Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Tours El Aâli : L’ouverture des plis différée

jeudi 11 décembre 2008, écrit par : K. B., El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

révue initialement pour le 1er décembre 2008, l’ouverture des plis des soumissions relatives aux tours d’El Aâli s’effectuera, finalement, le 21 décembre en cours. « C’est pour permettre aux différents opérateurs de bien étudier le cahier des charges et d’avoir un peu plus de temps pour visiter le site que nous avons jugé utile de différer de quelques jours l’ouverture publique des plis », fera savoir Bourkisa, directeur des Domaines de Sétif.

L’épilogue du feuilleton des tours, situées au cœur de la capitale des Hauts-Plateaux, qui tient en haleine aussi bien les gestionnaires de la région que l’opinion publique depuis plus d’une décennie, sera donc connu à l’issue de cette 2e vente aux enchères lancée par l’administration des Domaines au nom et pour le compte de la CNEP, propriétaire des lieux. Il faut souligner que la vente infructueuse du 18 juillet dernier a donné à réfléchir aux responsables concernés par la question. D’autant que les deux opérateurs, qui ont retiré le cahier des charges, n’ont, après étude des clauses du document précité, pas jugé intéressant de prendre part à cette soumission, le mode de payement comptant de 1,358 milliard de dinars ayant dissuadé plus d’un.

Les concepteurs du cahier des charges revoient donc les clauses de l’article 14 stipulant désormais que « L’adjudicataire paiera un premier versement représentant 20% du prix de cession dans un délai de 30 jours, le reste devant être échelonné sur une période de 5 ans ». L’échec des premières enchères s’est inévitablement répercuté sur la valeur de la mise à prix, laquelle chute de 10%. Cette dernière est désormais fixée à plus de 1,2 milliards de dinars ; ces nouveaux paramètres ont motivé 6 opérateurs(LG-Salem,Cévital, SARL-Fime, Sarl PromoBati, SPA Bayat-Catring et SARL Sociétés futures).

Ces tours comprennent deux étages de sous-sols (en mesure d’abriter des parkings pouvant accueillir plus de 300 véhicules), 4 étages de commerce et 2 blocs respectivement formés de 12 et 13 étages, devant contenir plus de 50 boutiques, 3 salles polyvalentes, autant de salles de sport, une grande surface, un centre de beauté, 2 grands restaurants, 4 agences bancaires, une garderie d’enfants, et un hôtel de 300 lits, susceptible de générer plus de 600 emplois directs. Il convient de signaler que l’infrastructure devrait être, pour le futur acquéreur, un investissement sûr et rentable à court et moyen terme, sachant que Sétif est un pôle économique régional de premier plan offrant d’innnombrables opportunités et autres avantages aux investissteurs, lesqels misent gros sur cette région-carrefour.


Partager cet article :
3 commentaire(s) publié(s)
Raf :
Va-t-on poser la question fatidique : d’où viennent ces centaines de milliards ?

Réponse :

DE CHEZ RAFRAF
Commentaire n°20247 :
Pourquoi ne pas inserer dans ce site l’ensembles des ventes aux offrants parues dans la presse ou bien confiées aux commissaires priseurs.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus