Accueil > Evénements > Algérie >

L’APN adopte le projet de loi de finances 2009

vendredi 24 octobre 2008, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

e projet de loi de Finances 2009, adopté jeudi par l’Assemblée populaire nationale (APN), prévoit une importante enveloppe budgétaire pour terminer le Programme complémentaire de soutien à la croissance et des programmes Sud et Hauts Plateaux 2005-2009, comme elle instaure de nouvelles mesures fiscales.

L’augmentation du budget de l’Etat s’explique essentiellement par une hausse de crédits de paiement pour la couverture financière aussi bien de fonctionnement des institutions de l’Etat que des investissements publics en cours. La consistance financière des projets en cours retenus dans le programme complémentaire de soutien à la croissance et dans les programmes Sud et hauts plateaux, s’élève à 13.610 milliards de DA sur la période 2005-2009.


Partager cet article :
19 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°18266 :
Des lois de finances avec l’abscence de structures de suivis ; ; ;
Zaher de BOUGAA :
Nous parlons de croissance mais nous ne constatons que la dégradation continuelle de notre société qui perd de plus en plus ses valeurs.Nos gouvernants sont entrain de ruiner toute la société.Tout fait partie du provisoire:aucune planification,aucune stratégie,aucune vision pour un avenir qui fait peur.Soyons raisonnable et regardons autour de nous:tous les maux nous encerclent (chômage,délinquance,corruption,vol,.....). Tant qu’il y a des fonctionnaires qui perçoivent des salaires dépassant les 300 000,00Da alors qu’il y a des gens âgés de plus de 40 ans qui n’ont même pas un N° d’assurance.Pour qui gouverner alors et quels sont vos buts ?.
tafet19 :
Nos valeureux et dignes representants à l’assemblée nationale votent encore à main levée et...... à tête baissée certainement.Celui du premier rang semble même dire:Chut,les augmentations,on les a bien eu.On peut toujours voter,vert ,rouge ou blanc ;c’est kif kif ,c’est la prime ou le mantat pour un autre mandat(celui du troisieme millenaire ou de 1000 ans encore !).En attendant ,les pauvres seront toujours pauvres,quand aux riches ,ils s’enrichirons encore d’avantage.Mais la vraie richesse n’est elle pas celle que nous perdons tous les jours ?Quand nous perdons nos valeurs et les valeurs qui font qu’un homme soit toujours un HOMME,nous sommes en droit de nous interroger si nous avons donné un mandat pour que nos representants se sucrent encore d’avantage dans un pays ou le smic est à 12000 DA.Faite les calcul.C’est une heresie qui n’a pas son nom surtout qu’elle n’équivaut à aucun effort ni à aucune production que celle quelques textes de lois preparés toujours par les memes.L’injection de (...)

Réponse :

Celui du premier rang semble même dire:Chut,les augmentations,on les a bien eu.On peut toujours voter,vert ,rouge ou blanc ;c’est kif kif. Lorsque l’individu n’a pas d’honneur, il est capable de tout faire : les bassesses les plus indignes, humiliantes et dégradantes.
Commentaire n°18269 :
Sérieusement, est-ce que vous croyez qu’une telle dépêche peut être qualifiée d’information. Elle est laconique, confuse et obscure. « Une importante enveloppe budgétaire” importante ?? » Incroyable, quelle précision !! « L’augmentation du budget de l’État ». De combien ??? « une hausse de crédits de paiement » Combien ou secret d’État ??? Cette depêche n’apporte rien. Quels sont les points saillants de ce budget ? Les répercussions sur le quotidien du citoyen ? Quoi de neuf en matières de taxes et d’impôts ? Quelles sont les mesures prises pour faire face à la crise économique mondiale, à la chute des recettes pétrolières ? Rien dans cette dépêche est utile, juste pour nous informer que les “éternels mains levées” se sont manifestées. Mission accomplie. Que nos députés retournent à leur bizness et à leur sommeil sur les bancs de l’APN en attendant qu’on vient les réveiller pour lever une autre fois leurs (...)
Commentaire n°18270 :
Le prix du baril de pétrole touche les 60 dollars La crise arrive !!!!
Commentaire n°18272 :
en l absence de reactions de ces derniers cites ( DEPUTES)qu est-ce-que peut penser le reste de la population autres que violence,mepris de l autre sans meme pas le conaitre ;chaqu un avec son chitan dans sa poche ;et c est ça l algerie des chouhadas et des anciens moudjahidines ;et leurs ayant droits par-rappotr au reste de la populatuon algerienne lequel on se demande sils ne sont pas des harkas et leurs ayant droits aussi !!!!!
aziz :
Graves rebondissements dans l’affaire de détournement au FNDA : Amar Saïdani interdit de quitter le paysEn mission officielle pour le compte de l’ex-chef du gouvernement, l’ancien numéro trois de l’Etat algérien a été bloqué puis refoulé au niveau de l’aéroport Houari Boumediene, avant que son passeport ne lui soit confisqué. Les choses semblent se précipiter en ce qui concerne les enquêtes ouvertes tous azimuts dans les graves détournements qui avaient affecté le FNDA (Fonds national de développement agricole). Celui-ci, fort de plusieurs centaines de milliards de dinars, a débouché sur des résultats plus que décevants alors qu’il en était attendu des miracles, au regard de l’importance des sommes débloquées, mais aussi des potentialités énormes que recèle notre pays dans ce domaine. La raison principale en serait qu’une bonne partie de ces sommes d’argent débloquées serait allée enrichir des gens, notamment de hauts responsables de l’Etat, n’ayant (plus) rien à voir avec le secteur agricole. C’est donc au (...)
aziz :
Scandale à l’école de police d’Alger : le directeur et sept cadres sous mandats dépôts. Le tribunal de Sidi M’hamed près la cour d’Alger a connu hier une effervescence particulière. Douze policiers, dont l’ex-directeur de l’école supérieure de police de Châteauneuf et ses collaborateurs, ont été présentés par leurs collègues au procureur de la République, qui les a déférés devant le juge pour « faux, usage de faux et abus d’autorité ». Ainsi, huit d’entre eux dont le premier responsable de l’école et ex-directeur des études ainsi que le chargé du champ de tir, des divisionnaires et des commissaires principaux ont été placés sous mandat de dépôt et quatre autres remis en liberté provisoire. L’affaire est unique et restera gravée dans les annales de la sûreté nationale. C’est au mois de mai dernier qu’elle a éclaté suite à une lettre adressée au directeur général de la Sûreté nationale (DGSN) faisant état de « magouilles et de complaisance » dans les épreuves d’accès au grade de commissaire principal à l’Ecole supérieure (...)
aziz :
Les salaires des députés en Algérie jugés choquants Le triplement des salaires des députés en Algérie qui représentent plus de 25 fois le salaire minimum a choqué beaucoup d’Algériens qui dénoncent une énième injustice, Où des millions d’Algériens se disent choqués par le triplement des salaires des députés en Algérie, le sénateur Mohamed Khodja a défendu les dernières augmentations les considérant comme une évolution naturelle de la politique nationale des salaires qui a touché toutes les catégories. L’intervenant a désapprouvé la campagne qui a visé les députés. Mohamed Khodja a précisé que les salaires des députés en Algérie sont classés parmi les cinq derniers au monde en soulignant que le salaire d’un député mauritanien, tunisien, marocain ou libyen est de loin meilleur que celui du député algérien et ceci malgré les ressources dont dispose l’Algérie. Le sénateur a ajouté qu’il était illogique que les cadres supérieurs de l’état bénéficient d’augmentations à plusieurs reprises au moment où les salaires des députés (...)

Réponse :

Quels sont les faits d’arme de cet énergumène de Khodja ? Qui est ce minable d’inconnu ? Un khobziste, un parasite inutile pour la société et nocif pour le pays se tape 30 millions de centimes, sans compter les primes et autres avantages, juste pour lever sa main, une fois par mois. Alors qu’un professeur d’université avec 36 ans d’expérience, c’est-à-dire en fin de carrière, touche entre 8 et 10 millions de centimes, soit trois fois moins. Ses pairs au Maroc et en Tunisie touchent trois fois plus. Un maître-assistant avec 10 ans d’expérience touche en moyenne 4,2 millions de centimes, soit sept fois moins. C’est ça l’échelle de valeurs en Algérie. Le savoir est dévalorisé et la médiocrité et l’inutilité sont récompensées. Voilà comment on fait dégoûter le savoir aux jeunes et fuir les intellos du (...)

Réponse de setamir :

« Mohamed Khodja a précisé que les salaires des députés en Algérie sont classés parmi les cinq derniers au monde en soulignant que le salaire d’un député mauritanien, tunisien, marocain ou libyen est de loin meilleur que celui du député algérien et ceci malgré les ressources dont dispose l’Algérie. » Comparons donc comme M.Khodja : Député ( beaucoup sans diplome ou peu diplômé) : 300 000 DA ou 3000 €.(sans les avantages). Professeur d’université (fin de carrière) : 80 000 à 100 000 DA ou 800 à 1000 €. (3 fois moins celui du député.) Cadre universitaire d’une entreprise de production (fin de carrière) : 50 000 DA à 70 000 DA ou 500 à 700 €. (4,3 fois moins celui du député.) Cadre universitaire d’une administration locale(fin de carrière) : 35 000 DA à 45 000 DA ou 350 à 450 €. (6,6 fois moins celui du député.) Enseignant dans un collège CEM (fin de carrière) : 30 000 DA à 38 000DA ou 300 à 380 €. (7,9 fois moins celui du député.) Universitaire en pré-emploi : 12 000 DA ou 120 €. (25 fois moins celui du député.) (...)

Réponse :

Reponse à Setamir. Au préalable, je ne suis pas un debuté. votre comparaison me semble irrationnelle. Car il faut demander une hausse des salaires des differentes couches sociales sinon le proverbe ci-dessous devient applicable sur vous ( supprime moi un oeil pour que le second perdera les deux yeux). salutations et sans rancune
Commentaire n°18286 :
la faiblesse du quuit entelectuel de nos soit-disons responsable la comparaison des salaires (QUEL-ARGUMENT)oui allignes vos salaires sur ceux des autres quand vous arretez de baiguaies et de formulez des frases pleinnes de sens et covainquantes et faires des propositions de lois benefiques au peuple et au pays ingras que vous etes tous sans aucunes exeption
Commentaire n°18287 :
CES EXPERTS COMPTABLES,COMPTABLES,AVOCATS,MEDECINS, NOTAIRES,PROFESSEURS,et autres elites maintenant qu ils ont compris a eux de faire compagne afin dexpliquer aux reste de la population hillitree pour qui et comment devrant-ils voter !!!!!!! sinon se sera toujours et pour toujours on sera direger par les memes des hobzistes et des illitres !!!
Commentaire n°18288 :
JE NE LE JURE PAS PAR-CE-QUE EN ALGERIE TOUTS LES ALGRIENS JURE MAIS CROIER MOI SI VOUS VOULEZ AU MOINS DIX(10)ET SI C EST PAS PLUS DE COSTUMES ET CRAVATES QUE PORTENT CES DEPUTES SONT ISSUS DE MON IMPORTATION DU MARCHER DE BRAUN (lyon)et (clignacout)paris USAGES FRIPPERIE ET CERTANS NE MON PAS ETE PAYER EN TOTALITE NB:AVANT DE METRE UN BEL HABIT(costume-cravate) IL FAUT DEJA SE DOUCHER

Réponse :

Drole de commentaire. Celui qui rammasse les habits utilisés et procede à la vente de cette fripperie puis il devoile ses clients, est-il une personne crédible.
AZIZ :
L’APN est toujours marginalisé, Qui contrôle les milliards des 60 Fonds spéciaux ? Qui contrôle ces finances qui se chiffrent à des milliers de milliards de dinars sonnants et trébuchants ? Les parlementaires de la chambre basse, toutes couleurs politiques confondues, sont montés au créneau pour exprimer leur ras-le-bol. Jamais le débat sur la gestion des dépenses publiques n’a été aussi intense que durant ces derniers mois. L’aisance financière que traverse le pays, ou comme l’a souvent répété le secrétaire général du FLN Abdelaziz Belkhadem, même lorsqu’il était à la tête du gouvernement, « El bahbouha El malia », avec des reserves de change qui avoisinent les 150 milliards de dollars, y est certainement pour beaucoup dans ce retour au premier plan de la scène politique de la lancinante question : comment sont gérées les finances publiques ? Et surtout, qui contrôle ces finances qui se chiffrent à des milliers de milliards de dinars sonnants et trébuchants ? C’est dans ce contexte que les parlementaires de la (...)

Réponse de Amar :

Mr Aziz. Ce site est reservé à des opinions et commentaires trés couts, de trois au maximum quatre lignes, quant à votre intervention, c’est une analyse. En tout cas Merci de votre exposé.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus