Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Direction de la Sonelgaz de Sétif : Le manque à gagner se chiffre à 59 milliards

samedi 13 juin 2009, écrit par : F. Senoussaoui, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

“Les pertes de Sonelgaz se chiffrent à plus de 59 milliards de centimes. La fraude constitue, quant à elle, 13% du chiffre d’affaires de l’entreprise”, a révélé, jeudi dernier, M. Redouane, directeur général du centre de distribution de Sétif, lors d’une conférence de presse à l’hôtel El Hidhab.

Ce taux est estimé en dessous du taux national et reste au même niveau depuis plusieurs années. En 2008, les services du contentieux des deux centres de distribution issus de la nouvelle organisation de la société ayant la charge de distribution du gaz et de l’électricité ont déposé 136 plaintes au niveau de la justice. Le manque de civisme de certains clients, l’habitat illicite et la prolifération des bidonvilles sont les principales causes de la fraude.

Pour mettre fin à ce phénomène, la Sonelgaz a procédé, depuis l’an 2002, à la généralisation des compteurs électroniques, ainsi qu’au regroupement des compteurs classiques au niveau du RDC des bâtiments. Ces mesures ont, selon A. Tedjar, directeur du centre de distribution El Hidhab, prouvé leur efficacité pour traquer les fraudeurs. Par ailleurs, notre interlocuteur a affirmé que le recours à la sous-traitance pour la relève n’a pas donné les résultats escomptés et la Sonelgaz a mis fin à ce procédé tant décrié par les abonnés tout en ajoutant que la Sonelgaz compte actuellement sur ses propres agents pour cette tâche. Le directeur a, à travers la presse, appelé les citoyens à dénoncer les agissements qualifiés d’inacceptables de certains agents de la Sonelgaz, notamment ceux qui ne procèdent pas à la relève et à la distribution des factures. Les créances de la Sonelgaz, qui compte plus de 276 mille abonnés, ont atteint, à la fin de l’année écoulée, 596 milliards de centimes, dont 390 pour le centre d’El Hidhab et 221 pour le centre de Sétif. Les deux directeurs, qui ont animé la conférence de presse en présence de M. Bouregaa, en l’occurrence directeur régional de la société de distribution de l’électricité et du gaz de l’Est, se sont réjouis du taux d’électrification rurale qui a atteint 98%. Pour le raccordement des différentes localités en gaz naturel, les deux responsables ont souligné que dans la wilaya de Sétif, le taux a atteint les 66% à la fin de l’exercice écoulé tout en notant que le taux national est de 40%. Selon les mêmes responsables, qui ont parlé sous le contrôle de la chargée du programme gaz au niveau de la direction des mines, en l’occurrence Mme F. Laidaoui, les prévisions seraient d’atteindre 75% à la fin de l’année en cours et 84% à la fin 2011, au point où tous les chefs-lieux de commune seront couverts.

La mise en service de 8 distributions public gaz en 2008 a été financée à 65% par la wilaya. Le réseau gaz de la deuxième wilaya du pays est de 2 275 km, avec 29 postes de distribution publique et 202 postes clients.


Partager cet article :
2 commentaire(s) publié(s)
Ex Sonelgaz :
Moi je pense que le plus grand probleme de la fraude provient des abonnes industriels et les eclairages publiques Gros consommateurs d’energie,aussi ya des habitations secondaires dont les compteurs sont releves annuellement,ce n’est ni Mr Redouane ,ni Mr Tedjar,ni Mr Bouregaa qui vont régler le probleme de la fraude car ils sont loins de ce qui se passe sur le terrain. Controllez vos releveurs,qui font de la releve fictive. Controllez vos agents qui procedent a des changements de compteurs d’une facon anarchique. Controllez vos abonnes prives tel que ,les carrieres,les usines de carrelages,...etc controllez vos abonnes étatiques tel que ,les stations de pompage ,les brigades de gendarmerie , police et l’armé. Donnez les moyens a vos agents qui bossent sur le terrain. Créez une police de controle qui a un vrai pouvoir de couper les abonnes fraudeurs (Sans (...)

Réponse de didine :

Hadhi hadja m’lha, vous avez raison Monsieur ex.sonelgaz. Le Citoyen est à jour et paye sa facture au dernier sou,comme tout le monde le sait ; sinon il y a la coupe du courant ou gaz !!!! des fois il y a des coupures même si l’abonné a payé sa facture,il m’est arrivé ainsi que mon voisin. Donc Chwiya Rahma ; surtout les factures tombent aux moments inopportuns !!! Rentrée scolaire, Ramadhan, Aïd,....

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus