Accueil > Evénements > Algérie >

La justice britannique accepte de remettre Abdelmoumène Khelifa aux autorités algériennes

vendredi 26 juin 2009, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

a justice britannique a accepté d’extrader Abdelmoumène Rafik Khelifa et de le remettre aux autorités juridiques algériennes, lors de la séance tenue jeudi après-midi au tribunal de Westminster à Londres. A l’issue de cette décision, le juge Timothy Workman a estimé que l’extradition de Khelifa-ne contrevenait pas à la convention internationale des droits de l’homme". Le juge s’est dit également-convaincu" que les assurances données par l’Algérie quant au respect des droits de M. Khelifa étaient-à la fois fiables et de toute bonne foi".

Dans un communiqué publié à l’issue de cette décision, le ministère de la Justice a indiqué que la décision d’extradition-a été prise suite à une série de procédures qui ont abouti à l’annonce de l’acceptation de la demande algérienne en la forme et à l’examen ensuite de l’objet de la demande, la vérification des pièces à conviction en s’assurant que les conditions qui garantissent un jugement équitable du concerné devant les tribunaux algériens sont réunies et ce, au cours de nombreuses séances d’audition des témoins, d’experts et des plaidoiries des avocats".

La demande algérienne pour l’extradition de Khelifa, rappelle-t-on, est basée sur des documents relatifs à la falsification de l’hypothèque de la villa familiale et d’un local commercial jusqu’à la constitution du groupe Khalifa.

Parmi les autres chefs d’inculpation retenus contre Khelifa figurent également les cas de vols survenus au niveau des différentes agences d’El Khalifa Bank sur ordre de l’accusé lui-même, la gestion anarchique et la négligence ayant marqué les transferts de devises sous le couvert de diverses transactions qui étaient en réalité, selon la liste des chefs d’accusation, des détournements organisés.

Abdelmoumène Rafik Khelifa a été jugé par le tribunal criminel de Blida et condamné par contumace à une peine de prison à perpétuité pour plusieurs crimes en relation avec la gestion d’El Khalifa Bank.

Il s’était réfugié au Royaume-Uni en 2003 et fut arrêté le 27 mars 2007 sur le territoire britannique dans le cadre d’un mandat d’arrêt européen délivré par le tribunal de grande instance de Nanterre, près de Paris.

Le parquet de Nanterre avait ouvert en fin 2003 une information judiciaire pour-abus de confiance, banqueroute par détournement d’actifs, banqueroute par dissimulation de comptabilité, blanchiment en bande organisée".

Une autre demande d’extradition a été introduite par la France auprès de Londres mais son examen a été gelée, dans l’attente d’une décision définitive de la demande algérienne, qui prévaut à celle de Paris.


Partager cet article :
8 commentaire(s) publié(s)
Boudiaf :
Il ne sea jamais extradé vers l’Algerie.! il faut juger d’abord ses complices en Algerie !!!

Réponse de KHELIFA :

salama 3alaikoum ! Moi je m’appelle KHELIFA....... J’espére qu’ils ne vont pas se tromper de bonhomme, et m’extrader à sa place......... S’kouze moi mon giniral, moi je travaille pour ramener du pain gagné honnêtement, et je vous laisse dans votre merdouille de h’rame....... Mais le h’rame, ça n’existe pas pour vous, n’est-ce pas ? Bandes de parasites, votre jour viendra incha allah !!!!!
rabeh :
il ne lui arrivera rien en algerie ses oncles sont toujours dans le clan pouvoir-petrole si bien sur il vient car le nom khalifa est dans les intouchables
Commentaire n°35204 :
ENFIN MON ARGENT DE L’ETRANGER .
setifienne :
Il n’est pas tout seul, dans ce cas là il faut d’abord jugé les autes qui sont surplace en algérie, donc tout ça c du pipo

Réponse :

nous allons avoir droit au même procés que celui de blida. sidi viendra et repartira blanchi.
louvriers :
les relations diplomatiques ca sert aquelque chose
TAHAR DE MAOKLANE :
POURQUOI LES ANGLAIS NE DEMANDENT PAS L EXTRADITION DE SES COMPLICES EN ALGERIE ? A SAVOIR LE 1ER D ENTRE EUX : BOUTEFLIKA

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus