Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Ire des familles des victimes du terrorisme à Sétif

samedi 27 août 2005, écrit par : Nedj

Les familles des victimes du terrorisme de la commune de Medjedel ont refusé de prendre part au meeting de Sétif organisé dans le cadre de la campagne pour le référendum du 29 septembre ayant trait à la charte pour la paix et la réconciliation nationale.

« Ce boycott constitue une marque de protestation contre des comportements incongrus à notre égard qui se sont érigés, depuis longtemps, en règle dans cette wilaya », nous dira M. Bougaâ, responsable de l’ONVTAD de Medjedel, dans un calme olympien, à la veille du départ à ce meeting. Et M. Bougaâ d’enchaîner : « A la veille d’un événement de l’envergure du projet de la paix et la réconciliation nationale, même si on présente une certaine prédisposition, il n’empêche qu’on est aussitôt relégué à moins que rien par le comportement indigne des autorités de la commune, qui, paradoxalement, montrent un empressement à servir le repenti et lui accorder toute la considération. » On croit savoir, par ailleurs, que les familles des victimes du terrorisme ou leur représentant à l’échelle de la wilaya de M’sila n’ont pas pris part au meeting du coup d’envoi de la campagne pour la charte pour la paix et la réconciliation nationale.

Ghellab S, Source : El Watan


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus