Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Le privé investit le secteur du nettoiement

dimanche 14 décembre 2008, écrit par : K. B. El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

’est une première dans les annales de la ville de Sétif : le privé investit désormais le secteur du nettoiement de la cité. Ainsi, 5 coopératives de jeunes, soutenus par le programme de l’Ansej, vont, dès le 1er janvier 2009, prendre en charge le ramassage des ordures ménagères de certains quartiers de la capitale des Hauts-Plateaux.

Disposant de 5 camions (bennes tasseuses), les coopératives devant fonctionner avec au moins 7 agents chacune vont, sans doute, prêter main-forte aux différentes équipe de l’APC, qui aura à verser mensuellement 2,5 MDA (millions) à ces jeunes sous-traitants, lesquels auront, le moins que l’on puisse dire, du pain sur la planche. A ce propos, le P /APC, Mohamed DIB, dira :« Le nettoiement est l’affaire de tout le monde ; pour son bien-être, le citoyen doit s’impliquer davantage ; la convention signée avec les 5 coopératives de jeunes est une première, qui doit faire des émules.

L’apport de nos jeunes partenaires se répercutera, j’en suis convaincu, positivement sur le cadre de vie de la ville qu’il faut préserver, par des actions citoyennes ». Notre interlocuteur fait de la protection de l’environnement de l’antique Sitifis une de ses plus importantes priorités. Notons, à toutes fins utiles, que le nettoiement d’une ville aussi belle et propre que Beyrouth, est confié à une entreprise privée qui travaille H24.


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus