Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Renforcement des lignes à l’aéroport 8 mai 1945 : Les tarifs des billets demeurent prohibitifs

mercredi 4 mars 2009, écrit par : Kamel Beniaiche, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

n apprend que la compagnie nationale, Air Algérie, compte donner un grand coup de fouet au trafic de l’aéroport de Sétif, lequel a enregistré de très bons résultats en 2008, et ce en prévision de la saison estivale. Ainsi, la ligne Sétif-Lyon, fonctionnant actuellement avec 3 rotations hebdomadaires, sera renforcée par deux vols supplémentaires.

La liaison Sétif-Paris, tournant avec 3 vols/semaine, bénéficiera, à la saison estivale, d’un 4ème vol. La feuille de route estivale qui va sans nul doute faire plaisir à l’importante communauté algérienne résidant en Europe, en France notamment, fera aussi des mécontents, surtout du côté de Marseille où réside un important contingent d’émigrés, qui réclament, depuis belle lurette, un vol Sétif-Marseille, qui ne vient toujours pas. La tarification, hors de la portée de nombreuses familles d’émigrés désireuses de passer des vacances « au bled », va certainement en dissuader beaucoup, surtout en ces temps de crise économique mondiale laquelle fait rage parmi les couches moyennes.

Celles-ci devront, une fois de plus, reporter leur voyage à une date ultérieure. Il convient de souligner que l’infrastructure précitée, desservie aussi par Aigle Azur, laquelle assure les liaisons de Lyon (3 vols hebdomadaires), Paris (2 vols), Mulhouse (1 vol) et Marseille (1 vol), a réalisé, l’exercice écoulé, 2 956 mouvements commerciaux. Par rapport à l’année 2007, qui a été bouclée sur 2 636 mouvements, l’augmentation est de 12,24%. Le trafic des voyageurs est lui aussi en hausse. Pour l’illustration, 203 781 voyageurs, dont 143 900 du réseau international, ont transité par l’infrastructure qui a enregistré un bond de 13,07% par rapport à l’exercice 2007. Notons, à toutes fins utiles, que l’aéroport 8 Mai 45, qui reçoit les modules de la compagnie Tassili Airlines, assurant le transport des travailleurs de Sonatrach exerçant dans la région de Hassi R’mel, est relié a Alger par 12 vols hebdomadaires (assurés par la compagnie nationale), soit une moyenne de 2 vols/jour.
Le lancement d’autres dessertes, comme souhaité par les hommes d’affaires, les opérateurs économiques, les chercheurs, les universitaires et les simples citoyens d’un bassin de cinq millions d’habitants, lesquels estiment que l’infrastructure en question est facteur de développement économique d’une région en expansion, demeure pour l’heure un vœu pieux. L’extension prochaine de la piste à 2 900 m peut, à moyen terme, ouvrir d’autres horizons à l’un des plus rentables aéroports du pays. Une activité si dense n’est malheureusement pas accompagnée de meilleures prestations au niveau d’une aérogare qui commence à montrer ses limites. Afin de connaître sa position sur la question et avoir de plus amples informations à propos du dépôt des carburants, nous nous sommes approchés du directeur du transport,qui expliquera : « Le dépôt des carburants sera fonctionnel dans les tout prochains jours. Concernant l’aérogare, qui est à mon sens fonctionnelle, elle nécessite cependant un aménagement qui va permettre d’avoir plus d’espace pour les passagers. »


Partager cet article :
23 commentaire(s) publié(s)
pauvre algerie :
j espere que air algerie declara faillite par ce que dans un payer comme l algerie et c le billet le plus cher au monde et aussi il parle du tourisme on algerie c est qui le touriste fous qui va venir on algerie avec un billet qui coute 500 euro plus ce qu il va payer a l hotel et tous le reste pour venir on algerie parceque juste a cote tunisie ou maroc le tarif le plus cher c 300 euros avec une semaine a l hotel 3 etoile sa c des derigeant qui pense a leur payer pas comme nous ils penses qu a leur ventres sa me fait petier l algerie

Réponse de aba france :

air algerie est déja en faillite elle vit grace au suvention de l’etat, et n’oublions pas que les tarifs sont fixés par l’etat et non par les compagnies, une façon que nous payons plus, pour payés les billets des gens qui voyagent gratuitement.Si on fait une greve et personne ne rentre pour une saison ni par avion ni bateau on gagnera sur les prix, tant que nous reservons des fevrier eh ben rien ne va changer.ça fait

Réponse de Ouech dek :

Aba, je sens que tu vas rester à Nanterre plage.
KHELIFA :
Pas assez cher mon fils !!! 500 EUROS ET PLUS POUR UN LYON-SETIF !!! Et 300 euros pour un LYON-NEW-YORK !!! Mais il est vrai que nous sommes des nantis pour certains....

Réponse de djamel :

si tu est pre pour une greve dans une agence air algerie je suis partant sur lyon.
tafet19 :
Ne parlez pas de tarifs surtout Monsieur le correspondant.Nous savons tous que c’est une escroquerie qui ne dit pas son nom.Je ne vous parlerais pas du services internes ou les repas sont infectes et insipides.Récemment et sur un vol international ,j’eus du mal à contenir ma nausée.C’est pour vous dire que les tarifs vers la France avoisinent ceux de Bombay ou et plus loin encore.Ma colère fut grande lorsque des amis Tunisiens et Marocains m’ont annoncés le coût de leur billets avions à destination de leur pays respectifs.Un simple petit calcul,pour un non résident le prix du billet représente à peu prêt la moitié du SMIC.Pour le citoyen que vous êtes et que je suis ,cela représente en moyenne 4 fois et 1/2 la valeur du SNMG. en d’autre terme ,en France pour un émigré payés au SMIC, il doit travailler 15 jours pour assurer son billet avion. Pour réaliser la même opération pour le même travailleur algérien ici ,il faut qu’il trime 5 longs mois durant (sans se nourrir).C’est ainsi que nous vivons dans (...)

Réponse de Alex :

TAFET.Je crois que les vols Air Algérie étaient parmi les plus bas du monde durant l’époque que vous évoquez. Quelqu’un a-t-il une réponse : qui fixe les prix ?
staify horr de paname :
salam, passer des vacances en algerie est devenu un lux en saison estivale le prix du billet aller retour pais setif et setif paris est a 600euros l année derniere et tout les ans ca augmente imaginer pour une famille de quatres enfants plus le pere et la mere le total est vite fait 3600euros chaque année alors pour palier a ca, on reste chez nous a la maison et on visite notre cher pays tout les quatres ans, c est le seul moyen pour une famille moyenne c est devenu impossible d aller chez nous et de faire connaitre notre pays a nos enfants, et j arrive pas a comprendre pourquoi le gouvernement ne fait rien pour y remedier a nos souffrance , et a quant la concurance chez nous air algerie et aigle azur une compagnie francaise avec investissement algerie de l argent detournes de chez nous , et là aussi personne ne dit quoi que ce soit , je suis aller au maroc en passant par casablanca au mois de fevrier pour 35euros aller retour qui dit mieux et chez nous les tarifs d hiver sonts a (...)
kamel de marseille :
pas mal mais pas assez air algerie il faudrait changer les haut cadres car je pense qu ils ne veulent pas travailler.ils laissent le chant libre aux autres sociétées. la preuve il laisse la région du sud de la france à une autre compagnie alors qu il y a une forte communautée sétifienne dans la région provence alpes cote d azur.
Karim :
585 euros le billet quand tu ne trouves plus rien sur le marché. au prix ou sont les vols, Aigle Azur trouve le moyen de nous faire attendre dans une salle qui ressemble à un hangar, Merci Aigle Azur. Grande déception ; Je ne reprendrai, plus jamais cette compagnie à moins d’y etre obligé.
smi :
D accord avec toi il faut faire une greve
hamid :
grève de quoi ?

Réponse de Spock :

Ouais et on rentre comment en Algérie, en fusée ?

Réponse :

on peut toujour essayer

Réponse de Spock :

Je crois que tu n’es pas de notre galaxie, toi ?
KHELIFA :
Salam, On se plaint tout le temps,mais on n’agit pas ! Imitons les Guadeloupéens qui ont réussi à obtenir 40000 billets à 340 euros aller et retour ! Il faudrait un grand rassemblement avec femmes et enfants devant l’agence d’Air Algérie, de toutes les grandes villes, et faire connaitre nos problémes en convoquant la presse et nos chers consuls... Je suis obligé pour économiser de rentrer par la Tunisie depuis 6 ans ! Ces vampires se gavent sur notre dos et en plus ils nous méprisent ! ECOEURANT ET DECOURAGEANT ! Malgré tout blédi nabrik !!!!
Commentaire n°24158 :
Qu’ils en profitent au maximum ,c’est vraiment une honte pour une compagnie nationnale dans un pays ou il y a du pétrole à volonté ,il n’y a cas voir leur agence pour se demander mais ou va l’argent ?????? Aprés trente ans leur agence a toujours le meme décor dégueulasse , les tarifs qu’ils nous imposent sont digne de premiere classe ,mais nous nous avons le stricte minimum ,encore une fois honte à vous dirigeants d’Air Algerie !!!!!!!!!!!!
skks :
Toutes ces statistiques sont interessantes et prouvent que notre pays et la région de Sétif particulièrement suscitent beaucoup d’intérêts économiques et touristiques. Pour ces sujets l’article est flatteur, mais il manque de profondeur et de recherches sur les prix des vols. Une enqête journalistique poussée pourrait démontrer l’ENTENTE ILLICITE SUR LES PRIX qui est imposée par AIR ALGERIE à tous les sois-disants concurrents qui ne demandent qu’une chose, qu’on continue à leur dicter des tarifs aussi prohibitifs. Tout le monde y trouve son compte, les clients font toujours la queue pour trouver un vol, et les marges de ces compagnies sont toujours aussi grasses... alors pourquoi changer les règles ?

Réponse de Alex :

salut skKs, pourrais tu préciser ? entente entre qui et qui ? Merci.

Réponse de skks :

Bonjour Alex, ce qu’il faut comprendre, c’est qu’une compagnie a besoin d’autorisations pour voler et atterrir sur un territoire. Or Aigle azur (par exemple) ne peut obtenir ce genre d’autorisation que si elle reste à la frontière du jeu de la concurence avec Air Algérie. Par influence indirecte, le contraire lui serait préjudiciable. Elle continue donc à pratiquer des tarifs qui sont fixés indirectement par Air Algérie et engranger des marges colossales. De ce fait, les vols secs entre la France et l’Algérie, sont plus chers que des vols+séjours entre la France et d’autres pays voisins de l’Algérie. Par ailleurs, grace une bonne santé financière assurée par les vols vers l’Algérie, Aigle azur arrive sur des vols intra-européens, à se battre contre d’autres compagnies pratiquant le lowcost (ça, c’est de la stratégie sur notre dos). Cherchez l’erreur (...)

Réponse de Alex :

Oui je comprends l’erreur, mon ami, merci !
khelifa :
Salam, Bravo SKKS ! Trés bonne analyse du sujet .... En octobre 2008, j’ai payé 154 euros, aller et retour, LYON-CASABLANCA, pour 2 personnes.... A quand pour SETIF ou ALGER ??? On peut toujours réver !!!
TAHAR DE MAOKLANE :
avant d’agrandir quoique se soit ....allez donc faire un tour dans les toilettes de l’aéroport c’ est une honte !! et on ose appeler çela un aéroport international, mieux vaut pisser dehors contre un mur comme un chien, plutot que d’utiliser ces WC ; Et les officiels qui fréquentent cet aéroport ne mouftent pas ! il est vrai que voyager a l’oeil ça rend aveugle !!!

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus