Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

La journée mondiale de l’eau mise en train !

samedi 21 mars 2009, écrit par : K. Hedna, Le courrier d’Algérie, mis en ligne par : Boutebna N.

utour de la Journée mondiale de l’eau, ayant pour cette année le leitmotiv “Les eaux transfrontalières”, recommandé par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Algérienne des eaux de la zone de Sétif a peaufiné diverses actions, dont la mise en place d’une “caravane et carnaval de l’eau” porté par un minitrain et dont les passagers sont des enfants. Cette caravane sillonnera les principales artères de la ville avant de ponctuer sa tournée à la Maison de la culture Houari Boumediene, où un riche programme d’activités culturelles a été présenté à un public très nombreux composé en majorité d’enfants venus des quatre coins de la wilaya de Sétif.

En effet, les potaches étaient émerveillés par les chansons interprétés par l’association musicale « Nassim El- Hidhab » et des pièces théâtrales traitant le sujet de cette ressource indispensable à la vie. Comme à l’accoutumée, le chanteur Mustapha Zemirli a mis sa touche parfumée à cette ambiance en interprétant une série de chansons pour fêter cet événement planétaire. D’autre part, des expositions et des portes ouvertes au niveau du Siège de la direction régionale ayant pour thème “L’eau, la lutte contre le gaspillage », ont été également organisées conjointement avec la direction de l’hydraulique, l’APC et l’ONA, des concours de dessin destinés aux élèves du cycle primaire des wilayas de Sétif, M’sila, Béjaïa et BBA, ainsi que l’élaboration de cours sur l’eau destinés aux élèves, tous paliers confondus, furent distribués, et ce, dans le but de les sensibiliser à la lutte contre les pertes et le gaspillage de cette ressource vitale.Le volet sportif, n’a pas été du reste puisque plusieurs tournois dans diverses disciplines se sont tenus pour marquer l’événement.« Tous les moyens humains et matériels ont été mis à la disposition des organisateurs pour faire de cette journée une réussite totale et sur tous les plans », nous dira Mourad Amroun, directeur régional de l’Algérienne des eaux de la zone de Sétif.


Partager cet article :
4 commentaire(s) publié(s)
yazid :
Je pense que les eaux thermales sont aussi prises en consideration par les services concernes,car Hammam ouled Yelles etait a sec la derniere fois et comme l`autrefois aussi.L`ancien Hammam qui se trouvait sur la source meme est en ruine,a quand sa restauration ?

Réponse de Woodstock :

En se raréfiant, l’eau deviendra un bien plus précieux encor pour les temps à venir. Si l’on considére que l’eau est un bien public, que faut il penser des concessions attribuées à des sociétés privés qui exploitent des sources ? Pour ce qui est des eaux transfrontalières, d’ importantes nappes phréatiques existent dans le sous sol algérien, dont le Maroc profite pour les besoins de son agriculture. Si quelqu’un peut confirmer, auquel cas la question serait : Et nous ? que fait on en Algérie ?
hadjira19 :
toujours le même problème qui se pose nous sommes victimes de mal e diction des responsables . c est comme sa au Tiers-Monde.
didine :
Oui, à quand la restauration de l’Oued Bousselam, et son lavage des détritus de tout genre ? où est le bon vieux temps des : Bassina, El Ghoti,El Gantra, Lemri etc...ces parties de l’oued nommées par nos anciens qui y faisaient des baignades pendant l’été ? faites q.q.chose pour cet Oued...

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus