Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Vingt étudiants grévistes hospitalisés

lundi 3 novembre 2008, écrit par : Kamel Beniaiche, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

as moins de 20 étudiants en médecine sur les 250 qui observent depuis samedi une grève de la faim ont été évacués dimanche vers le service des urgences médicales du CHU Saâdna Abdennour.

Une des grévistes a été admise dans un état comateux, trois souffrent de dépression nerveuse et les autres d’hypoglycémie. Rappelons que les représentants des grévistes, qui soutiennent mordicus que la décision de l’administration des œuvres universitaires n’arrange guère les étudiants, s’insurgent contre leur nouvel hébergement au niveau de cinq résidences universitaires. Les frondeurs refusent carrément de quitter leur ancienne résidence de la cité Tlydjen. « Nous avons milité pour avoir une cité universitaire où sont regroupés tous les étudiants de médecine, mais les responsables veulent nous séparer sous prétexte qu’ils veulent lutter contre la mixité.

Nous ne les laisserons pas faire », nous a déclaré un étudiant en 4e année. « Nous avons tracé un programme ambitieux pour faire de cette cité un espace du savoir et de rencontres scientifiques possédant sa bibliothèque, son cyberespace et toutes les commodités qui aideront l’étudiant à faire de la recherche. Il ne faut pas oublier que notre cité se trouve en plein centre-ville et très proche de l’hôpital et de ses unités. Nous ne comprenons pas pourquoi les responsables ne nous ont pas consultés avant de prendre une telle mesure », renchérit un autre. Pour rappel, ce mouvement de protestation a commencé au début du mois de septembre dernier, quand la résidence avait ouvert ses portes aux internes surpris de la fermeture du resto pendant le mois sacré.


Partager cet article :
40 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°18694 :
les etudiants sont des passagers dans le milieu univesitaire, alors occupez-vous de vos etudes pour devenir de Grands Medecins, quant à l’organisation et la gestion des cités univesitaires relévent de la compétence des responsables nommés pour çà. Salutations.

Réponse de A.T. :

surement des paroles d’un irresponsable. on a rien compris

Réponse de stormbrain :

heureusement que le ridicule ne tu pas ! tu parle de laisser ceux qui ont califications administrative a faire leurs travail ,soit tu ne connait rien de setif et de son universite soit tu fait parti de cette administrative ! je met a ta connaissance que elas l universite de setif et un lieux d emboche pour les incapable et les rattes. plus de 60% des enseignants ne merites pas leurs poste .je suis de setif et jai fait mes etudes de biologie a setif ds le fameux scandaleux institut de biologie, il yavait meme un enseignant dit -chambre de recherche# que les etudiantes doivent passer pour obtenir leurs diplomes. breff, je suis rentrer en algerie ya 2 ans et je suis passer pour faire sortir des papiers que javait besoins de l institut, et immagine ! je trouve 4 enseignant de l institut entrains de discuter a haute voix sur un autre enseignant qui venait de ain azel et soit dison quil ne doit pas avoir de la responsabilite ds l institut parceque il est -de labas-,c est juste un ptt (...)

Réponse :

Je vous donne queleques notions sur la concertation avec un individu que vous ne connaissez pas. Tout d’abord on ne tutoie jamais une personne qu’on ne connais pas, car la deontologie et la politesse dans l’echange de debats impose qu’on utilise le - VOUS- et non le ’TU- ceci d’une part quant au style et le nombre de fautes d’orthographes sont nettement superieurs au nombre de vos mots. Ceci confirme rellement votre attachement aux etudiants de l’heure actuelle. Un conseil, laisser ces etudiants s’interesser aux choses serieuses qu’est le savoir sinon ils seraient de votre niveau. Sans plus attarder, reinscrivez-vous au Canada cycle primaire, pour savoir s’approvisionner auprés de l’epicier du petit coin.

Réponse :

Parles de ton Canada, et pas d’autres choses.

Réponse :

à l’attention de STOMBRAIN : Dans quelle langue avez-vous fait vos études ? Et dans quelle partie du Canada vous êtes ? Ne me dites pas que vous êtes dans la région Francophone !!! Elle n’est pas belle l’université Algérienne ? . Grâce à elle,on a la possibilité de s’inscrire dans presque toutes les Universités du Monde, même si on s’exprime avec la langue des signes. Et malgré cela, quand on a obtenu son diplôme aprés une -longue chaine de plusieurs années-, on la critique. ICHE YA BELLAREDJ.

Réponse de 50 ans mais toujours étudiant :

Quant on fait des fautes d’orthographes on peut les corriger avec le temps, mais faire des fautes de jugements c’est ce qu’il y a de pire car ça peut conduire au suicide. On a pas besoin de faux débats pour comprendre la situation des ces pauvres étudiants qui souffrent l’éloignement et le manque de chaleur du foyer familial. Il faut au contraire saluer le courage de Celui qui proteste avec des moyens non violents à une situation humiliante. Si ces étudiants sont allé jusqu’à la limite de la mort, l’hospitalisation, c’est qu’il y a un hic que l’on peut cacher avec de simples allégations. Je déplore l’attitude des responsables (qui sont sourds), des enseignants (aveugles) et de vos commentaires (illogiques), allez faire un tour à cette cité Bouras, et vous verrez vous-même. Nos étudiants souffrent de la mal bouffe, le mauvais hébergement et la mauvaise formation. C’est un taudis qu’on leur offre pour finir clochard plus tard. J’invite Monsieur le wali, monsieur le maire, et les autorités compétentes (...)

Réponse :

à 50 ans mais ...... Quand tout est gratuit, on se contente de ce que l’on a. Maintenant, si on vous demande de mettre la main à la poche, là peut-être que vous avez le droit de contester, encore que même en payant chèr vos tomates au souk, le commerçant vous en mets sous votre regard des pourris, et vous ne dites rien. Alors les jugements et compagnies on s’en tapent. Il n’ya pas si longtemps personne n’avait le droit à la parole, mais avec la démocratie qui, apparement ne nous convient pas, on refait facilement le monde. Il est évident que cette contestation -d’étudiants- n’est qu’une affaire qui concerne le sentimental, et rien d’autre.

Réponse de stormbrain :

tu parle de deontologie et politesse sache alors que le VOUS ca se merite et que j ete en totale conscience quand j ai utilise le TU. tu parle aussi de mon niveau et de mes fautes ,jai jamais dit que je suis froncophone et sache que pour moi ce n est pas une fierte de pouvoir parler une langue d un peuple qui a humilier et exterminer mon peuple. meme le clavier que j itulise n est pas pareil comme le tien (å, ö ä.....),en plus jai dit que jais fait des etudes en biology pas en langue francaise et ca m etone vraiment que ta pu juger mon niveau si facilement. anyway ! tu dit que les etudiants sont de passages seulement mais c est bien que pendant leurs passage qu ils se sentent bien ,quils trouvent l environement ideal pour accomplire leurs etudes et reussire dans la vie. c est tres claire que tu fait parti de cette administration incapable que tu essey de deffendre , alors sache que l universite appartienne au etudiants et toi tu est a leurs services et tu est paye pour ca. je ne (...)

Réponse :

Vous vivez toujours avec le peuple qui a humilié et exterminé votre peuple. Mieux encore, vous donnez l’exemple de ce peuple ( voir votre 1er commentaire). Sans rancune

Réponse de BOT :

la politesse n’est pas donnée à n’importe qui

Réponse de stormbrain :

comme 50ans...a dit, tu a une flagrante faiblesse de jugement , etone encors une fois comment ta pu savoir que je vie avec un peuple qui a humilier mon peuple ???je prend trois avions pour rentrer en algerie et jai jamais dit que je suis au canada et qui n est pas le cas biensur, et meme si c etait le cas ,a ma connaissance les canadiens non pas occupes l algerie. je ne veux pas continuer ce faux debat parceque ca ne menne nulpart,par contre je continu a defendre mes convictions et la cause juste des etudiants.

Réponse :

Chers etudiants, occupez-vous de vos etudes, chercher le savoir, etre derriére la recherche scientifique, lisez beaucoup, beaucoup afin non seulement de maitiser votre sujet mais de perserver dans l’avenir, car maintenant, celui qui n’accroche pas à l’engrenage compliqué du savoir, il se peut qu’il va etre broyé et perderait le bout du tunnel, Bon courage.
Commentaire n°18696 :
CE N AIS NI PLUS NI MOINS QUE POUR LUTER CONTRE CE NOMBRE EFFARANT-EXESSIF-ABERANT DE NAISSANCES SOUS X ET CELA DANS UN PAYS SOIS-DISANT MUSULMAN !!!!!!!!
A.T. :
Je ne veux pas dire pourquoi toujours les problèmes et les faux problèmes des étudiants en médecine. Hélas, le problème c’est celui de notre état et de nos responsables. Comment se fait-il que ces responsables n’assurent pas le minimum de conditions à ces étudiants, et les laissent complètement débordé avec ces banalités, et après ils disent que les étudiants en médecine sont trop gâtés et ne cherche pas d’améliorer leurs niveau. Honnêtement, si un étudiant qui fait des kilomètres arrive dans une université et une cité universitaire avec tous les commodités, ne se consacre t-il pas à ses études ? C’est aux étudiants de déposer plainte contre ces responsables, et non le contraire, le fait qu’il y a un budget énorme, malheureusement, mal géré. J’aimerai bien voir un jour, mes confrères les médecins font une grève aussi contre l’injustice qui règne à sétif. On entend jusqu’à aujourd’hui de cette injustice, et les histoires de jalousie, de sabotage des étudiants,...etc. c’est les nuls qui font ça. A.T. Ex-médecin à (...)

Réponse de Sport :

les responsables de nos jours etaient egalement des etudiants comme vous, vous meme vous etes responsable de votre travail qu’est le traitement des malades,la discipline du personnel medical dans l’hopital, est-ce un jour vous avez pris la peine de sanctionner un agent de service ou un auxiliaire medical pour incompétence ou manquement à la discipline dans votre service et pourtant la situation des hopitaux sur le plan hygiene, prise en charge des malades, etc est bien connue par tout le monde. Soyez Docteur logique dans vos points de vue et ne pas etre ............ A bon entendeur

Réponse :

Docteur , j’avais trés mal a l’estomac , lorsque je me présente au urgence de l’hopitale de setif ; Devinez , Docteur , Ses internes universitaires m’ont préscrit un médicament pour hémoroide qui m’a mis dans le comma , Heureusement que je voyagai sur france et le massacre a été eviter ; ALORS DOCTEUR SOYER SERIEUX , LE NIVEAU EST LE MEME QUE DANS LE SOUK ABACHA DE SETIF . IL FAUT QUE DEJA LA CULTURE DE MEDECIN LEUR SOIT INCULQUER INDIVIDUELLEMENT CES FAUX ETUDIANTS EN MEDECINE . QU’ILS ARRETENT LEURS FAUSSES ITINERAIRES . MERCI
ali :
Chez nos pays voisins les études universitaires sont payants, pas de bourses,la restaurations et le logements sont aussi payants. L’étudiant se contente de ce que on lui offre. Chez nous, tout à fait l’inverse, bourse, études gratuites, logement et restaurations à prix simboliques:l’étudiant pleurniche, rouspète et même tue son enseignant. C’est le marasme du bac à 80% de réussite. Ce n’est que le début. Sans commentaire !!!

Réponse :

Vous oubliez aussi que maintenant, ils exigent d’être en couple. ZAOUDJOUNI ET ACHETEZ MOI SABATE YIBRIYI.

Réponse :

Ya Ali vous avez raison, le BAC pour tout le monde, et la Médecine KIF-KIF. YA OUILOU CELUI QUI TOMBE ENTRE LEURS MAINS.

Réponse de Massinissa :

eh monsieur, regardes autour de toi !! ces quelques miettes qu’obtiennent les étudiants dieu merci, si non elles vont tomber dans les poches de nos irresponsable corrompus
Commentaire n°18702 :
Une Cité Universitaire n’a jamais été mixte de mon temps (milieu des années 90). Si ça été fait depuis, et bien c’est simplement HONTEUX. Si on va jusqu’a la grève de faim pour une question de situation de cité, j’en crois pas un mot. C’est en fait une lutte pour que les couples qui se sont formés ces derniers temps, ne soient pas séparés. J’ai par ailleurs l’intime conviction que les parents des étudiantes ne sont pas au courant de cette état de fait, et je propose au Directeur du CROUS de convoquer ces parents pour leur exposer les choix d’affectation de leurs FILLES, et là on verra les réactions. Celui qui a goûté EL BENA MA YATHANA.

Réponse de Khali :

Les étudiantes sont majeures, arretez de les emmerder avec leurs parents. Nous sommes au 21èm siècle , demain elles seront chef de service, peut-être qu’elles te sauveront la vie, elles n’ont pas besoin de tuteurs ! C’est le grand problème de notre pays personne n’est responsable de ses actes, y’a toujours des gens qui pensent pour vous, Stop, Basta !!. On en fait des citoyens qui seront toujours des moutons ! Laissez les gens devenir adultes !!! Les étudiants s’ils s’estiment léser ils ont raison de manifester leur désaccord. je ne pense pas qu’ils fassent cette grève de la faim pour rien. Il faut que les responsables acceptent de dialoguer, fini le temps où on impose, le chef qui décide pour tout !! On est tous passé par là, ils revendiquent dans ce pays plat ( comme un ECG plat ..... mort)et c’est à leur honneur (...)

Réponse :

Si vous êtes capable vous et ces étudiants d’interpréter un ECG (sauf les -Plats-), je vous laisserai peut-être me toucher, afin de me sauver la vie !!! HA HA HA Si c’est le cas je vous envoi des cas cliniques avec des ECG.
Commentaire n°18704 :
le problème est que nos responsables, à tous les niveaux et dans tous les domaines,gerent (et consdèrent)les services publics comme des affaires privées ;d’où l’absence de toute consultation et toute association des concernés lors des prises de décision.L’amendement de la loi fondamentale de la républque sans consultation populaire en est l’exemple parfait.
sadiro :
ben puisqu’ils sont payés, nourris à 1,20 da, transportés, il ne leur manque que la fabrication de bambins.... mrs c’est clair les responsables veulent séparer les mâles des femelles et ça ne plaît pas à ceux-ci alors cessons de se lamenter, la nouvelle résidence aussi offre les commodités nécessaires..... je ne crois pas que quelqu’un dira le contraire s’il fait un tour làbas et j’en connais bien un bout.
tafet19 :
Il eut été compréhensible que des étudiants en médecine aient revendiqué l’amélioration des conditions pédagogiques, des stages, et même des indemnités etc. mais, le faire pour l’accueil qui leur de toutes les manières assuré !Bah, je ne saurais trop dire autrement qu’ils ne soient responsables de leur avenir et de leurs vies. Les autres cités offrent les mêmes conditions sauf qu’il y a absence de cette promiscuité dans la proximité et de surcroît dans la mixité. Alors cher camarade, future médecin, qu’en direz-vous si demain et à l’issue de votre formation , vous êtes chargés de soigner nos malades à la frontière algero-malienne ou juste la dans le Hodna !

Réponse :

Bravo pour votre commentaire.

Réponse :

Dans le cas de la Hodna, ils exigeront d’être accompagnés dans leurs boulot selon le sexe : UNE BELLE INFIRMIERE(genre SHARON STONE), ou UN BEAU MEC (genre ROBERT WILLIAM) pour pouvoir BOSSER SERIEUSEMENT ET DANS DE BONNES CONDITIONS. SAHBI C’EST DES TBIB ET TBIBATE.

Réponse de tafet19 :

Non mon cher ami,je dis le Hodna car c’etait la ou j’avais effectué une partie de mon SN.Il se trouvait precisement avec nous un jeune medecin qui, en dehors de la consultation de la troupe,il partait seul et loin.Il n’avait pour seul compagnon qu’un vieux dromadaire qu’il enfourchait pour aller soigner gratieusement les nomades.Ce fut pour lui son meilleur remede pour comprendre que son metier était très important et qu’il ne devait en aucune manière flechir pour des considerations futiles autre que l’exercice de son metier car n’oublions pas que ce metier difficile et noble requiert un certain engagement et une certaine discipline de soi.Le comportement de nos etudiants en dehors de leur travail rentre dans le cadre de leur formation générale et je ne comrends toujours pas pourquoi ils se laissent mourir pour le droit à une chambre qui est offert dans un autre perimetre ,pour des meilleures conditions peut etre. Alors chers amis,dites vous que vous étes des privilégiés en ayant une (...)

Réponse de Zaouali :

Cette cité universitaire a été affectée aux jeunes filles des départements Sociologie et Histoire. Les premières suivront leurs cours dans l’établissement juste mitoyen alors que les secondes le feront à 200 m (ex ITE Tlydjène). Elles n’ont pas commencé leurs cours, et les -blouses blanches- n’ont même pas pensé à leurs -collègues-. Le syndrome de la blouse blanche fait que ces futurs médecins (1er collège) ne veulent pa se mélanger aux autres étudiants (2ème collège). Là est le problème. Un étudiant en langue française.

Réponse :

Ces etudiants gatés ne se rendent pas compte que le temps est révolu. Il y a 100 medecins au metre carré maintenant en Algérie. De plus, la mediocrité de ces medecins est criarde. Vos diplomes sont juste suffisants pour etre taxieur au Canada. Et enfin, profitez de la gratuité de tout, car dans les pays developpés, il faut se taper deux boulots avec les etudes pour enfin joindre les deux bouts. Enfants arrogants et gatés.

Réponse de Yacine de Londres... :

Sage interpretation...Cinglante question !
Salam , :
Halte au chantage !Vraiment c’est une honte .Que celui qui veut mourir ,qu’il crève ! Ils sont la-bas normalement pour étudier et ils ont tous le confort possible ,mais non ! ils veulent plus .Cette démocratie là ! Me dégoute ,ce ne sont pas des musulmans ,pour en arriver au coma et à autre chose.

Réponse :

N’impose pas tes convictions religieuses sur ce débats pour arriver à dire « ca me dégoute », j’analyse ça comme un manque de respect. Si toi tu n’aimes pas ça, là ça reste ton affaire personnelle et il faut respecter le malheur de ces étudiants.

Réponse de Salam , :

Je pense plutot que le manque de respect est dans le tutoyement que vous m’imposez.Et puis d’abors vous étes qui ??? Pour analyser les commentaires des autres .
ahmed :
Ces étudiants méritent d’être dans l’hôpital et devraient être envoyés à leur maisons. Ils devraient avoir honte ! l’Algérie est le seul pay du monde où l’université est gratuitement pour tout. Ce deviennent une habitude à frapper sur n’importe quoi….une grève de la faim , esperons q ils continuons pour leur bien et le bien de l universite.
nesrine :
les conditions de stockage des étudiants dans leurs chambres de residences ne correspond à aucune norme iso du troisieme siecle ni a ceux des deux précédents d’ailleurs comment peut-on vivre dans un espace de 5 m2 à 6 au mieux ? c’est plus une cellule de prison ou on n’a aucune chance de benificier de la grace jusqu’a la fin de la sanction ,surement pour en resortir en parfaite harmonie avec le reste des autres jeunes du reste de la societé voici une politique qui limite son action a l’acqisition scientifique sans passer au developpement humain on ne touche a rien .

Réponse de tafet19 :

Voici un sujet qui fache,une parente m’explique qu’elles sont 7 étudiantes dans une chambre prevue à l’origine pour 2 dans une cité en banlieu algeroise.Le comble c’est que pendant qu’elles se -disputaient- pour s’organiser autour de cet espace, voici qu’on leur en affecte une 8em.Dingue non !Comment se structuer, se reposer ,étudier,respirer si l’en peut.Etudier ,ça devient une autre preocupation qui n’en devient une que pour attendre couroussement la fin des cours pour des vacances un peu plus longues.Pendant le cours ,on peut bien s’offrir un petit somme ,histoire de compenser celui auquel on n’a pas eu droit dans une chambre surpeuplée.Doit on crer un ministère du droit à la sièste ?Je comprend pourquoi ma parente est toujours epuisée.Le diplôme !ce n’est point sa (...)

Réponse de gmbg :

C’est simple tout le monde veut etudier et s’installer à Alger. Si jamais l’etat offre une bourse d’etude à l’etranger à votre cousine, elle ne cherche ni le pays ni la ville, elle accepte auromatiquement l’offre. Ceci est valable pour nous tous. En Algerie, nos etudiants exigent : Constatine, Alger, Oran,et pourtant il y + de 15 Grandes universités à l’echelle nationale.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus