Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Délaissée durant des années : La gare routière fait sa mue

mercredi 28 janvier 2009, écrit par : Nabil Lalmi, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

a gare routière de Sétif est en voie de réhabilitation intégrale. Les travaux devant éradiquer les diverses carences de la station, existants depuis sa mise en activité en 1991, battent leur plein ; cette opération de grande envergure résulte d’un constat amer des lieux et la volonté de venir à bout de toutes les anomalies.

En effet, l’APC de Sétif consacre à ce lifting plus de 50 MDA (millions). Le volet de l’éclairage public, qui en est à 98% de réalisation, a eu droit à une enveloppe de 5 MDA (millions). L’opération d’aménagement et de renouvellement des quais et trottoirs, qui sera entamée très prochainement -après l’attribution des marchés aux entreprises- coûtera plus de 6 MDA (millions). L’intérieur de l’infrastructure, délaissé des années durant, s’est vu débloquer la rondelette somme de 500 MDA, et l’entreprise désignée se chargera des travaux dès la semaine prochaine. Quant au volet assainissement et réseau sanitaire, les travaux y afférents démarreront au plus tard le mois prochain ; une enveloppe de 5 MDA (millions) est allouée à cet effet.

Dans la perspective d’offrir un minimum de confort au voyageur pénalisé, il a été consacré 6 MDA pour le renouvellement des stations de pompage. Un montant de 10 MDA est destiné à différents travaux de restauration de la gare, laquelle a perdu sa vocation depuis belle lurette. Selon les responsables de l’APC de Sétif, la réhabilitation de tous les espaces verts implantés au niveau de l’infrastructure est l’autre priorité des gestionnaires de ce dossier qui a fait couler beaucoup d’encre. La finalisation de l’opération améliorera les conditions d’accueil du voyageur en quête de meilleures prestations de service.

Des équipes de jardiniers veilleront à l’entretien de ce point de transit de première importance reliant l’EST au Centre du pays, qui était, il n’y a pas si longtemps, un véritable coupe-gorge. L’achèvement du mur de clôture, pour lequel une enveloppe de 12 MDA (millions) a été consacrée, devra donner un autre look à la structure, qui sera prochainement remplacée par la gare intermodale. Cette dernière sera implantée à la sortie Est de la capitale des Hauts-Plateaux, qui souffre encore et toujours de la pollution générée par ces tacots, faisant fonction de transport public.


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus