Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Association des anciens élèves des lycées Mohamed Kerouani et Malika-Gaïd

Rencontre scientifique, culturelle et sportive
samedi 23 mai 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

omme à l’accoutumée, l’association des anciens élèves des prestigieux lycées de Sétif, Mohamed Kerouani (ex-Eugène Albertini) et Malika-Gaïd, a organisée le week-end dernier, une série d’activités à Sétif, permettant aux anciens élèves, venus des quatre coins du pays, aujourd’hui ayant la bonne cinquantaine ou plus, de se retrouver, de remémorer les faits marquants et de partager les souvenirs dans divers sujets. Des accolades, des tapes sur l’épaule pour accompagner des poignées de main énergiques, des embrassades et des esclaffes faisaient l’ambiance émouvante et chaleureuse de cette journée inoubliable marquée par la tenue de cinq conférences abordant divers thèmes. Le bal fut ouvert par M. Aberkane Abdelhamid, ancien ministre, invité du jour de l’association pour une projection intitulé « mon passage à Sétif », suivi d’une allocution de M. Mohamed Dib, le maire de Sétif dans laquelle il a tenu à souhaiter la bienvenue aux participants tout en affirmant que la ville de Sétif demeure à la disposition de toute initiative pouvant contribuer au développement de la ville. Après quoi, les présents ont assisté à une conférence intitulée : « Quelles clés de la lecture de la situation socio-économique de l’Algérie » présentée par le Pr Djoudi Bouras, chef de division au CNES. Le professeur Jean-Paul Grangand, pédiatre, s’est exprimé devant l’assistance sur le programme d’appui à l’insertion professionnelle de jeunes diplômés de l’université. Cette présentation qui a durée une vingtaine de minutes a été enchaînée par un sujet d’actualité : « L’université algérienne à la croisée des chemins ». Présentation animée par le professeur Chems-Eddine Chitour, ancien recteur de l’université de Sétif, et directeur du laboratoire de valorisation des Energies fossiles à l’école polytechnique d’Alger. Le professeur Ouahab Lahcen, chercheur algérien, directeur de recherche, équipe « organométalliques et matériaux moléculaires de l’université de Rennes » s’est penché sur « L’électronique du futur », une présentation très appréciée par les présents.

La rétrospective du livre « d’Anciens potaches racontent leur lycée » édité par l’association et la présentation de la fiche technique des aménagements retenus pour le lycée Mohamed Kerouani, constituaient les derniers points, inscrits au menu de cette rencontre. Les présents ont été par la suite conviés à un déjeuner au réfectoire du lycée, comme au bon vieux temps. L’après-midi, les « Sportifs » du lycée ont disputé un match de Foot-ball à El-Ouricia avec les vétérans de la localité avant de se retrouver, la soirée pour un gala artistique avec comme menu « royal », du Malouf constantinois et du Chaâbi, dans une ambiance des plus émouvante. A noter que les participants à cette journée, ont pu contempler les tableaux artistiques exposés pour la circonstance par Mme Bentobbal Hassiba, artiste peintre, ancienne élève du lycée.


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus