Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

École de police de Sétif : Sortie d’une promotion d’agents de l’ordre public

dimanche 12 octobre 2008, écrit par : I. S. Le Soir d’Algérie, mis en ligne par : Boutebna N.

ne cérémonie de sortie d’une promotion d’agents de l’ordre public (17D), composée de 228 éléments, s’est déroulée, jeudi, à l’école de police de Sétif.

En présence du représentant de la DGSN, M. Zebouchi, directeur des ressources humaines de la Direction générale de la Sûreté nationale DGSN), du wali de Sétif et des autorités civiles et militaires de la wilaya, cette promotion d’agents de l’ordre public a été baptisée du nom de l’agent de l’ordre Diafi Abdelhakim, décédé le 2 janvier 2008 lors de l’attentat terroriste ayant ciblé la Sûreté de daïra de Naciria, dans la wilaya de Boumerdès. Les agents de cette promotion, après une formation d’une durée de 9 mois, ont suivi des stages pratiques dans divers services de police. Compte tenu de leur cursus, ils seront affectés dans les départements de la police judiciaire, des renseignements généraux, de la circulation routière et de la police de proximité. L’objectif assigné à cette formation est de développer un savoir-être dans le respect de la personne humaine en agissant au service du citoyen et d’inculquer le savoir-faire de l’agent de police judiciaire, de la circulation routière et celui du maintien de l’ordre. Dans une allocution, le directeur de l’école de police de Sétif a demandé aux élèves de veiller à préserver la sécurité et la tranquillité de nos concitoyens, de participer à l’amélioration de leur cadre de vie et à la protection des personnes et des biens. « Vous aurez compris que vous avez choisi de servir votre pays, notre pays. » Après la remise des diplômes aux cinq meilleurs éléments de cette promotion, les invités ont eu droit à la présentation de plusieurs exhibitions au cours desquelles des membres des brigades d’intervention ont exécuté des close-combats et simulé des assauts contre des cibles ennemies à l’aide d’armes automatiques sous les chaleureux applaudissements des personnes présentes. A noter que la cérémonie, marquée notamment par un défilé des élèves de cette nouvelle promotion d’agents de l’ordre et la remise de l’emblème national aux membres de la promotion suivante, s’est déroulée sous les airs de la musique interprétée par la fanfare de l’école. A l’issue de la parade finale, un prix a été remis à la famille du martyr Diafi Abdelhakim.


Partager cet article :
4 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°18013 :
PATRIOTISMES , JUSTICES ET CONSCIENCES PROFFESSIONNELLES IN CHAA ALLAH .
staifi hor :
VIVE L’ALGERIE POUR TOUJOURS
tafet19 :
Istaaaid !je n’ai pas vu encore les autorités locales faire preuve de grande solennité et de sérieuxtroupes ,fanfares et sabre en l’air,oriflammes et drapeaux déployés aux quatre vents ’benir’ la sortie de bataillons de licenciés de toutes disciplines universitaires à l’issue de leur fin d’études. Les seuls échanges examinées sont de l’envoi de la troupe pour bastonner les étudiants qui eux, par le biais de leurs professeurs contribuent à la formation de notre police nationale. L’agressivité de part et d’autre n’offre rien .Il faut que les uns et les autres s’habituent à se fréquenter et à se côtoyer dans le cadres du respect des lois pour le bien de tous et en particulier de la société qui aura toujours besoin des uns et des autres.Trattata,trattata.Kecheeeef Koun.Mousta3id (...)
didine :
c’est bien pour nos enfants, pourvu qu’on affecte quelques uns à l’Avenue Zaabat Ramdane de TANDJA, merci.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus