Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Affaire du meurtre de Amar keskes : Perpétuité pour l’auteur du crime

dimanche 23 novembre 2008, écrit par : Leïla Benani, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

’affaire de l’assassinat du jeune Sétifien, Amar Keskes, qui a défrayé la chronique dans la capitale des Hauts-Plateaux, a finalement connu son épilogue le 10 novembre dernier au tribunal criminel de Bejaïa, plus d’une année après le meurtre, pérpétré le 18 août 2007 au complexe El Djorf de Melbou, dans la wilaya de Béjaïa, avec la condamnation de l’accusé, un agent d’accueil à l’établissement touristique, à la prison à perpétuité et l’acquittement de deux autres présumés complices. Ce crime a ébranlé aussi bien la famille du défunt, dont le père est un notable de la ville, que toute la population sétifienne, qui s’est montrée solidaire avec les proches de la victime. Le père raconte ainsi le drame : « Après le dîner, mon fils est allé à la salle de jeux du complexe avec ses amis. A l’entrée, un agent de sécurité lui en interdit l’accès sous prétexte qu’il était minuit. Ne voulant pas trop insister, la victime fait demi-tour. L’agent, qui avait une dent contre le beau jeune homme, profère des obscénités. Touché dans son amour-propre, la victime réplique à son tour, s’ensuit une bagarre. Pour prêter main forte à leur collègue, deux vigiles s’en mêlent.

Le principal inculpé se dirige alors vers le poste de garde pour revenir avec un couteau suisse qu’il plante dans le cœur de la victime, un autre coup est asséné à la nuque à l’aide d’une barre de fer. En dépit de ces coups mortels, mon fils trouve le courage et la force de sortir, avant de s’écrouler, à quelques mètres du complexe. Amar a rendu l’âme sous les yeux des estivants et des habitants de la cité. Mon fils a été tué sauvagement, il n’a rien fait, et même s’il a fait quelque chose, les vigiles chargés de protéger les gens et les biens des estivants auraient pu alerter les gendarmes qui ont un poste au niveau de l’établissement ». Notons que la famille de la victime a décidé de faire appel concernant les deux vigiles acquittés. « L’accusé principal a avoué que les deux vigiles étaient complices, des personnes ont aussi témoigné que les deux agents ont participé à ce crime, pour ces raisons, je vais faire appel et j’ai confiance en la justice », ne cessera de répéter le père du jeune Amar.


Partager cet article :
20 commentaire(s) publié(s)
malek :
J’ai eu la chaire de poule en parcourant cet article car je connaissait le défunt ainsi que son père . Quoi que c’est écrit que ses jours allaient prendre fin en cette nuit du 18 aout 2007 , mais il méritait pas quand même cette fin si tragique tant pour sa famille que pour tous ceux qui le connaissait. Je compatie de tout coeur avec la famille Keskes et je dis INNA LILLAHI OUA INNA ILAIHI YOURDJA3OUN et KADARA ALLAHOU MA CHA’A FAAL Quand aux circonstances du drame , je pense qu’il n’est pas necessaire de remuer la plaie et le criminel n’a eu que ce qu’il a mérité et peut être moins . Que justice soit faite et que tout ceux qui ont contribué payeront pour leurs acts.

Réponse de RAHMANE :

salam : justice a été faite mais comment, aujourd’hui on tue un jeune parcequ’il est beau et costaud,le mec par jalousie avec ses copains on fait de leurs victimes un cobaye pour que les autres les craignent, mais ces pourrit ils étaient jusqu’a la mort et certains parle comme des humanistes pour les provocateurs, non messieurs condamné a perpete çà ne rend pas amar a ses parents mes l’autres plutart dans 15 ans pour bonne conduite il sera dehors, et les acquittés il le sont déja, mort gratuite, souffrance eternelle au prches de la victime, bien sur sur qu’il faut faire appel le jugement et clément on doit durcir le verdict aller jusqu’a la peine capital et les complices a perperte parce que il y avait des temoins qui on vue la scene de la bagarre,mes condoléances a toute la famille keskes que je jure ne pas la connaitre, mon intervention est entant que citoyen c’est tout.allah yatikoum es (...)
sassi19 :
S’il s’avère ainsi ( le meurtre de Amar Keskes) , le meurtrier devrait être abatu ( oeil pour oeil dent pour dent...comme cité dans le Coran. Et les deux autres acolytes la perpetuité. ce serait la vrai JUSTICE.
Vert :
A mon sens, cet article ne devrait pas etre inserer dans ce site, il s’agit tout simplement d’une information relative à un crime qui est traité par l’instance concernée et il ne peut pas etre objet de debat sachant qu’il n’est pas de notre ressort de porter un jugement sur le verdict de la justice.

Réponse de branqua :

Je souhaite que tu serra la prochaine victime, comme ça tes proche vont vivre le même événement que la pauvre famille keskes, met toi à la place des autres pauvre ingras. Athama el allah adjerakoum ya la famille keskes

Réponse de OULID-EL-HOUMA :

repondre au vert ces n’importe quoi si c’ete ton fils tu a fait plus que sa est tu ause dire -tout simplement d’une information- , comme si le cite t’apartien tu ponsse que la justice fait son travaille ?la justice algerrienne c’est la plus corrompis au monde ; il va faire deux ans et aprret il est gracier .

Réponse de Vert :

A Mrs Branqua et Ould Houma. Messieurs, mon intervention est une remarque et non un commentaire, elle est destinée à l’administrateur, car ce sujet peut etre inserer comme information et non pour un debat. Dans les pays sous-dev comme le notre, chacun de nous connait tout et il a le courage de se substituer aux compétences des autres, d’ailleurs, un agent simple dans un hopital critique un chirurgien, un agent de service dans un etablissement d’enseignement critique un prof d’université et voila Mr Branka et Mr Ould Houma Critiquent tout ce qui a été fait par la pôlice judiciare et la justice malgré que le coupable est arrété par ces pouvoirs publics et se trouve là ou il merite. Pour Mr Branka. vous me souhaitez d’etre à la place de la famille de la victime,ceci denote votre incivisme et personne n’est à l’abri de ces actes ni vous ni moi. Pour Mr Ould Houma, si c’est mon fils je laisse les stuctures de l’etat fassent leur travail, que voulez-vous que je fasse, et si vous avez la solution entre (...)

Réponse de Vert :

Mrs BRANQUA ET OULD HOUMA. REFEREZ-VOUS A LA CONCLUSION DU TEXTE DU PERE DE LA VICTIME. COMBIEN IL EST SAGE ET LOGIQUE DANS SON RAISONNEMENT

Réponse de Rayan :

A messieurs Vert et Branqua:Un peu de respect pour les deux familles car l’une comme l’autre souffrent énormément.La justice à trancher respectant là.

Réponse :

A Rayan. Ne prenez pas le baton en milieu comme on dit, lisez bien les deux commentaires et faite votre conclusion, ceci permettra à celui qui est à coté de se ressaisir et sache analyser à l’avenir les choses. çà sera du benefique pour nous tous. Sinon, votre avis devient caduc.

Réponse de Rayan :

Désolé monsieur Vert ce n’est pas à vous que je m’adresser,mais Oulid-el-houma.Il y’a eu erreur et je m’excuse beaucoup.Cordialement.

Réponse de Massinissa :

A Monsieur VERT, cet article mérite sa place sur le site, il informe sur un horible crime commis gratuitement sur un jeune dans un endroit normalement sécurisé, quelque soit la faute du jeune KESKES, il ne mérite pas la mort YA NESS !!!.Il faut faire la part des choses, les deux familles ne sont pas à loger à la meme enseigne, le jeune KESKES est une victime, alors que l’autre est un criminel qui doit etre puni comme il le mérite lui et ses complices.Mes sincéres condoléances à la famille KESKES.

Réponse :

Notre fils et cousin n’a pas fait de faute qui mérite d’être punie de la sorte. Son seul tort était d’être un bel homme fort et digne.

Réponse de Massinissa :

Une précision, je ne dis pas que le jeune KESKES a commis une faute, mais je dis -SI-, donc il y une nuance de taille, une mort d’homme est toujours horrible.
Commentaire n°19571 :
Entièrement d’accord avec Vert. Certains sujet ne devraient pas être ouvert aux commentaires et l’appréciation par les modérateurs et journalistes est faciles à faire. A titre informatif oui ! Car cela débouche toujours sur n’importe quoi ! d’autant que nous sommes encore en apprentissage à cultiver le respect des avis differents des autres. Observons l’exemple : Avis : « A mon sens, cet article ne devrait pas etre inserer dans ce site » Réponse à Avis : « Je souhaite que tu serra la prochaine victime, comme ça tes proche vont vivre le même événement que la pauvre famille keskes, met toi à la place des autres pauvre ingras » Réplique de Avis : « vous me souhaitez d’etre à la place de la famille de la victime,ceci denote votre incivisme et personne n’est à l’abri de ces actes ni vous ni moi » Et voila ce l’on appelle un débat. L’objectif d’un sujet et d’un commentaire étant de s’instruire et non de créer la colère et la haine ou au mieux des invectives (...)

Réponse :

Bravo pour votre commentaire

Réponse de Yacine de Londres... :

Votre intervention est a sa place..Sages mots..

Réponse de Yacine de Londres... :

Et Mr-Vert-a repondu,quand meme,sans graine de haine ni colere...Encore moins avec des insultes..!
ACHACHA :
je voudrais dire mes condoléances a la famille keskes,je suis chagriné par ce crime gratuit,ça ne devrait pas existé dans un pays musulman comme l’Algérie,que Dieu est son ame.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus