Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Les chiens errants assiègent la ville de Sétif

dimanche 12 avril 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

e phénomène des chiens errants, qui date depuis plus d’une décennie à Sétif, ne cesse de prendre de l’ampleur notamment en cette période de l’année, à telle enseigne qu’ils sont devenus menaçants et agressifs.

En effet, une fois la nuit tombée, les habitants de certains quartiers particulièrement ceux des zones urbaines sont terrifiés, et rares sont ceux qui s’aventurent dehors, même pour une urgence. Ces canidés sèment la terreur dans les cités manquant d’éclairage, et beaucoup de personnes ont été attaquées et mordues. L’on révèle également que les gardiens des parkings, exploitent durant leur service de nuit des dizaines de chiens, lesquels n’ont jamais été vaccinés. Pis encore, une fois le jour levé, ils les abandonnent, livrés à eux-mêmes à travers les cités et certains quartiers de la ville, et ce jusqu’au soir. « Au rythme où cela continue, on a peur d’être attaqués même en plein jour. Ces bêtes circulent à la queue leu leu et en toute quiétude. Au niveau du marché des 1014 logts, il y en a plus de dix », a affirmé un habitant de la cité. « Ils se sont attaqués à des écoliers et si ce n’était l’intervention des passants, ces enfants seraient déchiquetés ».

Pour les habitants des quartiers et des cités concernées, ce phénomène est devenu de plus en plus inquiétant et en plus de tous ces dangers, il ne faut pas oublier que ces animaux abandonnés sans soins, sont vecteurs de toutes sortes de maladies, dont la rage, laquelle est souvent mortelle. Au regard du nombre impressionnant de ces canidés qui « assiègent », au grand jour, la ville, et pour prévenir contre les conséquences d’une telle négligence, les riverains réclament l’intervention des services concernés pour mener une vaste opération de collecte et d’abattage inscrite dans le temps à travers tous les quartiers de la ville.


Partager cet article :
12 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°27426 :
j’aurais juré reconnaitre HANNACHI et CHAOUCHI

Réponse de pavlov :

Bravo tu reconnais ta race..!!
stephanoi :
c’est nous amis les chiens c’est pas nouveau
Commentaire n°27454 :
Et ceux errants,bipèdes, qui s’en occupe ? faut il les gazer ceux la ?
un chien errant :
il n y a pas que les chiens qui sont errants.
ordre :
ces chiens sont comme leurs maitres ils errent toute la journèe et toute la nuit la seule diffèrence c est que ces chiens ne tiennent pas les murs

Réponse de khelifa albeuri :

Salam 3alaikoum ! Euréka, j’ai la solution à ce probléme qui perdure : il faut ouvrir des restaurants chinois !!! Et en quelques semaines, il n’y aura plus de keulbs en errance.... iiiiiiiiiiiiiiiiooooooooooooooiiiiiiiiiiiiiiioooooooooooo

Réponse de Rex :

Je prefere les chiens errants que les vrais chiens qui ne meritent meme pas d’exister...!!!
kamel de villefranche :
ils devraient faire gaf car setif est empester de brider en fait sur l’autoroute
didine :
Soyons serieux les gars, les chiens errants doivent être éradiquer de la Ville, car si les autorités ne prennent pas la chose au serieux ca va s’empirer d’avantge avec ces maux...Guezzanate, Tlalba, Casseurs, etc... L’autrefois moi même j’étais mordu par une chienne errante au environ de la batisse Hizb Hadjeb Hassane, il ya avait cinq ou six chiens qui rodaient par là...c’est malheureux de voir cette horde circuler avec quietude !!! il est temps de revoir le problème de ces bêtes.
pornichet :
salem je me suis rendu dérriérement a la décharge public de sétif et là j’ai apperçu une dizaine de chien abbatu je supposse donc que les autorités font leurs travail mais pas a grande échelle

Réponse :

Tu as tout a fait raison, c’est un véritable nettoyage ethnique qu’il faut opérer mais pas seulement au niveau de ses pauvres malheureuses bêtes. Je vous laisse mediter sur cedernier point.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus