Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Association des anciens élèves des lycées Mohamed Kerouani et Malika-Gaïd

Rencontre scientifique, culturelle et sportive
samedi 23 mai 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

omme à l’accoutumée, l’association des anciens élèves des prestigieux lycées de Sétif, Mohamed Kerouani (ex-Eugène Albertini) et Malika-Gaïd, a organisée le week-end dernier, une série d’activités à Sétif, permettant aux anciens élèves, venus des quatre coins du pays, aujourd’hui ayant la bonne cinquantaine ou plus, de se retrouver, de remémorer les faits marquants et de partager les souvenirs dans divers sujets. Des accolades, des tapes sur l’épaule pour accompagner des poignées de main énergiques, des embrassades et des esclaffes faisaient l’ambiance émouvante et chaleureuse de cette journée inoubliable marquée par la tenue de cinq conférences abordant divers thèmes. Le bal fut ouvert par M. Aberkane Abdelhamid, ancien ministre, invité du jour de l’association pour une projection intitulé « mon passage à Sétif », suivi d’une allocution de M. Mohamed Dib, le maire de Sétif dans laquelle il a tenu à souhaiter la bienvenue aux participants tout en affirmant que la ville de Sétif demeure à la disposition de toute initiative pouvant contribuer au développement de la ville. Après quoi, les présents ont assisté à une conférence intitulée : « Quelles clés de la lecture de la situation socio-économique de l’Algérie » présentée par le Pr Djoudi Bouras, chef de division au CNES. Le professeur Jean-Paul Grangand, pédiatre, s’est exprimé devant l’assistance sur le programme d’appui à l’insertion professionnelle de jeunes diplômés de l’université. Cette présentation qui a durée une vingtaine de minutes a été enchaînée par un sujet d’actualité : « L’université algérienne à la croisée des chemins ». Présentation animée par le professeur Chems-Eddine Chitour, ancien recteur de l’université de Sétif, et directeur du laboratoire de valorisation des Energies fossiles à l’école polytechnique d’Alger. Le professeur Ouahab Lahcen, chercheur algérien, directeur de recherche, équipe « organométalliques et matériaux moléculaires de l’université de Rennes » s’est penché sur « L’électronique du futur », une présentation très appréciée par les présents.

La rétrospective du livre « d’Anciens potaches racontent leur lycée » édité par l’association et la présentation de la fiche technique des aménagements retenus pour le lycée Mohamed Kerouani, constituaient les derniers points, inscrits au menu de cette rencontre. Les présents ont été par la suite conviés à un déjeuner au réfectoire du lycée, comme au bon vieux temps. L’après-midi, les « Sportifs » du lycée ont disputé un match de Foot-ball à El-Ouricia avec les vétérans de la localité avant de se retrouver, la soirée pour un gala artistique avec comme menu « royal », du Malouf constantinois et du Chaâbi, dans une ambiance des plus émouvante. A noter que les participants à cette journée, ont pu contempler les tableaux artistiques exposés pour la circonstance par Mme Bentobbal Hassiba, artiste peintre, ancienne élève du lycée.


Partager cet article :
17 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°32244 :
c’est un loby et pas une association, tout se fait en catimini, pkoi vous n’avez pas inviter tous les anciens, puisque vous dites que voue représentez les lycées gaid et Kerouani

Réponse de un membre du bureau :

cher monsieur ,nous serons ravis de vous compter parmi nous à la prochaine réunion qui se tiendra au moi de juillet .Allez visiter le site kerouani gaid pour vous inscrire et recevoir régulièrement les info utiles de l’activité de l’association qui est la votre .bienvenue
Mme alima :
et qu’en est-il des autres chouhada et fidaiyines trés connus ??? pas un mot ni une évocation de la part de cette asociation ???????? Kerouani, Mokhtari, Keddad et autres

Réponse :

Assez de commerce avec les martyrs s.v.p. Pourquoi pensez-vous que vous êtes plus patriote que les autres ? Vous agissez comme tous les opportunistes qui ont tellement abusé du mot « chahid » qu’il n’a plus aucun sens de nos jours. Êtes-vous jalouse !
djamel :
Moi je dis bravo aux efforts que vous faites pour informer les gens .Cette iniative est tout à votre honneur et je vous pris de trouver ici l expresion de mon respect . Merci pour ce joli site et bon courage.
Commentaire n°32340 :
merci à l’association et que les jaloux meurent avec leur jalousie

Réponse de Je rêve :

Comment ça jaloux ?Vous en êtes encore là !!Après avoir fait des études dans un lycée !

Réponse :

Malheureusement oui, on peut être instruit et jaloux. Le caractère d’une personne n’a rien à voir avec son formation. On sait par exemple que Voltaire était jaloux de Rousseau.
Commentaire n°32408 :
Il n’est ni ministre, ni universitaire ; il est un des doyens si ce n’est le doyen du lycée Kerouani, que Dieu lui préte longue vie Il a fréquenté l’établissement en 1927/28 alors école coloniale. Apres un passage à l’école indugène de la rue d’Aumale, et, aprés l’obtension du certificat d’étude en 1932, il y retourne, alors devenu collège colonial. Il quitta le ciollège en 1936. cette information a été donnée à Mr Guerfi. Il s’agit de BERCHI mekki, et il demeure à Skikda mes filicitations et bonne continuation
Commentaire n°32523 :
je vous salut mr = hedna poure cette rubrique qui nous permet de nous exprimè , jais voulu seulemant dire une chause au membres de cette association , je suis un encien èleve de lycèe mohamed kerouani , jais allais rendre visite a un mansieur qui a tous daunnais poure ce lycèe , et vous le caunnaisè touse binesure c : mr = saadan douadi dit ( nivada ) eben personne nais allais ce joure lui rendre visite et lui qui etè entrain de les attendre !!! le fait de le voire sa lui rend boucoup de morale .
Commentaire n°32543 :
l’Association se fera un devoir et un honneur d’aller vers cet Honorable ainé qu’est M. BERCHI Mekki.Que celui ou celle qui a son adresse la communique vers le site www.kerouanigaid.org ; Merci d’avance

Réponse :

M Berchi Mekki ,doyen des années 32/36,figure bien en bonne place sur le répertoire de la liste des anciens de Kerouani Gaid que vous pouvez consulter sur le site.Vous pouvez même relever son adresse électronique mais il habiterait cependant à Hydra selon les données
Ingratitude :
le rattage de cette association c’est qu’ils se sont tous reunis poure cette Zerda et personne je dis personne n’a eu l’idée de rendre une visite , ne serait-ce que breve à Douadi Saadna dit Nevada, alors que lui, il l’ai attendait dans sa maison .....et portant Saadna était pour eux comme un pére. Igratitude ou mépris ou quoi encore ?????
samira :
Ami Dhoudi tu reste dans nos Coeurs oui c’est vrai comment a’t-on oublier une chose comme ca ??? rendre visite a ami Dhouadi Saadna ?????
mercadier philippe :
Mon pere a frequente le college colonial de setif notamment en 1936 ...cela est loin...mais s agit il de votre etablissement et reste t il des archives consultables de cette periode anterieure a 1941 epoque ou li est reparti pour la France Son pere etant militaire il habitait au pavillon des officiers ainsi qu il resulte de son sauf conduit que nous avons retrouves Nombres de parents etaient aussi dans le Constantinois. Merci d avance et contlnuez votre oeuvre
M. S. Niboucha :
Juste pour dire que je suis d’avis de la personne auteur du commentaire numero 32244
A-M :
JE VOUDRAIS RETROUVER TOUS LES COMMENTAIRES

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus