Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Parc d’attractions, Parc d’abstractions, Parc de loisirs ou Parc de plaisirs ?

vendredi 1er mai 2009, écrit par : A. Nedjar, Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

et immense ensemble que constitue ce poumon et ce cœur de la ville sont en passe de devenir graduellement cette espèce champ de grande désolations. Habité par le bruit, il ne représente plus qu’un regrettable lieu de transit pour les habitant de la partie nord et un endroit pas très prisé par les autres citadins. En fait il est devenu cette espèce de cour des miracles où, en dehors de la gestion au quotidien, il n’est offert aucune perspective qui le déclinerait de nouveau dans ses fonctions originelles. A savoir, offrir un endroit tranquille, loin des tumultes, des klaxons et du tintamarre de la ville. La ou le citoyen aspirerait venir sans risques, sans dérangements, respirer une bouffée d’oxygène ou goûter un bol d’air que nombreux ne peuvent aller chercher plus loin.

Et pourtant, rares sont les villes qui pourraient se targuer de disposer d’un tel espace. Il n’y a pas si longtemps, il faisait la fierté de tous. Aujourd’hui, nous pouvons lire le dépit et la déception auprès nombreux citoyens de la ville.

Conçu à l’origine comme espace de détente et de loisirs, cet ensemble s’est transformé au fil du temps en un lieu de rendez vous pour toutes sortes de dépravations, de dépassements et un lieu de rassemblement pour une foule d’égarés.

« Cachez nous ces commerçants que nous ne saurons voir ».

Dana la fin des années 90, les autorités officielles avaient contribuées aussi à ce dévoiement du site par le transfert et l’isolement des commerçants informels dans une partie du parc, devenu depuis une zone de non droit. Il n’y a qu’à s’y aventurer pour avoir la surprise et subir l’affront ou la frousse de votre vie tant par la présence d’une faune menaçante que par des tas d’amondices nauséabonds ou par ces enchevêtrements d’abris de fortunes qui, la nuit venue, se transforment en de véritables repaires pour coupe gorges. Il y en a même qui se sont aventurés au delà du périmètre ‘toléré’ pour monter de véritable galerie de toiles et de chiffons pour offrir leurs services et narguer les commerçants voisins, locataires réguliers.

La grande murailles a subit de nombreuses agressions et dégradations allant des atteintes par le feu aux différents déversements à sa base à l’aménagement de galeries et abris pour SDF.

Nul ne peut accéder sans risque sur la promenade des tours de gués pour admirer la très belle vue sur la ville. Les commerçants mitoyens ont carrément déserté les lieux aménagés à grands frais.

A l’intérieur, les efforts méritoires consentis par les opérateurs en termes d’acquisitions d’installations et d’équipements nouveaux en jeux sont à souligner. Cependant la répartition spatiale ne s’était pas accompagnée d’étude préalable afin de séparer les loisirs des adultes de ceux destinés aux plus jeunes en droits à plus d’attentions et de considérations.

Les restaurateurs de la place auraient pu offrir une gastronomie régionale variée et recherchée. Ils se sont hélas transformés en de véritables gargotes ou d’auberges espagnoles. Le gain rapide est la seule motivation et l’unique préoccupation pour une saison trop courte.

Ne vous aventurer surtout pas à leur faire une remarque à propos de l’hygiène ou de la disponibilité de sanitaires au risque de vous faire durement admonester. C’est vous qui ferez les frais de répliques désobligeantes ou le renvoie comme un mal propre.

Pour les marchands de musique, la solution à la concurrence est l’usage intense de la sonorité externe pour mieux imposer une présence ou pour couvrir et briser les émissions adverses. Cela s’appelle le brouillage grandeur nature par un procédé simple, gueuler plus fort.

A chacun sa musique, ce praticien « chante » et oppose le mérite de la sienne par la libération d’un vacarme musical qui, à l’occasion se transforme en une véritable cacophonie constituant une agression réelle et dangereuse pour les tympans fragiles et l’atteinte aux mœurs par le débits de paroles obscènes frisant souvent la décence.

Ici beaucoup de gens s’interrogent sur la nature de cette foire .S’agit-il de celle de la musique ou de celle de la foire aux décibels ? De tous les cas, vous aurez vite fait de déchanter pour avoir mis les pieds dans cette zone .La loi et l’obligation de l’emploi de l’auditorium, constituent ici deux mondes parallèles.

Il en va de même de la concurrence sonore entres des différentes stations de jeux. Un bal immense vous fera chavirer non par la mélomanie attendue, mais par le désespoir à pouvoir espérer jouir un jour de cet espace dans les formes appropriées où, le calme et la sérénité régneront.

Du coté du hall des expositions, tous les chômeurs, accrus de jeunes troufions permissionnaires et de tous les oisifs en mal d’inspirations, occupent les deux rangées de la grande allée et se postent en sentinelles pour irriter la gente féminine de passage par des observations ou des remarques désobligeantes allant parfois à des tentatives d’agressions inquiétantes.

En face, malgré son odeur repoussante, le parc animalier constitue certes avec son ensemble de bêtes sauvages une consolation, un agrément et de belles découvertes pour les tous petits si ce n’est les lieux très confinés.

Le lion en maître des lieux dort, vaincu certainement par l’ennui et la tristesse. Seul un coq hardi, ce freluquet, se poste au sommet des étables, lance ses appels incessants de gloire, comme pour réaffirmer l’autorité et la force qu’il n’a pas ou qu’il ne détient pas .

Malgré tout cet embarras, L’APC continue seule de fournir de grands efforts pour l’aménagement et l’embellissement de cet ensemble qui pourrait devenir un endroit idéal pour nos promenades si nous décidions tant soit peu d’en être les usagers plutôt que ces spectateurs encore plus embarrassés.

En attendant ce parc d’attractions ou d’abstractions, offre une halte utile pour tous les visiteurs d’une journées venus des autres wilaya ou des villes avoisinantes.Il y a encore cette mer d’intérieur pour offrir l’originalité avec ses oies effarées ou ce boulodrome mitoyen, foisonnant de mauvaises herbes ou quelque vieux s’y réfugient pour taquiner le cochonnet.

De ce manège, donnez vous rendez vous au pied du bateau pirate. La surprise ou la seule consolation peut être viendrait de Omar, ce jeune trisomique qui, au bonheur apparent, vous transportera dans son show de danses où vous n’aurez rien à payer autrement que de lui faire petit sourire en signe d’encouragements et de remerciements.(voir vidéo)


Partager cet article :
27 commentaire(s) publié(s)
wilaya19 :
Je suis pas d’accord avec vous quand vous dites l’isolement des commerçants informels dans une partie du parc, devenu depuis une zone de non droit. Il n’y a qu’à s’y aventurer pour avoir la surprise et subir l’affront ou la frousse de votre vie ... Je connais tres bien c’est jeunes qui commece des vetements ils essai de travailler et de tenir l’endroit et il font tous pour eviter les probleme sur ce lieux jamais je me suis senti en danger la bas j’achete souvent des habilles chez eux ils sont tres gentil

Réponse de tahia el kahla :

moi je vois que ca ces le role de la POLICE normalement ildoit avoir des patrouille qui fon des tourrné et qui vienne faire des controle dans ninporte quelle momment . comme ca les proprietaire des gents qui ont des café et salon thé il se mifié . et laisse pas ninporte le qui fait ce qui veul. le monuque de securité en algerie dans des lieux comme ca cest acause de ca . je le dit et je le repete ces le role des policié .comme yavais avant (sectin 4) qui font la tourné partout .

Réponse de Little Big Man :

en lisant cet article je me suis rappelé une interview accordée par le président de l’APC de Sétif Monsieur Mohamed Dib aprés une année de son couronnement ! Une interview reprise par Setif.info du journal el watan où je vous renvoie d’ailleurs http://www.setif.info/article2929.html, et là je voudrai tant reposer les même questions au premier responsable de la ville !!! qu’en est il au juste des sommes allouées à vos projets ! Respectueusement de la part d’un citoyen qui croit bien ce qu’on lui raconte et qui se rappelle bien de ce qui est écrit
Je rêve :
Je rêve de voir un jour un immense espace gazonné ,propre,nu,,avec tout juste ce qu’il y a comme arbres,voir disparaitre toutes les constructions,tous les murs.Je rêve d’y voir les gens respirer,courir,s’amuser et pourquoi pas des montgolfières multicolores ;je rêve d’un grand parc animalier au niveau de bousselam en allant vers bougie pour liberer ces magnifiques tigres et lions ;je rêve d’un parc de distractions ailleurs ;je rêve d’exposition en plein air(ain el Fouara) ;je rêvais d’une bibliothèque au niveau des anciennes galeries qu’occupe actuellement des banques étrangères..Je rêve de voir la salle des fêtes reprendre sa fonction première ;je rêve de voir naitre des bibliothèques de quartier pour les enfants et ..adultes qui sont sensés donner l’exemple...Je continue à rêver et (...)
h de strasbourg :
bon jour Mr nedjar je suis d’accord avec vs j’aurai bien voulu qu’il reste un centre de soins ou tout citoyen peux ce soigner que d’avoir un lieu pour subir l’affront ou la frousse de votre vie je vs remercie MR nedjar
Ryan :
Un parc ce nest pas une galerie marchande,c’est un lieu de repos et de détente.Hélas le comportement de nos concitoyens pose probléme.L’apc ne joue pas son role pour faire respecter certaines régles de droit(obligations et devoirs de chacun)quitte à sévir durement par des amendes lourdes pour le portefeuille des récalcitants.
ZAK montpellier 34 :
salam à tout le monde, c’est vrai que cet endroit est devenu comme un souk ! je ne sais pas où sont les autorités ? je ne suis pa contre ses commerçants, c’est bien de travailler mais il faut un minimun de condition de vie et d’hygiène. moi je pense qu’il faut avoir des locaux bien définies, propres et saints, ainsi je m’adresse aussi à ses pseudo-commerçants qui invitent des filles derière leur arrières boutiques céssé de salir cet endroit et préservé le patrimoine de la ville, désolé mais c’est la vérité, -je met pas tout le monde dans le même sac- mais ya des gents qui en profite pour faire cet endroit tranquille un endroit de rendez-vous illégaux.merci

Réponse de Radical :

Ni commerces,ni azrine !Il faut tout raser et faire disparaitre toute trace de béton,de ciment.
abkari :
ce lieu n as jamais attiréles setifiens ce n’est qu’un lieu de passage pour les riveains la seule solution est de reboiser et c’est tout et la ce sera un veritable poumon au centre dela ville de setif
Staifi tah sah_ Paris :
C’est un parc khra hachakoum que des sal tète l’été et même l’hiver.que des problèmes Alor je conseille au immigrés de France et sur tout aux filles a ne pas y allé car vous aurai que des problèmes des regards bizard comme si vous venez d’une autre planète avec des injures qui blesse Alor pour évité tout sa, le soir quand les Berry rentre dans leur douare le parc et moins dangereux et y a mois de personne , exemple pour faire les attractions que l’on désire.

Réponse de sétif aandeha bneteha :

je reponds a monsieur le staifi tah sah_paris primo ; tu doit nous respcter un peut ; pas de mot vulgaire si tu etait un vrais sétifien comme tu l’écris ou plutot un vrai algerien tu ne dis jamais ça sur ouled bledi secondo ; setif c’est une ville tres respecté et je conseille au immigrés de France et sur tout aux filles a ne pas y allé car vous ne presenter aucun respect pour ouled lebled,et on a pas besoin de défilet de mode a sétif aala el makchouuuuuf

Réponse de algerie :

bjr staifi tah sah desole mais suite a ton message je comprent que tu as encore la culture des années 1970 setif n’est ni a toi ni a autre cé a tous les algeriens.les berry cé eux qui ont constuit setif essaye de connaitre l’histoire de ton bled.
alilou :
azoul falaoun, salam alikoum. la carte ne fait pas le territoire ou les apparences sont parfois trompeuses. j’oeuvre depuis 2001 pour redynamiser le parc. Les obstacles sont nombreux. l’unique responsable de cet état de fait est le bailleur. si vous avez des questions précises, je suis en mesure de vous répondre.
Commentaire n°29810 :
LES SETIFIENS DOIVENT UN GRAND MERCI A KHELIFA BENDJEDID. CAR IMAGINONS UN SEUL INSTANT QUE LA CASERNE SOIT TOUJOURS LA. AVEC LE COMPORTEMENT DES GENS ACTUELS (DROGUE, BOISSONS ET PROSTITUTION), IL Y AURAIT CHAQUE JOUR QUE DIEU FAIT DES CRIMES. DANS L’ETAT ACTUEL, JE PENSE QU’IL FAUT INTERDIR TOUS LES COMMERCES SAUF CEUX QUI VONT AVEC LE CADRE : GLACES, BOISSONS, CHATAIGNES.

Réponse de ryan :

On aurait mieux fait de garder l’ancienne caserne,et en faire un hopital en renovant les batiments.Khalifa Bendjedid à préfèrer rasé notre histoire,ainsi que les restes de la ville de Sétif d’époque romaine(à coté de l’hopital) Difficile de remercier un tel homme pour ce massacre.

Réponse de djamel de grenoble :

mr kheifa a bien fait parceque les vestiges antiques sont toujours la engloutis sous la terre c’est tout. meme ce qui a ete construit comme les locaux commerciaux sont tres faciles a demolir un jour ou on decide de faire des fouilles archeologiques tout sera tres facile je pense que vous etes tranquille maintenant salam alaikoum.
kiko :
salam..je suis né a setif ..pour moi c une jungle et pas 1 parc ..descrimes eté commis a l’interieure meme.les apres midi c un marché aux puces .tout est degrader.ou sont les promesses de mr le maire ..qu’a fait fait du budjet alloué au parc de setif.des dizaine de directeurs qui sont passé pour gerer ce parc mais depuis le depart de monsieur bendjedid tout est partis avec lui..pour moi le demolire c mieux ....

Réponse de lf :

je repond a votre message moi meme setifien immigres et je sais que ce park est mal gere et de plus ceux qui on cette place pour faire vivre ce park l on avec un pot de vin sais pas comme sa qu une personne aura une place pour vendre faut payer payer payer
didine :
Bon article de M.Nedjar,comme disait le poète : Je pensais m’adresser à des vivants mais, hélas c’est à des morts que je parle . Avant tout un parc d’attraction est destiné aux loisirs lieu où la population trouve quiétude et repos, mais hélas en trouve des marchands de vetements , cosmétiques,etc....( à exclure bien entendu certains commerçants comme par exemple les vendeurs de beignets, pizza, bonbons...)et qui font parti du décors .Le BRUIT c’est le grand problème du Parc,il faut l’intervention des autorités ! pourtant il y a un poste de Police n’est ce pas ? nous avons même vue des Motocylettes circuler librement en laissant derière eux des bruits assourdisant ! même des voitures !il faut qu’il y est contrôle à l’entrée et sortie du Parc . La Propreté est indispensable, il y a manque de Poubelles.La Verdure ca manque aussi, il faut faire appel à l’Emivar pour l’entretien. Un autre point très important c’est la Taille ou la coupe des Arbres à chaque saison !!! laissez Messieurs les arbres tranuilles (...)
AZZEDINE LE SETIFIEN :
Mr Nedjar,vous avez rien laissé aux autres,sincerment,pourquoi ce sujet ?stop.trop.vous touchez le plaie,déja infecté. Endroit des rencontres pour des gens d’a coté,qui viennent de partout. C’est le paradis des stupéfiants,des obsédés,des SDF,des psychopathes et encore,quoi ?... Remparts byzantines,qu’en restent-ils ?si non que des boutiques de vetement et des artisans cordonnier, Au parc de sétif, on trouve tout,éxcepté les morts,les gens aux yeux éduqués. Appel aux autorités de cette ville:Arretez ce massacre,S.V.P.

Réponse de une setiienne ! :

au monsieur qui me précède ,je dirai qu’il y a un remède contre l’aigreur ,ça se soigne croyez moi ! Il y a des personnes qui essayent de faire quelque chose pour la ville ,BRAVO !quand certains ... ils ne méritent même pas de réponse !
Merbouh staifi :
merci et un grand merci a monsieur KHELIFA BENDJEDID qui a laisser son non graver au parc d’attraction de sétif comme l’appeller les sétifiens khelifa jardinier alors faites comme lui et laisser des jardins reste la prise en charge de ce parc aux visiteurs de prendre soin
El gachti :
Il ne s’agit pas d’un parc de loisir mais d’un souk.Que font les autorites pour lui donner sa vraie vocation et ou les gens pourront y aller en famille. Quqnd a ceux qui jettent la pierre aux berri je dirais que tout setif est berri.C’est une region agropastorale et si cette anarchie perdure on sera caricatures comme d’autres.(allusions a une region connue en Algerie,pour ne pas la nommer) Rabbi yahdi ma khlak .
chadail :
salam. attire votre attention sur situation animaux du parc 1/.espace reserve insuffisant pour les especes presenteset ne repondant a acune norme.d’ou betes stressees. 2/.animaux a premiere vue malades mal nourris. 3/.y a t il un veterinaire dans le coin. 4/.y a t il une journee de repos pour les betes(normes internationales). 5/.les cages sont rafistolees avec du fil de fer 6/.je ne vois qu’une seule issue ...si un felin venait a sortir...... 7/.le prepose ou proprio des betes fait son numero devant un parterre de gens ce genre de numero est interdit par la loi *ce monsieur n’est pas dompteur *lions et tigres ne sont pas des...........tortues 8/.les betes ne doivent en aucun cas etre nourris devant les visiteurs . modeste contribution d’un specialiste. j’y reviendrais (...)
chadail :
spectacle choquant d’un tigre lechant la tete fracassee d’un ane.......... c’est du gore ou ca y ressemble. je vous parie .......... qu’il n’y pas d’arme avec flechettes anesthesiantes en cas de fuites de fauves(normes internationales).proposition amenagement d’1 terrain et des aires adequates pour le bien etre des betes et le confort et la securite des visiteurs.merci et ala prochaine j’espere que cette modeste contribution aura servi a qque chose .

Réponse :

votre contribution est insuffisante Mr Chandail.Il est bon de préparer tout un dossier que vous remettriez aux autorités pour les sensibiliser sur la question sinon avertir les SPA pour constater ces manquements .Il existe le droit des animaux comme il existe les droits de l’homme.a la différence que les animaux ne savent pas ou se plaindre mais savent l’exprimer à travers leur résignation et leur tristesse
djamel de grenoble :
ce n’est plus un parc si on essaye de faire une comparaison a ceux qu’on voit a l’etranger d’abord le personnel y travaillant n’est pas qualifie il faut de vrais paysagistes diplomes la faune vegetale n’est pas tres variee regardez la grosse betise qu’a faite la mairie en plantant des faux pimentiers le long de la rue de constantine c’est un arbre qui ne supporte pas assez le foid et il est indiscipline dans sa croissance et ne descele aucune beaute par contre il existe un tres joli arbre a setif precisement a l’interieur du stade de guessabe du cote du jet d’eau qui date dutemps de la france d’ailleurs cest un arbre ornemental qu’on voit beaucoup en france au niveau des parcs et grandes placescet arbre existe aussi a l’interieur de la daira de setif il est magnifique je souhaite que les autorites se panchent sur le probleme de la formation de vrais paysagistes qui vont rendre notre ville et notre parc plus (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus