Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Un nouveau bidonville voit le jour

mardi 31 mars 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

Alors qu’on croyait débarrasser et à jamais avec les plus anciens bidonvilles qui défiguraient le tissu urbain de la ville de Sétif (Andrioli et Bounechada), voilà qu’un autre cantonnement anarchique est entrain de se préparer à la sortie sud-est de la ville. Ce nouveau bidonville se trouve au bord de la route qui mène vers la cité Ain Trick, jouxtant la zone industrielle, au su au vu de tout le monde.

En effet, des gourbis édifiés de tôles et de parpaings ont élu domicile sur cette terre pourtant classée agricole. Ces constructions laissent voir un tableau désolant qui défigure le paysage tout au tour. Ce qui chagrine le plus, c’est que ni la commune, ni les services agricoles, ni même ceux de l’urbanisme, n’ont manifesté une réaction concrète pour mettre terme à cette situation qui risque de prendre des dimensions, qu’on ne pourrait maîtriser dans un avenir proche. Une intervention rapide et efficace est plus que indispensable.

(photo : archives)


Partager cet article :
27 commentaire(s) publié(s)
Un citoyen sympathique de Ain Lahdjar :
D’où viennent ces gens ? J’aurais beaucoup de mal à croire qu’ils viennent de la campagne environnante...Si l’installation est partie pour durer - ce qui est vraisemblablement le cas -, il faudra bien trouver une solution et ces individus - je ne juge pas leur situation de détresse matérielle - savent qu’en agissant de la sorte, ils ont de bonnes chances d’être relogés. A ce rythme, Sétif va exploser. En fait, cette volonté à tout prix de vouloir vivre en ville en dit long sur l’état économique déplorable de nos campagnes...

Réponse de tarkan :

de ain lahhhhdjer !!!

Réponse de Un citoyen sympathique de Ain Lahdjar :

Oui !mon bon monsieur, de Ain Lahdjar..
aziz :
les autorités ???????????

Réponse :

Le wali aurait du y emmener Belkhadem pour un appercu sur les realisations de son gvt et de boutef
h/karim :
Comme je ne cesse de le dire,tout ça est dû à l’absence flagrant de l’état.En fait tous ce qui gouvernent ce pays,je dis bien TOUS,n’ont qu’un seul objectif,à savoir lapider les richesses de ce pays et commet amasser des fortunes le plus vite possible.
citadin :
ceux ne sont pas des setifiens.
staifi en éxil :
ce n’est pas des bidonvilles noméz les choses tels quelle est ( bouyoutes ed da3ara )merci modérateur et demandez au gens d’aller voter sobhan el ilah

Réponse de sabrina de paris :

vous avez raison mon fére ctriste
Libre penseuse :
Ce qu’il faut se demander , c’est où peuvent donc t-ils aller ?

Réponse de Citoyen :

Les faire déguerpir au plus vite et sans état d’ame.Il faut les faire revenir d’ou ils sont venus.Ne jamais encourager cette pratique de mettre les gens devant le fait accompli ;Ce sont des Nouaels ,Beni 3adas.La mendicité professionnelle c’est eux,el gazanate c’est eux.Il est tant de mettre tout ce monde à se débrouiller et gagner leur vie à la sueur du front.Ne jamais les encourager à vivre au dépend des autres.Que les gendarmes aillent s’enquérir de leur identité,avec obligation de présenter livret de famille et pièce d’identité,tout ce qui peut prouver leur origine et le fait de se trouver là.Messieurs qui de droit vous etes responsables devant l’état que vous représentez.

Réponse :

Sentiments fascistes et des insultes de femmes frustrees. Beni aadass ? Nouayel ?!!! Et les tiens , comment ils ont atteris a setif ? Que quel douar ils sont venus ? Dans quel z’bouk ou hara se sont-ils faits citadins ?

Réponse de EL-MEREG :

Ya -MOUGHAFEL-,mon intervention s’adresse aux autorités:Wali,APC,et gendarmerie,responsables au niveau local,représentants du gouvernement,les faire réfléchir et réagir au plus vite pour régler ce problème,maintenant avant qu’il ne prenne de l’empleur. Quant à toi qui t’empresse à proférer n’importe quoi,je te pose la question suivante:Est-ce-que tu acceptes de te mettre en travers des passants pour leur demander de te payer un café ?Est-ce que tu peux envoyer ta femme, dans les bras son bébé de deux mois par tout temps, mendier à la sortie des mosquées.Pouras-tu te mettre à coté de ta femme et tes gamins sous une couverture sous les arcades de l’ancienne banque centrale,et attendre l’aumone des gens.Réponds moi avant de me traiter de fasciste.Si tu ne sais pas ce que les Beni-3adas sont capables de faire,va le demander aux grandes personnes parce que je présume que tu es un jeune sans expérience. Maintenant tu me demandes comment les miens ont atterri à Sétif:je te fais savoir qu’ils étaient là avant (...)

Réponse de didine :

Yaa atik essaha, oui il faut les faire revenir à leur point d’origine, c.à.d. les faire déguerpir au plus vite possible..parceque la mendicité a pris de l’empleur à Sétif avec ces arrivistes qui salissent l’image du pays, si on fait un tour dans leur régions d’origine on va découvrir le -pot aux roses- c.à.d. qu’ils ont de quoi vivre !!! ces gens là sont des nuisibles à la société, ceux là créeront des problèmes dans la Cité. Ya Aadjaba Radjel Guedek Yatlob ??? Rouh Takhdem, Hamel, Echri w Bii, Barkawna min Etbahdil, Erasoul (QSSSL) Galena ma Tetssawlouch, w rouhou taamlou khir lakoum...Ces Guezanate prévoient soit disant l’avenir ( ya Latif min Echirk !!!) et certains y croient aux monsonge en encouragent celles-ci, comme disait Lafontaine : -Tout flatteur vit au dépend de celui qui l’écoute-. Je dirai : Barkawna min Es Social, vive la rigueur et le bon sens,et la bonne gestion des chose avec ca on trouvera des solutions acceptables pour tout le (...)

Réponse de Naili Man Biskra :

A Citoyen/El Mereg : Je sais ce que c’est un -beni aadas-. C un terme pejoratif invariablememnt use par les femmes pour exprimer leur mepris envers une personne qu’elles considerent -pas civilisee’. Comme vous le faites ici. Votre -Les faire deguerpir- sonne comme du Pasqua ou Le Pen. Tres -gaouri meprisant aarbi-, tres intolerant, tres fasciste aussi. En France, on met tous les maux sociaux sur le dos des -immigres-. Ici, vous les mettez sur le dos des -beni aadas- et des -nouayels- : -La mendicite prof. c eux ;les guezanates c eux...les gendarmes...s’enquerir de leurs identites...prouver leur origine..-, vous dites. Tres gaouri meprisant l’aarbi, tres intolerant, tres fasciste. Vous etes a Setif depuis bien avant les Turcs ? D’accord, mais je dois vous dire que vous n’avez apparement pas beaucoup voyage’ dans le temps (...)

Réponse de EL-MEREG :

@NAILI DE BISKRA.Mr vous transposez à tort des faits d’un autre contexte.Le fait d’établir un bidonvile pour y vivre dans des conditions abominables avec tout les problèmes qui vont se poser à tout le monde est CONDAMNABLE que ça vous plaise ou non.Il ne s’agit guère de mépris envers quiconque,mais de mettre chacun à sa place,devant ses responsabilités.Ne pas laisser grossir un bidonville et les problèmes qu’il engendre pour faire endosser plus tard la faute à l’état -HOUKOUMA-.Ces gens ,qu’on les ramène d’ou ils viennent et de s’occuper de tous leurs problèmes si problème il y a. Trève de -T’MESKHIR OUEL DJIAHA-

Réponse de Naili :

La Nomenclatura et ses rejetons squattent Le Club des Pins depuis des lustres et je ne me rapelle pas vous entendre piaffer. Vous m’expliquez la difference entre les deux situations et j’avale la couleuvre ..heu...votre indignation selective.

Réponse de EL-MEREG :

Vous n’ètes pas du tout naili de Biskra mais staifi de ain fouara.A Biskra il y a ouled Derrajd,champions éleveurs de moutons.Les ouled Nail vivent entre M’sila et Bouss3ada.Qu’importe si vous ètes Naili.L’important c’est de ne pas accepter l’implantation de bidonvilles ni à Sétif ni partout ailleurs.C’est ce qu’il y a de plus dégradant dans toute société.Un bidonville est le terreau de tous les maux,je dis mème de tous les vices(maladies dues au manque d’hygiène,oisiveté qui engendre des problèmes de moeurs,condition de vie à ne pas souhaiter à des ètres humains,enfants abandonnés sans scolarité etc...).Alors vaut mieux prévenir que guérir.Sans rancune.

Réponse de Naili de San Francisco :

@El Mereg : Donnez leur le Club des Pins, ils vous rendront Setif ! Personne ne dispute la laideur d’un bidonville. mais votre ecrit est la, bete et tetu ; Vous parlez de -les faire deguerpir sans etat d’ame..de gendarmes..de controle...de prouver leur origine...etc.- Tres Gestapo, tres le Pen, vous ne trouvez pas ?

Réponse de Naili comme toi :

Personne ne te demande d’avaler quoi que se soit.Et garde tes convictions,ça vaut mieux pour toi

Réponse de EL-MEREG :

Il ne manque que le slogan-Nouael de tous pays unissez-vous !!!-,pour reprendre Le Club des Pins et quitter le bidonville de -ouled 3amer-

Réponse de Naili SF :

Je te montre la lune, tu regardes mon doight. J’avoue que le contraire m’aurais surpris.

Réponse de Naili Bien Dans Sa Peau :

Nous avons merite’ le peu que nous avons. Peuvent les squatters de Culb des Pins, pouvez-vous dire la meme chose ?
Commentaire n°26213 :
Il faut s’en débarasser au plus vite, sinon sétif aura droit à ses EHOUCH et ses terros.
STIF :
QUESTION LOGEMENTS A SETIF HAKKMA ALLONS FAISONS SEMBLANT REMENONS NOS PROCHES DANS SI PEU DE TEMPS ON VA ACQUERIR DES LOGEMENTS FLOMBANTS NEUFS COMME NOS PRECEDENTS
barkawna :
moi jadresse mon message au responssable de les faire partire de setif .je suis pas un regionaliste mes parceque cest gents .il ont tout les moyen pour achté des maison et des apart mes en fete ces des mauvaises habitude ilveul les logement sociale (gratuit). cest pour que ce la maintenant un lot de terain de 300m3 ilcoute 1milliard. et appart f3 elle coute 500million . et les vrais setifien maintenant telment ilarive pas a achté il ont preceque ts partire dans les petit village . en fete la en vois le contraire. et la pluaprt de ces gent la il vienne de el bordj et msila el djelfa (les environ bien sur)
Nora :
J’ai lu tous les commentaires,je trouve que chacun a droit a son point de vue, c’est ce qui fait la richesse d’un dialogue. En fait, des regles doivent etre mises en place pour iradiquer le probleme,tout en assistant ces personnes demunies. Ce n’ai qu’un point de vue parmi d’autres. Personne ne detient la verite et la colere et mauvaise conseillere. le probleme des bidonville complexe. Il revient au gouvernement de reflechir et d’investir dans des programmes sociaux, tout en ne tolerant pas de depassement nuisible. Setifienne - Montreal

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus