Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Clôture des journées nationales de la chanson de l’enfant : « Ma Messaouda » à l’honneur

samedi 6 juin 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

ublime ! Le mot n’est pas trop fort pour qualifier cette cérémonie de clôture du premier festival national de la chanson de l’enfant qui s’est tenu à Sétif.

Une activité à la fois belle et interne qui a marqué durant Cinq jours les espaces de la maison de la culture Houari Boumediène. Des spectacles hauts en couleurs, des expositions de livres, des ateliers de dessin, les représentations clownesques, des jeux de magie, le tout animées par des figures très connues dans le monde artistiques destiné à l’enfant, telles « Ma Messouda », « Mama Nadjoua », Aïda Kechoud et autres. Sans pour autant citer la qualité des conférences tenues pour l’événement et ayant abordé des thèmes intéressants tels : « L’importance de la chanson dans l’éveil artistique de l’enfant », « Citoyenneté à travers le chant enfantin », « Rôle de la chanson théâtrale et le scoutisme dans le développement de la personnalité de l’enfant ». La cérémonie de clôture a attiré une foule considérable constituée en majorité d’enfants accompagnés de leurs parents. Ce fut l’occasion d’assister au grand show présenté par le grand « magicien » Ammar boussouf, suivi d’une fresque artistique, travaillée sous forme de cocktail de chanson issues du patrimoine Algérien, admirablement interprétée par les participants à ce festival, enchaînée par une série de chansons pour enfants interprétées par Hacen Belaabidi de Biskra. Après quoi les organisateurs ont procédé à la distribution de prix et cadeaux aux participants, le tout ponctué par le vif hommage réservé à Hamza Foughali, connu communément sous « Ma Messaouda ». Selon les initiateurs de ce festival, cette première édition entend-stimuler les sensations, toucher le coeur et élever l’esprit pour former une composition harmonieuse de couleurs et poser une passerelle de contacts humains d’origines diverses". Le festival se veut un carrefour de rencontres entre les acteurs qui oeuvrent dans le domaine de la chanson de l’enfant, ont-ils ajouté. Pour rappel, ces premières journées de la chanson de l’enfant sont organisées par la coopérative culturelle « El Farh »de la maison de la culture de Sétif et coïncident avec la célébration de la journée mondiale de l’enfant.


Partager cet article :
3 commentaire(s) publié(s)
anissa :
qui se souvient de Hdidouane et ma messaouda, c’etait du régal,
amine :
hdidouane et ma messaouda, notre enfance a nous
lemghanni :
Je te souhaite une longue vie Mémé !

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus