Accueil > Evénements > Algérie >

Présidentielle : plus de 20 millions d’Algériens appelés aux urnes

jeudi 9 avril 2009, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

lus de 20 millions d’électeurs algériens inscrits sur les listes électorales sont appelés, jeudi, aux urnes pour élire le prochain président de la République pour un mandat de cinq ans. La loi électorale qui fixe, dans son article 26, l’ouverture du scrutin à huit heures et la clôture à dix neuf heures, précise toutefois que pour faciliter aux électeurs l’exercice de leur droit de vote, les walis peuvent prendre, après autorisation du ministère de l’Intérieur et de Collectivités locales, des arrêtés à l’effet d’avancer l’heure d’ouverture du scrutin dans certaines communes ou, de retarder sa clôture sur l’ensemble d’une même circonscription électorale. Pour les 941.455 électeurs inscrits auprès de l’émigration, l’opération de vote a débuté le samedi 4 avril. Ainsi, le nombre de centres de vote s’élève à 11.115 centres, dont 113 au niveau des postes diplomatiques et consulaires et 11.002 au niveau des 48 wilayas.
Pour ce qui est des bureaux de vote, leur nombre s’élève à 47.150 bureaux, dont 46.577 bureaux de vote fixe, 330 bureaux au niveau des postes diplomatiques et consulaires et 243 bureaux itinérants répartis sur dix wilayas du Sud et trois wilayas des Hauts plateaux.

Les six candidats en lice pour ces joutes électorales, Abdelaziz Bouteflika, Moussa Touati, Louisa Hanoune, Ali Rebaïne Fawzi, Mohamed Saïd et Mohamed Djahid Younsi, ont mené une campagne électorale qui s’est étalée sur 19 jours. Selon Noureddine Yazid Zerhouni, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales,-plus de 2300 activités ont été menées par les candidats ou leurs représentants durant la campagne électorale et qui ont vu la participation de plus de deux millions de citoyens à travers le territoire national".

M. Zerhouni avait estimé auparavant que le nombre important de citoyens ayant pris part aux meetings des six candidats, dénote un-intérêt particulier" des Algériens pour ces joutes électorales.

Une Commission politique nationale de surveillance de l’élection présidentielle (CPNSEP) présidée par Mohamed Teguia, a, par ailleurs, été installée dans le but de veiller au bon déroulement de l’élection, dans toutes ses étapes, dans le cadre du processus démocratique. Cette démarche, avait souligné M. Teguia est-consolidée" par l’instruction du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, laquelle-insiste sur la transparence du scrutin et la neutralité de l’administration".

Le scrutin se déroulera en outre en présence de 200 observateurs internationaux, dont 85 représentant de la Ligue arabe, 100 de l’Union africaine, 6 de l’OCI et 3 observateurs onusiens.

M. Zerhouni qui avait indiqué que toutes les mesures garantissant un scrutin-transparent" ont été prises, a estimé que la campagne s’est déroulée dans de-bonnes" conditions et un climat marqué par une-liberté" d’expression pour l’ensemble des candidats. De son côté, le secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé de la Communication, Azzedine Mihoubi, avait précisé que près de mille journalistes, nationaux et étrangers, ont été accrédités pour assurer la couverture du scrutin.


Partager cet article :
22 commentaire(s) publié(s)
Staifi horr :
Des milliards vont être déborsés inutillement pour un scrutin dont le résultat est connu d’avance.De toutss les façons n’attendons rien de spécial : c’est la continuité de la déroute.Rien ne fonctionne normalement.Dans les années 70-80 nous avions un état et tout allait bien en comparons la situation dans laquelle se retrouve le pauvre algérien d’aujourd’hui:chômage,injustice sociale,corruption à grande échelle,agriculture à plat sans parler d’un enseignement qui cherche des sauveteurs.

Réponse de Moi :

C’est vrai qu’il y a le chômage, la corruption... et tout MAIS, Que pensez-vous des années 1990-2000 où le peuple algérien a vécu dans la peur, la misère, le chômage et beaucoup plus qu’aujourd’hui LES ANNÉES NOIR VOUS AVEZ OUBLIé SA ABBASI MADANI après tout ce qu’il a fait aux algériens (il nous a massacré, décapité) maintenant il demande au peuple de boycotter le voter si c’est comme ça, alors, je voterais pour le contredire Qui a réglé le problème du terrorisme ? Qui a rendu a dignité de Algérie aux yeux des autres peuples ? Qui a rendu l’Algérie riche mémé si le peuple n’a pas encore profité de cette richesse (ça viens) VIVE BOUTEFLIKA (Le moins mauvais de tous) voter est un droit de tous les algériens « réfléchir avant d’agir »

Réponse de dady :

salam : arrete de t’énèrver ce n’est pas ce que tu dit je préfère la continuité que ton candidayt,avec mr bouteflika on entend plus dans les journaux televisées nationale ou étrangés qu’a baraki ou ailleurs il y a eu un massacre les bébés égorgés des famùille entière décimer par le terrorisme,et je te fait savoir que dans toutes mafaille qui est nombreuse on a voter cent pour cent boutef et si tu regarde que le deuxiéme candidat qui devance les autres c’est luiza hanoun,donc les autres candidat son pas a la hauteur,je souhaite que mme luoiza hanoun accepte de travailler avec mr le président ou etre premier ministre je le souhaite.ARRETE DE DIRE N4IMPORTE QUOI LE MEILLEUR A GAGNER ET VIVE LA DEMOCRATIE.

Réponse de dady :

SALAM/ MERCI MON FRERE CE QUE TU DIT C’EST VRAI ET JE CROIS LES GNS QUI CRITIQUE MR BOUTEFLIKA SONT CEUX QUI SOUTENAIENT HIER LES EGORGEURS D’ENFANTS. abbas madani, ali belhadj n’ont rien a voir en algérie maintenant ils ont les mains tachées de sang jusqu’a la fin du monde je souhaite ne plus les revoirs ni entendre parler d’eux, ils ont fait plus que le colonialisme français ET leurs fans touve le moyen de venir ici et discuter et leurs leaders parler de boycotter ,quitter l’algérie, l’algérie a besoin d’autres choses meme si ce n’est pas boutelika on accepte, mais pas eux, et que dieu nous guide vers la sagesse si on l’es. slt.

Réponse de Mohamed :

Dady, t’as oublié de parler de Hacene Hattab ou Mr. Hattab comme aimait bien l’appeler Bouteflika. T’as oublié de parler de Madani Mazrag, Kertali et Bouhadjar qui donnent régulièrement des interviews à la presse. Je te rappelle que ces assassins ont été graciés par ton Bouteflika et reçoivent des indemnités de l’état. Dans l’Algérie de Bouteflika, les terroristes algériens sont enviés par les tous terroristes du monde entier tellement ils sont choyés. Ils ont des commerces et roulent en Mercedes. Les ex-terroristes vivent mieux que les enseignants universitaires. Monter au J’bel est devenu une garantie de réussite sociale. Bientôt on va avoir une nouvelle branche universitaire -sciences et terrorisme- pour ceux qui veulent réussir socialement.
Atatürk :
Voici les résultats d’avance : 95 % Abdelaziz Bouteflika, 1 % Moussa Touati, 1 % Louisa Hanoune, 1% Ali Rebaïne Fawzi, 1 % Mohamed Saïd et 1 % Mohamed Djahid Younsi. Pour le taux de participation, ca sera 70 % comme l’année 2004. Vive les élections en Algérie, on est fort, pas de suspens.
SETIFNAUTE :
Enfin la plaisanterie va prendre fin et tout rentrera dans l’ordre,sauf qu’on aura dépenser beaucoup de milliards et de salive pour un statu-quo.
BOUZID :
COMME QUOI LE RIDICUL NE TUE PAS PAUVRE DE NOUS
stephanoi :
c’est bouteflika élus d’office avec les élections algerienne j’ai un talen de medium mais c’est magic et meme si on vote pour un c’est pire laissons boutef finir ce qu’il commencé et détruire l’algerie une fois pour toute moi ce qui m’enerve c’est de continuer sa (moussalaha) pour les terroristes il faut une armée anti-terrorites fait que pour ceux qui prétendent l’islam quel belle image ils donnent a notre religion soubhan allah
setifien :
taux de participation 75%,gartage continue !!!!
karamazov25 :
Quand le pouvoir et ses opportunistes ... connaissent les droits du peuple à tout moment !!! c’est là ou le peuple se rappel de ses dirigents ..pour aller aux urnes ...mais ces derniers ne se rappelent qu’ils dirigent un peuple que si il y a des éléctions !!!!!!! c’est bon on a touché le fond !!!
SETIFNAUTE :
Ouf !La plaisanterie prend fin,et les choses reviennent à la normale,sauf que des milliards ont été dépensés pour maintenir le statut-quoLA MONTAGNE A ACCOUCHE D’UNE SOURIS.
Commentaire n°26997 :
J’ai voté BOUTEFLIKHA et vive l’algerie marginalisé par la mentalité de son propre peuple ; vive l’ALGERIE . ABAT L’IGNORENCE
chomeur :
C’est pas le probleme qui va etre president ? maintenir Bouteflika ou le remplacer par un autre ca va rien changer..c’est le peuple qui est a changer !!!!
Commentaire n°27009 :
en tous cas moi je prefere que ca soit lui que quelqu un d autre
tafet19 :
La fraude commence à l’entrée du bureau.La photo d’un certain candidat n’est pas celle du candidat actuelle.Elle date d’ il y a plus de 30 ou 40 ans.Pour établir son permis ou son passeport,l’administration ou la police l’aurait refusée.De plus il y a port de verres correcteurs. Doit on comprendre que toutes ces règles ne concerne que les autres ?D’autres part pour identifier les candidats ,en plus de la filiation et de leur adresse ,chacun des candidat doit indiquer exactement sa profession(pas sa qualité ou sa charge électorale)Nous n’avons jamais connu celle d’un certain candidat ,à moins qu’il n’en ait jamais eu une !
tafet19 :
j’ai découvert ce texte de Farid Righi qui l’a lui même emprunté.Je veux faire profiter les lecteurs de ce que c’est la sublimation percutante. La sublimation percutante . mercredi 1er avril 2009 « Monsieur X était incompétent sans espoir, un zéro fini, alors la direction l’a promu à un poste où il ne peut rien faire, pour se débarrasser de lui ». Ce phénomène est appelé sublimation percutante. Monsieur X a-t-il quitté un poste d’incompétence pour une situation compétente ? non. Il a simplement été muté d’un poste improductif à un autre. A-t-il des responsabilités plus importantes ? Non. Travaille-t-il davantage dans ce nouveau poste ? Non. La sublimation percutante est une pseudo-promotion. Certains employés de l’espèce de monsieur X s’imaginent qu’ils étaient réellement promus, d’autres devinent ce qu’on leur a fait. Le but essentiel de la pseudo-promotion est de tromper les gens qui ne font pas partie de la hiérarchie. Lorsque ce but est atteint, la manœuvre a réussi. La hiérarchologie nous apprend que (...)

Réponse :

Peut on dire alors qu’il y a des sublimés et des illuminés ? Est ce que c’est compatible.On aura tout vu
jean pierre de diar nakhla :
il y est boutef la place est bonne et la participation des électeurs c’est pas terrible que fait peuple algérien réveille toi ne te laisse pas endormir par tous ces politiques qui se mette de l’argent de côté dans des paradis fiscaux et toi tu gréve la dalle bouge toi algérien réveille toi a quand la vrai reléve c’est toujours les memes

Réponse de dady :

mr vous dites n’importe quoi le peuple algerien est souverein et on accepte Mr bouteflika c’est un algerien avant tout , ques t’en pense des grands patrons en france les paradis fiscaux sont mille fois superieur a nous alors, ce qui se passe en france et pire dit ça a tes compatriotes autrement l’algerie est aux mains des algériens c’est tout SI VOUS AVEZ ENCORE LA NOSTALGIE DU PAYS JE VOUS COMPREND MAIS ne melanger pas tout svp.130 ANS de colonie ça suffit.
BOUTEFLIKA LUI MEME :
KAMA TAKOUNOU YOUWALA 3ALAYKOM AUTREMENT DIT C ES TOUT CE QUON MERITE TEL PEUPLE TEL DIRIGENTS
kenn e ou mazal :
rani m’digouti fi houmti. alah roh envoti aatiwni el visa roh lhih endir kwarti .

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus