Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Inondations à Sétif [photos]

mercredi 9 septembre 2009, écrit par : Gherib A, Setif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

Voici quelques photos prises par notre photographe Azouz Gherib qui montrent les dégâts causés par les inondations à la cité Tandja de Sétif suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues hier sur la région de Sétif.


Partager cet article :
10 commentaire(s) publié(s)
hanoucha chaabane :
A Monsieur le ’Mir’ En ce mois de jeun et de pieté Si tu a peur du bon dieu,je ne demande pas de me doner un logt ni un lot de terrain,je te les laisse,simplement de déboucher les egards et avaloires de ta ville. je te laisse avec ta conscience.
bouchekara :
no comment algerie de 2009 sahab chekara
djaber-71@hotmail.com :
Un Sage Sétifien disait toujours : Le Vent soufflera,il entrainera le fragil et presevera l’infrangible....il entrainera les Marécages et preservera l’espace....
Commentaire n°41080 :
Meme la pluie est raciste avec ses pauvres , elle leur a entrené leur beau meuble de luxe et n’a laissé que les objets de brocante qu’elle chance pour les pauvres ,,,,

Réponse de tizi n’tlawine :

meme les malheures vont frapper chez les malhereux avec le peux de chose qui la il a tout perdu si triste bonne courage a toi
Commentaire n°41238 :
il serait temps de penser à raser la cité yahiaoui (tanja) et à faire un jolie centre ville à la place et reloger tout les habitants de ce quartier en construisans une nouvelle ville à sétif on serait débarrasser de ce ghetto.

Réponse de setifien :

il manque juste tes plans !!!

Réponse de sofia94320 :

-Raser la cité yahiaoui et faire un joli centre ville à la place et reloger tout les habitants de ce quartier en construisant une nouvelle ville à sétif- c’est là ta solution ! Et bien tu ne connais pas bien les habitants qui y habitent. Ma grand-mère et mes oncles habitent cette cité. Il y a bien évidemment plus de personnes à loger que de pièces à vivre. Ceux qui se marient aimeraient habiter ailleurs, seulement pour avoir un logement social il faut connaître des -bonnes personnes- ou alors payer des backchichs et pour construire il faut avoir de l’argent. Cette maison c’est mon grand-père qu’il l’a construite (paix à son âme) et je vous assure que c’est une famille très bien. Il n’y a aucun mendiant et faute de travail ils trouvent des systèmes D pour s’en sortir (travailler au noir ou taxi clandestin ...). Et les reloger où ? Plutôt que de tout détruire il faudrait peut être refaire les routes, planter des arbres, déboucher les égouts, mettre l’eau courante........ Il y a tellement de choses à faire (...)

Réponse de sofia94320 :

J’ai oublié une chose, un de mes plus jeunes oncles vient de se marier et a obtenu, je ne sais par quel miracle, un logement social. Il ne peut pas y habiter quand les températures baissent car la fenêtre du salon ne ferme pas (mauvaise conception) !!!!!
AVECVOUS :
La Hawla Wa la Kouata Ila Billah. Originaire de sétif et plus précisement de cette cité, j’ai visité cet été la rue touché (l’ancien Ouade) et même j’ai demandé un service à un tailleur se trouvant sur la rue (plus particulierement le jeune sur la photo). Quelle drame pour ces citoyens, ils sont des algériens comme tout le monde, alors qu’on les considére dignement. Les égouts sont toujours bouchés, ils peuvent embaucher des milliers de jeunes riens que pour ce services (un peu partout en algérie).

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus