Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Victime de la tragédie nationale : Une famille vit dans un garage

mercredi 11 mars 2009, écrit par : Kamel Beniaiche, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

ne famille de cinq personnes, victime de la tragédie nationale, vivote depuis plus de cinq dans un garage (situé au niveau de la cité Hachemi, deuxième tranche) dépourvu d’éclairage et d’aération.

L’espace où s’entassent ces personnes, dont des enfants en bas âge, met la santé de ces « oubliés » en danger. Les toilettes sont juste derrière le lit près du réchaud trépied, et le linge est étendu à l’intérieur du garage, lequel ne dispose que d’une ouverture minuscule. En pénétrant à l’intérieur, le visiteur est happé par une odeur de moisi étouffante. Cette famille, qui vit dans des conditions inhumaines, a besoin de l’attention des responsables qui ne se manifestent toujours pas. Il faut se déplacer sur les lieux pour mesurer l’étendue du drame d’une famille, dont le père, B.A., chauffeur au niveau de l’APC de Babor, a été assassiné le 26 avril 1994 après avoir été enlevé par des terroristes du siège de la mairie où il assurait la permanence.

L’aînée des enfants, B.H., une jeune fille de 23 ans, souffre du Takayashu, une maladie inflammatoire des vaisseaux atteignant essentiellement les artères de gros calibre (aorte et artères pulmonaires). Selon des médecins que nous avons interrogés, les causes de cette maladie ne sont pas connues, cependant, la coexistence d’une tuberculose due aux conditions de vie et à l’humidité du garage où vit le malade depuis presque neuf ans font penser à une origine infectieuse qui aurait déclenché une réaction défensive anormale de l’organisme. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, la jeune fille a dû quitter l’institut de formation (INSFP) de la cité des 500 logements où elle suivait une formation d’archiviste documentaliste à cause des hospitalisations récurrentes depuis plus de deux ans au CHU de Sétif et à Aïn Naâdja, Alger. Son frère, B.F., tombé dans le coma après avoir été électrocuté, est chômeur.

Le fort taux d’humidité est à l’origine de cette électrocution qui aurait pu lui coûter la vie. Quant à B.S., l’avant-dernier des quatre enfants, il a été dans l’obligation de mettre un terme à ses études pour travailler et aider sa mère. Le benjamin, B.A., âgé de 15 ans, scolarisé en 3ème année moyenne, qui n’est pas épargné par la maladie non plus, souffre d’un début d’asthme. Ne sachant à quel saint se vouer, cette famille, meurtrie dans sa chair, attend non seulement un geste des responsables mais une attention particulière des institutions de l’Etat, d’autant plus que le père est mort pour l’honneur de la République.


Partager cet article :
27 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°24571 :
Il est vrai que ces cas isolés ne doivent pas demeurer ainsi.Cependant,la ville ou Set if ne doivent pas être le réceptacle de toutes les misères décrites.Les autorités doivent veiller à restructurer dignement cette famille dans sa commune d’origine sinon ,il y a des centaines de cas similaire qui vivent loin des phares de la médiatisation et en silence

Réponse de DADI :

salam, je ne suis pas d’accord avec toi je pense que tu n’a pas lu le résumé et tu n’a rien compris,tu parle de cas similaire en a rien à foutre au jourd’hui ces gens sont malades en doit les aider c’est tout on ne pose meme pas la question, si on commence d’aprés toi a les renvoyer d’ou ils viennent c’est a dire dans leurs villages, j’ai bien compris ça tu ne connais pas l’histoire de cette famille leurs origine car je te dit bien peut etre c’est des vrai sétifiens et certains vrai sétifiens on fini comme ça, moi je trouve il faut faire le nécessaire se sont des algériens a part entière et je ne cherche pas d’ou il viennent c’est tout ne me repond pas svp.Dieu merci il y en a des responsables a sétif et qu’ils vont faire le nécessaire et moi je sui pret a les aider avec ce que je (...)

Réponse de sara :

BIEN DIT !!!

Réponse de khélifa :

Salam Dadi, Si tu arrives à avoir les coordonnées de cette famille, fais-nous le savoir stp, merci.

Réponse :

SALAM BIENSUR MON FRERE. BONJOUR A TOI ET A TA FAMILLE
khélifa :
Salam, Comment se procurer les coordonnées de cette famille, afin que je puisse leur envoyer un peu d’argent pour les aider ? Merci Et aussi que font les autorités pour des cas extrémes comme celui-ci ?

Réponse de DADI :

salam khélifa tabarak ellah oufik moi aussi je suis partant trouvez nous leurs adresse et le nom.
nana :
bonjour donner les logements participatifs aux gens pauvres comme eux au lieu de donner aux gens qui meritent pas les gens qui ont eu la chance d’avoir ces logement sont entaine maitenant de les louer pour avoir de l’argent et acheter un autre plus cher c’est un commerce verifier avant de donner ces logements ?majorite location pour gagner un appartement de promotion ou autre chose
Commentaire n°24575 :
si les autorites s engage a leurs auctroyer un logement dans un delais raisonable : je dispose d un logement vide au 600 lgts que je peux le leurs metre a disposition pour me joindre:0240733270,0630165140,tchika@neuf.fr

Réponse de DADI :

que dieu t’aidera inchallah ya khouta, le bonjour a toi et a ta famille, on a besoin des gens comme vous ety dieu vous le rendra.
L/G 19 :
Cette famille aurait due bénéficier de toute l’attention des pouvoirs publics depuis 1994,date de l’assassinat du pére de famille.Il y a eu défaillance des autorités administratives de l’époque,mais aujourd’hui,il est urgent de lui apporter toute l’aide voulue dans le cadre des lois de la République,la veuve et les ayants droits doivent bénéficier le plus tot possible de l’assistance de l’état,c’est leur droit.
farida zemmiti 91 :
je trouve cela tres honteux qu une familles cmplete vivent dans un garage alors qun,il i a beaucoup de contruction des logement et qu il son encore inabiter c tres scandaleux que font les autoriter bon courage a cet famille

Réponse de khélifa :

Salam, Je m’adresse à nos responsables : comment êtes-vous vis-à-vis de votre conscience, lorsque de telles choses peuvent encore exister, alors que des milliers de logements sont fermés et inoccupés depuis plusieurs mois, voire plusieurs années ? Cette famille n’a pas de chance et pas de ...PISTON...
staifi :
soubhan allah rabi y3awenhoum nchalah
Mél :
je suis aussi touchée par la souffrance de cette pauvre famille. Comment pouvons -nous SVP les aider, je voudrais leur envoyer un peu d’argent. merci
politicien :
sans doute cette famille merite un logement descent, mais j aimerai bien qu on arrete de dire:famille victime de tragedie, fils de chahid, moujahid,fils de martyre...... et disant juste des citoyens. je remercie tous ceux qui veulent aider cette famille. jazahoum el lah koula khir

Réponse de VOT :

Ecoute Monsieur, rendre à Cesar ce qui appartient à cesar,la société est composée de ceux qui se sacrifient pour elle et de ceux qui ne le font, alors, il est necessaire de faire egalement la difference sur la valeur des gens pour que tout le monde sache de quelle rang il fait partie. Merci
Commentaire n°24623 :
je souhaite que tout les responsables réagissent a ce probléme
conciliateur :
SI LE PÈRE ÉTAIT UN EX-ÉGORGEUR DE BÉBÉS IL AURAIT ÉTÉ TRAITÉ COMME UN PRINCE, COMME IL EST TRAITÉ LEUR LÂCHE ET DÉBILE SANGUINAIRE CHEF. QUAND IL OUVRE SA GUEULE PUANTE, SES PROPOS FONT LA UNE DES JOURNAUX. QUEL PAYS DE MEURTRIERS. CERTAINS AVEC LEURS ARMES ET D’AUTRES AVEC LEURS POLITIQUES ET CORRUPTION. C’EST ÇA LE BILAN DE DEUX MANDATS ...ET LA SUITE VIENDRA.
Conciliateur :
SI LE PÈRE ÉTAIT UN EX-ÉGORGEUR DE BÉBÉS IL AURAIT ÉTÉ TRAITÉ COMME UN PRINCE, COMME IL EST TRAITÉ LEUR LÂCHE ET DÉBILE SANGUINAIRE CHEF. QUAND IL OUVRE SA GUEULE PUANTE, SES PROPOS FONT LA UNE DES JOURNAUX. QUEL PAYS DE MEURTRIERS. CERTAINS AVEC LEURS ARMES ET D’AUTRES AVEC LEURS POLITIQUES ET CORRUPTION. C’EST ÇA LE BILAN DE DEUX MANDATS ...ET LA SUITE VIENDRA.
farid :
OU sont les musulmans ? Jamais en Algerie !!!!
nouara91 :
je voudrais apporter mon aide financiere a cette famille comment avoir leurs coordonees etant setifienne on partage le meilleur mais aussi le pire . Si je peut aussi envoyer des medicaments pour soulager cette famille ça serai avec plaisir la soufrance je connais donc je compatie courage a eux
Aylikoum :
Mais YA SI KAMEL, il n’y a pas que cette famille qui vit une telle situation. Faites une virée dans les douars des Babor, Beni-aziz, oued-el bared, ain-sebt, boutaleb... et vous verrez pire. Ca n’a rien à voir avec Dallas et Beaumarché et encore moins avec l’ESS. Allah yarhem echouhadas.
cest vrais ? :
cest vrais ????,,,,, ? une famille dans un garage cest la 1ere fois nessmaa bafaire kima hadi cest grave

Réponse de Sophia :

arrêtez de vous foutre de la misère du monde !
branca :
Salem alyekoum, De toute façon le problème de logement ne sera jamais résolu, car tout le monde est la cause de cette tragédie, il faut arrêter de raisonner avec les sentiments il faut voir les choses de façon réelle, moi je trouve que avec toutes les constructions qui poussent comme des champignons et la crise de logement persiste à Sétif et on voit encore des gens qui squattent dans des garage, à mon avis pour résoudre le problème il faut prendre les mesures suivantes : Sans être régionaliste, il faut réserver les logements que pour les familles sétifiènnes nécessiteux en priorité, et contrôler les arrivistes qui profitent de l’opportunité et se mettent dans les bidons villes EL BINAA- FAOUTHAOUI , pour profiter des attributions des logements sociaux . Contrôler certains logements sociaux qui sont devenu des maisons clause pour des prostitués arrivistes. Contrôler l’acquisitions multiples des logements participatifs pour les mettre en location avec des loyers (...)

Réponse de Tracassin :

On devrait faire le tri et expulser tous les entrants qui polluent la ville.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus