Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Cela s’est passé à Sétif : Le directeur de l’ONOU séquestré

jeudi 20 novembre 2008, écrit par : Faouzi Senoussaoui, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

as moins de 350 étudiants en médecine ont protesté, hier, en organisant une marche pacifique de la cité universitaire des 1 000-Lits à la direction des œuvres universitaires, sise cité El-Maâbouda. Les étudiants, qui ont observé une grève de la faim pendant plusieurs jours, ont opté pour la marche afin de faire entendre leur voix.

Les protestataires, qui refusent de quitter la cité précitée pour occuper la nouvelle cité située au nouveau pôle universitaire El-Bez et autres résidences de la ville, ont même séquestré le directeur des œuvres universitaires. “Il ne faut pas oublier que notre cité est en plein centre-ville et très proche des sites de pratique, à savoir l’hôpital avec toutes ses unités. Nous ne comprenons pas pourquoi les responsables ne nous ont pas consultés avant de prendre cette décision contestée par l’ensemble des étudiants”, dira un étudiant. Les représentants des étudiants ont, dans un communiqué daté d’hier, demandé d’annuler la décision de délocaliser la cité universitaire des étudiants en médecine ; ils demandent aussi des excuses de la part du premier responsable de l’office, tout en revendiquant une commission et l’ouverture d’une enquête dans la gestion de l’enveloppe financière destinée à la gestion de leur cité, ainsi que l’annulation des poursuites judiciaires contre douze étudiants.

Pour rappel, le mouvement de protestation des étudiants en médecine a commencé au début du mois de septembre quand la cité a été ouverte aux étudiants internes, sans assurer le repas du f’tour ; ces derniers ont tenu un sit-in devant le siège de la wilaya et après quelques jours, le mouvement a pris une autre dimension. Les étudiants ont débrayé au niveau des différents services du CHU où ils étaient réquisitionnés. Ces actions ont fait bouger les responsables de l’administration des œuvres universitaires au niveau national, et une délégation fut dépêchée d’Alger. Après douze heures de réunion avec 12 représentants des étudiants, le resto est rouvert. Ce dernier n’a assuré les repas aux étudiants que durant six jours pour fermer ses portes de nouveau au grand dam des futurs médecins. Pis, le directeur de wilaya a déposé une plainte contre les 12 étudiants qui ont participé aux négociations avec la commission nationale. Notons que les grévistes sont actuellement sans chauffage, sans resto et sans aucune commodité. Pis, ladite cité est, selon les étudiants, sans directeur. Pour avoir l’autre son de cloche, nous avons essayé de contacter le directeur, mais nos tentatives sont restées vaines.


Partager cet article :
12 commentaire(s) publié(s)
algerienne :
vous parlez d’une cité universitaire de medecine vous rigolez ou quoi vous futurs medecins vous n’etes meme pas capables d’etres propre sur vous meme alors que vous etes censés representer la santé et l’hygiene c’était une vrai cité mais c’est devenue une poubelle et c’est toujours la faute du gouvernement especes d’assistés reveillez vous c’est votre pays ALGERIE et pour vos enfants EGOISTES.........?

Réponse de ex algerien :

il faut reduir le nombre des etudiants (si on peut les appeler ainsi ) en medecine ,.aucune education ni competences . pauvre algerie.

Réponse :

En effet comment oser parler de faculté de médecine et donc de futurs médecins à qui seront confiées des vies humaines quand on sait l’insalubrité chronique qui existe en ces lieux. Combien ne sommes-nous pas frappés par le manque d’hygiène flagrant dans un endroit où la propreté devrait régner en maître absolu !!! IL EST TEMPS DE NOUS PRENDRE EN MAINS ET DE SORTIR DE NOTRE HIBERNATION QUI N’A QUE TROP DUREE.

Réponse de Khali :

A LA LECTURE DE CES COMMENTAIRES, je trouve que ses personnes ont un gros problème, où ce sont des gens frustrés qui n’ont pas pu faire d’études en médecine car le propos de l’article est loin de leur remarques. Ces étudiants ont leurs propres problèmes et les responsables de ce pays n’écoutent pas , ils décident tout seuls, et ce temps est révolu !!. Il faut convaincre les gens et ne rien imposé ( surtout s’il s’agit d’étudiants !!). Pensez vous qu’ils font cette marche pour rien, ? ils ne l’ont pas fait avant pourquoi ? donc ils doivent avoir de gros problèmes !! arrêtons de juger à la légère !! PS : Je n’ai rien avoir avec la médecine ni de près ni de loin.

Réponse de njb :

je vous raconte une blague : j’ai étais une fois voir un médecin de la nouvelle génération , je lui ai dit , je crois que j ai une sérologie VIH positive , il m’a répondu mais C’est pas aussi grave tout ça , t’as qu’a prendre des EFFERALGAN trois fois par jour . voila le niveau de nos médecine et le niveau d’un institut de médecine que le sujet de discussion préférer des étudiant c’est la stars académie. vous me faite rire , grave
Commentaire n°19412 :
Les protestataires ont même séquestré le directeur des œuvres universitaires. La séquestration est le sport national par excellence dans ce bled. Les barons du régime ont séquestré l’indépendance de l’Algérie, les apparatchiks ont séquestré les richesses du pays, le président a séquestré le pouvoir et la Constitution, les députés ont séquestrés les voix des électeurs, les serviteurs du régime ont séquestré les terres publiques même les espaces verts, etc… Donc, ces étudiants n’ont fait que suivre l’exemple de ceux d’en haut.
Commentaire n°19413 :
Fumant du the pour rester eveillés.....le cauchemar continue.
Georges :
Estimez vous heureux etudiants en medecine de faire des etudes gratuitement en Algerie,dans d’autres pays l’etudiant a un travail dur en parallel pour se payer ses etudes....soyez raisonables..!!!

Réponse :

Heureusement que ce n’est pas ton argent de poche...

Réponse :

mr georges c’est par le peuple et pour le peuple !! alors ce n’est ni l’argent du -roi- boutef ni personne en algerie.
un jaloux pour son pays :
Moi dans tous ça, je dirais qu’ils sont raisons ces futures médecins, il leurs faut une bonne prises en charges (formation,hebergement, restaurations, et bourses), vous verrez les résultat par vous même Mr le Ministre, des nominées sont à l’étranger avec des diplômes de chez nous !!!, alors que les gestionnaires...( séquestré bien fait pour eux ) font du bisnes avec l’argent destinner aux Etudiants.

Réponse de Citoyen :

Entiérement d’aacord avec vous Mr, car vous avez bien cité bien cités les droits des etudiants en comùmençant par formation, mais Hélas, ces etudiants n’ont jamais fait de gréve pour l’amelioration de la formation, ils ne font la gréve que pour la restauration. Le bon exemple, l’assassinat du feu professeur de Mostaganem, qui a été tué parce qu’il n’a pas donné une note non merité à son agresseur ( ETUDIANT).

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus