Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Sétif : Le risque alimentaire en débat

lundi 11 juillet 2005, écrit par : Boutebna N.

La direction de la concurrence et des prix (DCP) de la wilaya de Sétif a organisé, hier, une journée d’information sur les risques alimentaires.
L’objectif de la rencontre était de sensibiliser les consommateurs autant que les professionnels activant dans la fabrication et le commerce des denrées alimentaires autour de certains comportements irresponsables ou mercantiles de nature à mettre en péril la santé des citoyens.
Impliquant la DCP, les directions des services agricoles (DSA), de l’hydraulique (DHW) et de la santé (DSP), ainsi que des représentants des organisations professionnelles, la journée a donné lieu à des communications des responsables concernés qui ont traité des risques encourus et fait état des réflexes qui doivent présider à tout achat de produits alimentaires. Les conditions de conservation et de réfrigération des denrées, leur exposition sur les étals, leur conditionnement, ainsi que les règles d’hygiène à observer, ont constitué l’essentiel des conseils pratiques dispensés aux participants. La direction de la concurrence et des prix a également mis sur pied, en marge des travaux, une exposition qui a permis au public de prendre conscience des dangers pouvant être occasionnés par l’utilisation abusive d’additifs alimentaires, notamment les produits colorants et certains édulcorants. Le laboratoire de contrôle de la qualité et de la répression des fraudes de Sétif a présenté, de son côté, un bilan de ses activités au titre du premier semestre de l’année en cours. Il en ressort, à la lecture des analyses physico-chimiques effectuées, que sur 380 produits contrôlés, près de 130 ont été jugés non conformes, donc impropres à la consommation.
Les 277 analyses micro-biologiques effectuées en parallèle ont fait apparaître, pour leur part, 48 produit non conformes.
Cette journée, indique-t-on, fait suite à celle organisée le 20 juin dernier en vue de sensibiliser les citoyens autour des zoonoses et des maladies à transmission hydrique (MTH), et s’intègre dans le cadre des efforts entrepris dans la wilaya de Sétif pour prévenir les pathologies qui surviennent, en particulier, durant l’été.

El Moudjahid


Partager cet article :
1 commentaire(s) publié(s)
liams :
Franchement de qui se moque t’on. Je ferais une description eclaire de quelques sujets et endroits ou il n’y a même pas lieu de faire des prelevements et pour cause le marche de poissons la vente est a meme les trotoirs ou aucune conditions n’existe. Les revendeurs de produits perimés au niveau du souk abbacha au vu et au su des policiers. Les criées devants les mosquées là ou sont vendus pele mele sardines et produits perimes. Le jour ou les rues seront rendues au automobilistes, les trotoirs aux pietons a ce moment la on passera aux magasins

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus