Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Radio Sétif : Emission débat sur « La communication dans le milieu familial »

jeudi 28 mai 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

n plateau de qualité composé de Sociologues, universitaires et journalistes, a été convié, dans la soirée du Mercredi, a une émission transmise en direct sur les ondes de radio Sétif, ayant pour thème principal ; « la communication dans le milieu familial ».

Les invités étaient tous unanimes que les signaux sont au rouge. La famille algérienne a perdu ses repères au fil du temps. Par conséquent, les maux de la jeunesse en Algérie sont alimentés régulièrement par une mauvaise éducation au sein des familles. Dans une intervention, le professeur SAM Abdesselam affirme que dans ce contexte, les parents ont perdu leur autorité devant leur progéniture et à cet effet, la société qui a perdu les liens familiaux, notamment après la décennie noire des années 90, ne peut pas forcément trouver ses repères, souligne-t-il. Pour sa part, Cheikh BOUDOUKHA Ibrahim, professeur à l’université et Imam à la mosquée El-Atik, estime que la famille algérienne « fait montre d’un sens éducatif élevé, mais fait face à des pressions matérielles et morales liées aux conditions de vie qui l’empêchent de s’acquitter pleinement de son rôle éducatif ». A cet effet, il a appelé les spécialistes en sociologie à diagnostiquer les difficultés auxquelles font face les familles en vue de les aider à les surmonter. De son coté, Dr HALITIM Ali, psychologue et Analyste, a mis l’accent sur « l’émergence remarquée du mode de la famille nucléaire, dont le taux tend vers la croissance ». Ainsi, la société algérienne tend à se structurer par une forme de famille correspondant à un ménage regroupant les deux parents mariés et leurs enfants, à l’opposé de la famille traditionnelle élargie qui peut compter plusieurs générations. Durant deux heures de temps, les débats ont été très animés argumentés par des interventions des auditeurs qui ont fait de cette émission, orchestré par le jeune Farouk Raïs une réussite totale et démontre une fois de plus, la volonté du premier responsable de cette radio pour hisser le niveau de la prestation de proximité à un rang supérieur et garantir par la même une qualité de l’information.


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus