prospéré. Les services de police ont même affecté des agents de l’ordre à cet endroit pour dissuader les loubards. Sans succès. A l’avenue Benboulaïd, les téléphones portables de seconde main, les ordinateurs portables, les appareils de musique... d’origine douteuse ou plus exactement le fruit de rapines se vendent à la barbe des policiers. Selon certains témoignages, pratiquement tous les téléphones portables volés à Sétif se retrouvent sur les étals de l’avenue Benboulaïd. « Si vous venez acheter un téléphone portable ou un appareil ici, confie sous le couvert de l’anonymat un tenancier d’un taxiphone de l’avenue Benboulaïd, on vous le vend et dès que vous tournez le dos, un complice vous saute dessus pour vous le voler. » Les policiers en faction dans cette rue et que nous avons rencontrés ne semblent pas préoccupés de cette situation. « Regardez dans quel cadre nous travaillons. Pensez-vous qu’on puisse mettre un policier derrière chaque personne ici ? Ce n’est pas possible. Nous faisons ce que nous pouvons avec le peu de moyens que nous avons. C’est peut-être insuffisant, mais nous faisons de notre mieux. Vous n’êtes pas obligé de relayer les plaintes des gens qui viennent vous voir. Votre rôle de journaliste c’est aussi de sensibiliser les gens. Quand quelqu’un prend sur lui de venir acheter un appareil d’origine douteuse au bord de la route, il ne doit s’en prendre qu’à lui-même en cas de pépin », martèle ce policier, l’air nerveux. Mais à peine a-t-il fini que passe devant lui un jeune homme tenant entre ses mains une dizaine de téléphones portables de seconde main. Le policier ne bronche même pas. L’illégalité, quant à elle, a de beaux jours devant elle.


Partager cet article :
16 commentaire(s) publié(s)
tafet19 :
Squatter la rue ni signifie pas moins que le déni de l’autorité de l’état et de l’administration. Quand nous sommes en présence de ces phénomènes, nous nous interrogeons parfois du rôle de cet état et de cette administration .Devons nous conclure à leur incapacité, ou bien à leur négligence ? L’une est l’autre des situations ne font qu’exacerber le sentiment de la population qui finit par être convaincu que le meilleur moyen est de régenter sa vie par elle meme devant l’absence de l’autorité de l’état. Pour l’instant cela s’inscrit dans la passivité, ce qui donne précisément le droit à ces loubards comme les surnomme le journaliste d’imposer leur autorité à eux. Verra-t-on les forces de l’ordre réagir pour juguler ces phénomènes. C’est à ceux qui détiennent ces forces de réagir. Quand à nous pauvres citoyens, ballotés entre mille problèmes, nous n’avons que notre patience pour survivre à tous ces désagréments et disfonctionnement qui nous renvoient à l’air du chao.Messieur des autorités ,il n’y a pas que des (...)
BOUZID :
UN JOUR L AUTORITE ALGERIENNE DECIDA D IRADIQUE LE F.I.S ELLE NA PAS ESITER A METTRE DES CENTAINES DE MILLIERS DE GENS DANS LES PRISONS ET LES CAMP DE CONSENTRATION ELLE A MEME MIS DES MOYENS IMMENSE POUR LE COMBATRE .ALORS A D AUTRE CETTE MEME AUTORITE NE VE RIEN FAIRE ET MEME ELLE TROUVE SON BEURRE DANS CETTE PAGAILLE SAHA FTORKOM

Réponse de ftourkoum ; :

réponse a mr bouzid ; pour quoi la haine et je pense que vous étes enerver la période du FIS çà n’a rien avec cela mr, mais par contre parler de l’absence de l’état régional oui, pârler de la police c’est aussi un problème certains son complice touche de la monnaie et personne ne dit rien, on peut faire on une journée une opération cvoup de poing inopiné et bloquer la dite rue et arreter tout le monde ces fameux vendeurs et les emprisonner une fois pour toute et vous aller voir ça donneras un autre visage a la rue citée, les gens posent plaintes et les flics savent ou trouver les portables et il ne dise rien au contraire on leurs paye des café et avec cela on les calmes c’est tout ne cherche pas pourquoi on fait rien. Je suis dégouter de voir ça a sétif une belle ville ne mérite pas ça. Certains flics ou leurs familles on des portables voler a qui tu vas parler mr ; (...)

Réponse de sétifien :

à Mr ftourkoum : le pouvoir ne fait rien contre ça,et il ne veut rien faire.les moyens existent .
Commentaire n°17584 :
L’État, si ce nom est toujours approprié de nos jours, est en train d’être dépouillé de ses prorogatives de puissance publique sans réagir dans l’indifférence et l’incompétence de ses représentants. Les rues squattés, les trottoirs expropriés par les commerçants, les espaces publics laissés entre les mains de loubards, autoproclamés gardiens de parking, qui terrorisent les automobilistes, etc…Quelle anarchie !!!
Dubliner :
Donner leurs du travail...

Réponse de rochdi :

bonjour.tu pense que c’est le travail qui les manquent.ces gents la gagne dix fois le smig alors pourquoi travailler.tous ce que rapporte le voleur c’est du bénéfice.le problème et dans les mentalités.et l’éducation. SANS RANCUNES.

Réponse de gasper :

meme si vous leurs donnez du travail, ca ne changera rien, je vous jure mon chér ami qu’il y ’a du travail, allez jettez un coup d’oeil au marcher de gros alimentaire, y’a des jeunes qui se lévent tôt et finnisent avec 2000 da et plus par jour, ca ces des gens qui veulent gagner du pain propre ya hbibi, par contre ceux des parking, des portables & cie, ils veulent des voitures de luxe, de l’argent plein les poches et de belles filles au détriment de pauvres citoyens en les délaissant de leurs portable, autoradio, et objets de valeurs. c’est le cao mon ami, le seul moyen de rendre l’ordre dans ce pays, c’est la sanction sévére , les gens n’ont plus peur de l’état, regarder nos voisin tunisiens , nul n’ose depasser les lignes tracer par le pouvoir. rabi idjib el kheir inchallah. saha (...)

Réponse de MOI... :

Ils n’ont qu’a le chercher....Ca ne tombe pas du ciel..!

Réponse de ferray :

ce n’est pas le travail qui manque , mais pas celui que ces faignats cherchent .Dans le secteur de l’agriculture ce n’est pas ça qui manque, mais l’agriculture c’est un metier -sale-pour ces parasites
TAHAR DE MAOKLANE :
ok cette économie souterraine c est pas très légal, mais rien ne dit que ces pauvres gars gagnent des millions en vendant du materiel d ’occasion volé ou pas .ils survivent et c’est déja bien, dans un pays ou la corruption Etatique gagne des milliards , ou les députés vont gagner 2700 euros par mois , en l’échange de quoi, ils voteront 1 main en l’air et l’autre dans la poche, la modif de la consitution pour le 3 eme mandat d’Ali Baba le chef des 40.000 voleurs. messieurs les internautes ne vous trompez pas de coupables !!
Salah :
Cet article exagere la situation des jeunes qui sont expert on portables et ordinateurs et aime les vendre. C est un marche libre dans un pays libre laiser le faire.
laid :
L article n a aucune preuve d etre vraie et prouve l ignorance de nos journalist algerien et leur responsables.
Tshik :
eh wi !! wech rayeh yjikom men bled miky !!!
staifidu42 :
la source ne vien pas de celui qui vend le portable volé c’est le voleur qu’il faut trouvé en plus ce on trouve de superbes choses dans se marché ( les arquades)avec de bons prix et meme des vetements francais
Commentaire n°17699 :
la rue en photo n est pas mustapha-benboulaide mais ahmed-agoun

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus