Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Grève du lycée Dahmène-Khellaf à Sétif : « La directrice écartée »

samedi 18 avril 2009, écrit par : F. Senoussaoui, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

près presque deux semaines de crise, l’affaire du lycée Dahmène-Khellaf de Aïn Oulmène a trouvé son épilogue. Les professeurs, qui ont soutenu le départ de la directrice, ont eu gain de cause et les élèves sont revenus dans la matinée de jeudi dans les salles de cours.

Une commission dépêchée dans l’après-midi de mercredi par le premier responsable du secteur au niveau de la wilaya a écarté ladite directrice de la gestion du lycée et a chargé le directeur des études du lycée de gérer les affaires courantes de cet établissement. Rappelons que les professeurs dudit lycée ont exigé le départ de la directrice à laquelle ils reprochent une gestion sans consulter les conseils de classe ainsi que l’exagération dans la prise de décisions de sanctions contre les professeurs et le personnel administratif.

Notons que la commission ministérielle dépêchée dimanche par l’inspection générale du ministère et qui a enquêté pendant trois jours n’a pas encore rendu son verdict dans cette affaire. “Le troisième trimestre tire à sa fin et les élèves pris en otage par les professeurs doivent terminer les programmes, c’est pour cela que nous avons pris la décision d’écarter la directrice et la mettre à la disposition de la direction de l’éducation en attendant la décision qui sera prise incessamment par la tutelle. C’est dans l’intérêt des élèves que nous avons pris cette décision”, dira M. Ghennam, directeur de l’éducation.


Partager cet article :
16 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°27908 :
Tant qu’un responsable est corvéable et serviable,ça peut rouler pour lui,sinon il a le dos rond.C’est ce qu’il arrive à cette Directrice qui, surement tentait de faire son travail.Est ce que les profs faisaient t bien le leur,Quand aux élèves ,on sait toujours comment il sont manipulés. Questions d’équilibre relatif !

Réponse de Nacéra :

Je me suis fait la même réflexion que vous.

Réponse de flek :

Tout à fait d’accord avec vous !!!!
une Prof :
je connais bien cette directrice, elle n’as fait que son boulot et puis y a l’intervention de la direction qui par des machination le directeur de l’academie est arriver à ses fins. ensuite viens ce senessaoui qui n’est que soit disant le responsable de la communication du directeur de l’education. donc Erachame Hemida et Laabe Hemida. De grace monsieur arreter le massacre et si il y a quelqu’un qui peut etre écarté c’est ce directeur de l’education et ses Dheyoules...Une prof
mohamed :
nous avons tous entendu parler de cette directice ..qui a ete mutée par mesure disciplinaire de bejaia aprés une grève du personnel ..a ain oulmène elle commis les memes bétises (elle dit toujours quelle a des attaches partout ..intouchable..)elle a un grand problème de relation humaine ..elle cherche l’obeissance totale du personnel dans le travail et en dehors du boulot ..ce n’est pas la première fois que les commissions d’enquetes ont ete dépchées a ce lycée aprés l’instalation de cette directrice(plus 05).. l’essentiel pour nous l’avenir de nos enfants -au diable les incompétents et les minables-

Réponse de Salima staifiya :

et voila un avocat d’office pour le directeur de l’education et ses acolites.....t’es payé toi aussi ou quoi et t’es qui pour juger si ce n’est que tu chapeaute la commission qui a fait écarté cette malheureuse directrice. dans ce cas tu as appliquer à la lettre les instructions de ton Sidek, le directeur de l’education
zzzz :
C’est typiquement algérien faire une gréve pour éjecter un responsable de son siège ! sans aucun argument valable, à mon avis il fallait attendre les résultats de l’enquête pour statuer ; sinon elle va servir à quoi cette commission. On sait à chaque fois qui sont les dindons de la farce....C’est partout pareil et dans tout les domaines.
Un parent outré :
Deux poids,deux mesures c’est ce qu’applique la direction de l’éducation de sétif.Sinon comment expliquer que le chef d’établissement(qui doit incessament sortir en retraite)du CEM AMIRA à sétif,soit toujours maintenu à son poste aprés tous les rapports qui ont été transmis par les enseignants et les parents à la tutelle.Ce qui se passe actuellement au niveau de ce CEM reléve de la science fiction:une anarchie totale sévit dans l’établissement,les éléves font la loi,les abords du CEM sont constament squattés par des délinquants qui essayent de revendre des psychotropes,certains parents malveillants s’autorisent à pénétrer dans les salles de classe pour intimider les enseignants et j’en passe !Si donc je me référe à cet exemple je conluerais que ce sont les gens qui font serieusement leur travail qui sont pénalisés et pour étayer mes propos j’invite le premier responsable de l’éducation à faire une visite innopinée dans cet (...)
Exile :
ecartee car elle faisait son travail..,on n’aime pas les gens serieux dans ce bled ...il fallait ecarter les mechamchia de la direction de l’education...! pauvre Algerie..je t’ai quitte a cause de ton injustice !!!
Nesnas El Hadhramouti :
Il y a fort à parier que le couperet est tombé sur une dame qui occupe un poste convoité pour une égérie quelconque ou un cousin, palefrenier au douar de ses protecteurs. Suivez l’affaire ! Dans quelques temps on verra débarquer un quidam,désigné pour la relève,qu’on intronisera de façon incongrue. Ce n’est pas parce qu’ils se plaignent que les crayonneux ont raison !Pas du tout !
mohamed :
laissez la commission faire son travail d’investigation .. laissez la commission rendre son verdict .. (qui sème le vent récolte la tempète-) un grand bravo pour le directeur de l’éducation qui a pris la décision d’écarté la directrice -bent bladou- ain el beida- intouchable- un grand bravo pour les profs du lycée pour leur courage et assiduitée..etttttttttttttttt passant au choses sérieuses
hitara :
Je m’aperçois que bc de personnes portent des jugements sans aucun fondement.S’il vous plait abstenez-vous de faire des commentaires en l’absence d’éléments concrets.Cette directrice en question a posé bc de problèmes à tout le monde et sachez que c’est une protégée de Benbouzid et par conséquent la décision prise par le directeur de l’éducation est tout à son honneur.Je ne suis pas du tout dans le camp de l’un ou de l’autre ;il faut tout simplement être objectif.Il m’arrive et ceci très souvent de ne pas être d’accord avec des textes, des décisions,des circulaires émanant du ministère ou de l’académie et je ne mache pas mes mots pour l’affirmer.Par ailleurs, le DE tout aussi bien que monsieur Senoussaoui sont des gens très corrects,charmants et surtout très respectueux précisèment à l’égard des femmes,respectez les même si vous n’êtes pas d’accord avec la décision prise à l’encontre de cette directrice.Je suis très féministe et j’aurais aimé qu’il y’ait plus de responsables femmes,j’aurais été parmi celles et ceux (...)
Hanouna :
et dire que vous ne faites d’aucun partie ?????monsieur essayez au moins de relire votre commentaire.....c’est une pure machination contre cette malheureuse femme sinon comment vous expliquez que la décision était tres vite prise ?????? quand aux charmants messieurs que vous defendez....je dirais que soit vous etes le DE soit vs etes son leche....ou proche de ce ou même ce responsable de la presse correspondant a liberté.....au fait j’ai appris que dans cette direction presque tous les correspondants sont des employeurs de l’education ???à verifier donc
hitara :
n’importe quoi !!!!!!!

Réponse de hanouna :

la verité qui blesse....
Commentaire n°28927 :
celui qui n arrive pas a construire un foyer n arrivera jamais a diriger les autres.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus