Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

L’enseignement des programmes des langues étrangères

Les inspecteurs en regroupement à Sétif
samedi 14 mars 2009, écrit par : F. Senoussaoui, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

“Rien ne changera au baccalauréat de cette année et le type des épreuves restera le même par rapport à l’année dernière.” C’est ce qu’a déclaré Mme Djilali Keltoum qui a présidé les travaux du séminaire national sur les langues étrangères à Sétif.

C’est, en somme, une manière de rassurer les candidats que la représentante du ministère a insisté sur ce point lors d’un séminaire qui s’est tenu les 11 et 12 mars derniers, au niveau du technicum Ahmed-Karaoui (cité Tlidjène), dans la wilaya de Sétif.
Les travaux ont concerné le suivi de l’avancement des programmes dans les langues étrangères, à savoir le français, l’anglais, l’allemand et l’espagnol.

En effet c’est Mme Djilali Keltoum, inspectrice centrale au ministère de l’Éducation nationale qui a présidé cette rencontre nationale et qui a regroupé une soixantaine d’inspecteurs généraux des matières (langues étrangères), exerçant à travers les quatre coins
du pays. Lors de son allocution d’ouverture, le directeur de l’éducation de Sétif a mis l’accent sur l’importance de l’enseignement des langues étrangères.

“Lorsqu’on a négligé l’enseignement des langues étrangères (vivantes) la place a été cédée à l’intolérance.

Au ministère nous sommes conscients et convaincus que sauvegarder notre école passe par l’apprentissage des langues étrangères et des matières d’éveil”, dira le directeur.

Par ailleurs, Mme Djilali a rappelé aux participants que le MEN qui suit de près cette opération veille au grain pour que tous les programmes soient achevés à temps. Pour étayer ses propos elle a déclaré que des mesures ont été prises et seront conduites pour permettre aux apprenants, notamment ceux des classes de 4e P et 3e AS et qui ont des examens officiels (bac et BEM) de terminer les programmes dans les délais.
“Au début du dernier trimestre de cette année scolaire, toutes les classes, toutes filières confondues, auront le même point de départ”, a renchéri la représentante de l’inspection générale du département de Ben Bouzid.
À cet effet des mesures et des recommandations seront tracées par les inspecteurs de l’éducation nationale en conclave durant deux jours pour tracer la feuille de route à suivre par les exécuteurs des programmes, à savoir les professeurs pour ne rien laisser au hasard.


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus