Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Une conférence de presse « à huis clos » : Carton rouge pour la direction de l’éducation

dimanche 24 mai 2009, écrit par : Farès R. Sétif Info., mis en ligne par : Boutebna N.

u moment ou des secteurs stratégiques du pays font de la communication leur cheval de bataille, certains ‘’illuminés ’’ chargé de cette mission continuent néanmoins de faire dans les deux poids deux mesures.

Pour preuve, à Sétif il existe des gens de ‘’ cette race mesquines ‘’ comme celui de la direction de l’éducation de la wilaya, lequel semble privilégier certains titres de la presse à d’autres. En effet, ce ‘’sieur’’ a préféré inviter pour une conférence de presse ‘’ordinaire’’ de son directeur qui eu lieu samedi après-midi, quelques représentant des titres de la presse au détriment de d’autres qui sont pourtant sur le terrain et n’ont pas besoin de l’aumône de personne. Un acte d’un temps déjà révolu là ou la communication était entre les mains des dictateurs. Le journal l’Est républicain à travers son correspondant à la wilaya de Sétif tout comme d’autres collègues qui n’ont pas été conviés à cette conférence tiennent à dénoncer cette mesure jugée pour le moins « d’un grave précédent ».


Partager cet article :
13 commentaire(s) publié(s)
Je rêve :
Alors que dire de ces correspondants de la presse , sensés être neutres et rapporter la vérité,qui traitent de sujets et en méprisent d’autres,se passent le mot pour se comporter en patron du quotidien qu’ils représentent et qui devrait servir en premier lieu le citoyen ?Voyez comme ça fait mal d’être touché dans son amour propre.Et encore vous ne représentez que vous mêmes.
Horra de sétif :
Et dire qu’on a des journalistes a sétif ? Walah yestahlou hacha ouled elfamila li khatihom chita et croient vraiment aux valeurs et maintienent leurs principes.(alors sétif info défusé mes inteventions et laisser moi croire aussi a la liberté !)
Staifi :
Vous n’avez rien perdu monsieur Fares,il n’y a pas lieu de s’emporter,car la corporation de l’enseignement vous dira que de la direction de l’éducation de sétif il n’y a que la batisse,éducation mon oeil !C’est la cour des miracles,vous y trouverez tout sauf l’éducation.
amira :
mais pourquoi la direction de l’education a peur de ce correspondant ???? es-ce parcequ’il detient des affaires grave ? ou juste on le marginalise comme ca ?
ahmed :
a qui tu demande ....que vous éte marginalise chére monsieur pouissance 4.va au terrain et faite ton travail......il y a pas male de problemes...
observateur :
Qu’a-t-elle apporté de nouveau cette interview si ce n’est le rabâchement de toutes les années à pareille époque.Que n’a-t-il pas abordé les circonstances de la scolarité de nos élèves ,de l’état de la qualité de l’enseignement ,de la qualité de l’encadrement ,des programmes qui laissent désirer,du vaste champ d’expérimentation qu’est devenu notre pays, de la gestion catastrophique un coup de barre à droite un autre à gauche au petit bonheur la chance ,et j’en passe.Ce n’est pas une grande perte de pas assister à pareille réunion
Amar :
mais comment Khalil hedna a pu assister a cette conference puisque vous parlez de huis clos ?
le nenuisier de Bougaa :
oui c’est vrai, Monsieur khalil comment était-il présents ??? puisque vous dites que c’est à huit clos et pourtant lui il n’est pas employers de l’academie comme les autres présents sois disant correspondants pigistes ???? or si ils ont peur de lui
sara :
Qu’est ce que c’est que cette contradition ? en lisant cet article ,on a l’impression M.Farès que vous parlez de vous ça veut dire que vous n’avez pas été invités à cette conférence de presse cependant je vois que votre confrere khalil a été invité. Le vrai journaliste n’est pas ce lui qu’on invite aux conférences de presse mais ce lui qui sait avoir l’information et si quelqu’un ne vous invite pas il a peut etre ses raisons que vous ne connaissez pas.

Réponse de sétifien19 :

Merci Sara, bien répondu. Si M. Farès n’a pas été convié comme il le prétend, alors comment se fait-il qu’un article traitant de ce même sujet a été publié dans le journal l’Est-Républicain ? Aussi et comme le prétend le sieur Farès, s’il n’a pas été effectivemment convié à ce point de presse, il aurait tout simplement publier son article sur son propre journal (l’Est-Républicain), comme il se fait dans tout journal qui se respecte et non pas utiliser le support de Sétif-Info pour le faire. donc à priori il a anguille sous roche, n’est ce pas M. Farès ? vous connaissez la réponse, il suffit tout simplement de prendre attache avec votre journal pour avoir l’explication, celle qui ont eu le plaisir de nous la donner. Sans rancunes
Commentaire n°32591 :
jeMonsieur Fares n’a pas été invité par le soit-disant responsable de la communication et non pas par la monsiuer le directeur de l’acdemie. Donc la personne qui est a blamer c’est ce responsable de la communication qui n’a rien de la communication, sinon comment expliquer ce comportement evers un journaliste

Réponse de le responsable de la cellule de communication de la DE :

Pas moins de 35 journalistes ont été conviés à cette conférence et y étaient présents et M.Farès a été conviés biensur ,seulement ,il n’a pas été chercher son invitation au niveau de la cellule de communication de la wilaya de Sétif et les responsable de la cellule en sont témoins.en plus de ça le correspondant de l’est était présent et son journal est au courant ,la preuve l’article de l’est républicain est paru hier le 25/05/2009.Je ne comprends pas pourquoi l’auteur de cet article a fait de cette conférence une affaire d’état
le responsable de la cellule de communication de la DE :
J’ai hésité avant de répondre à monsieur Farès car ni mon éducation ni mon niveau ne me permettent de polémiquer sur des choses insensées .Je tiens à dire à monsieur Farès que je l’ai invité à la conférence de presse qui a eu lieu le 24 mai 2009 à 15 heures au siège de la direction de l’éducation ET QUE SON INVITATION SE TROUVE AU NIVEAU DE LA CELLULE DE COMMUNICATION DE LA WILAYA.Je tiens aussi à souligner que M.K.HEDNA A été INVITé EN TANT QUE JOURNALISTE DU SITE ET QUE L’AUTEUR DE CET article a été invité comme représentant du journal L’est Républicain bien que j’ai appris que le sieur Farès ne représente plus ce quotidien.Ce dernier a mis fin à la collaboration de cet illuminé journaliste.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus