Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Un important lot de fil chirurgical, et autres produits découverts à l’hôpital

dimanche 26 septembre 2010, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Alors que les services de chirurgies de l’hôpital de Sétif souffraient depuis des mois d’une pénible pénurie de fil chirurgical et d’autres produits pharmaceutiques de première nécessité, les services da la police de Sétif, agissants sur informations concordantes, ont découvert un important lots de fil, et autres produits servants pour les premières urgences dissimulés dans un placards, sans doute en chemin d’être conduits en dehors de l’hôpital pour des fins qu’on ignore. Après cette action, soigneusement menée par les services concernés, une enquête fut déclenchée et plusieurs agents et autre personnel ont été auditionnées, apprend-on.


Partager cet article :
36 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°78734 :
Par logique 1/ Une goute dans un ocean. 2/ Le comble, c’est que les utilsateurs de ces produits sont des intellec et savent bien la source de l’approvisionnement. jusquà quant çà va durer cette mentalité.
Mr zid :
Il y a surement des complicités ou bien un coup monté de toute piece
saci :
reste à prouver
SAMIR 19 :
Dieu nous a interdit La corruption et le vol parce que ce sont des péchés graves et tous le musulmans le savent, notre devoir est d’éduquer nos enfants et les punir si ils désobéissent à Dieu. Notre devoir c’est de dénoncer ses actes de malveillance devant les médias et les faire comparaitre en justice même les personnes haut placées doivent se faire juger comme n’importe quel autre citoyen. On a pas le droit à toucher à un bien public, parce que c’est du matériel qui coute trop cher, et qui est destiné aux gens malades et en particulier aux gens qui n’ont pas d’argent. On doit être un peuple, une nouvelle génération qui conduit notre pays le développement , pas vers la corruption.
amar :
Comme par hasard, on arrete pas cette semaine de nous montrer des defaillances dans les centres hospitalier ( au niveau national...) ??????? TROP FORT...
hayam :
fil chirurgical veut dire plaie ouverte necessitant d’etre suturee dans l’immediat ,et si on fait disparaitre ce fil volontairement,les malades pourront mourir d’infections, si on n’a pas de sentiments humains envers ces malades auxquels je souhaite un bon retablissement, la pierre sera plus tendre que notre coeur insensible à la douleur des autres.puisque la pierre peut s’effriter, l’adage :dur comme un roc aura perdu son sens.l’hopital est un des lieux ou on peut faire le plus de bien ,soyons conscients ,bon Dieu .
anis :
C’est un hôpital de voleur du médecin à l’agent de service. Tout le monde a sa petite combine, il y en a même qui volent des malades pour les opérer dehors au vue et au su des autorités. Normal que ces choses se vendent comme de petits pains dans des cliniques privée, ça revient moins chère. Ne me dites surtout pas que c’est destiné au terrorisme !fakou !
tinn :
je vous rapporte des histoires véridiques se rapportant à cette pratique le 1 avril 1981, j’étais opéré pour une perforation d’ulcère à l’hôpital de constantine car un chef de service de l’hôpital de sétif m’a refusé l’admission, initiée par une médecin bulgare, dans ’’son service’’ pour des raisons que lui seul est au courant. je vous signale que je n’est jamais connu cet individu ni mis les pied dans cet hopital avant cette date. une fois opéré le medecin traitant m’a prescrit un traitement à base d’atropine qui était utilisé exclusivement dans les hôpitaux. Quelle fut ma surprise quand , ordonnance en main je me déplacais de pharmacie en pharmacie pour le médicament et ques les réponses sont toutes les mêmes:ce médicament n’est pas en vente en pharmacie’. le lendemain je retourne à l’hopital , pour informer mon médecin traitant qui interpelle l’infirmier pour demander des explication. la seul réponse dont , nous avons eu ( le médecin et moi-même). le médicament est dans mon armoire, passer l’aprés midi, car j’ai (...)
hayam :
fil chirurgical veut dire plaie ouverte necessitant d’etre suturee dans l’immediat ,et si on fait disparaitre ce fil volontairement,les malades pourront mourir d’infections, si on n’a pas de sentiments humains envers ces malades auxquels je souhaite un bon retablissement, la pierre sera plus tendre que notre coeur insensible à la douleur des autres.puisque la pierre peut s’effriter, l’adage :dur comme un roc aura perdu son sens.l’hopital est un des lieux ou on peut faire le plus de bien ,soyons conscients ,bon Dieu .
Hasbounaellahwani3maelwakil :
Je connait des gens qui travaillent à l’hopital qui ont une certaine responsabilité, ils ont réussi à batir des villas à des millards avec le salaire de la fonction publique que tout le monde connait, donc à vous de deviner la source de leur richesse...!!!??? mais ils oublient que la villa ne rentrera pas dans leurs tombes, ils iront tout seul labas.
MK Annemasse :
c’est malheureux d’entendre ça, mais étant donné que j’ai fait ma formation au CHU de Sétif cela ne m’étonne pas du tout car à l’époque ou il n’y avait pas de cliniques privées ils mettent à côté pour les MAARIFA une partie des matériel médical tel que compresses, sparadrap, pansements, sèrum pommade et j’en passe, maintenant que le secteur privé est très représenté, ils prennent tous puisque ils le revende et donc ils gagnent un peu de sou sur le dos des pauvres malades.... BAH BAA ESSARAK FAEDA
AL YACINE :
Salam 3laykom, Pour moi tous les problèmes de la société algérienne vinent en premier lieu de la non sensibilisation du citoyen car si se dernier connait bien ses devoirs et droits, la lutte contre la corruption sera à la charge de chacun de nous , chaque citoyen signale les dérapage a son niveau comme ca sera très inquiétant de penser à la corruption Salam
foulen :
ce détournement ne concerne pas le fil chirurgical, il touche tous les prduits utilsés dans le secteurs sanitaire : de la nouriture, au produits de nettoyage en passant par les dotations vestimentaires et les fournitures de bureaux. pour avoir le coeur net , j’invite les citoyens à observer la sortie des travailleurs de ce secteur avec les provisions. chaque responsable fait le beau temps ( se sert) dans son domaine et ferme les yeux sur le personnel sous son autorité car il a peur de perdre son ’’ avantage’’.
Commentaire n°78766 :
Fanfan, Pas de cadeaux avec des pourris pareils ! C’est scandaleux ! Faudrait que les autorités mettent un grand coup de pied dans la fourmilière. Le malade n’est même pas épargné par le piston, parce que du fil chirurgical, c’est sur que le pistonné il en aura. Les hôpitaux deviennent des mouroirs, non pas par faute de moyens, mais par magouille d’un certain personnel !
fanfan la tulipe :
Fanfan Anonyme, Je ne vois pas un toubib faire du détournement de matériel ! faut voir du côté du para médical et des agents. Pour parler d’intellos, là je ne crois pas. Mais ça ne veut pas dire que certains intellos ne sont pas ripoux.
caracala :
ALLAH ISAMHAK YA BOULAHIA.
afoura :
moi je pense que cest un complot ourdi par une main khabitha venant de letranger.
LE REALISTE :
Comme citoyen simple je veux que l’enquete détermine bien les auteurs de cet act criminel .Savez vous voler dans une mosqué c’est normal parceque il appartient à DIEU et lui seul qui condamne les auteuurs .Mais voler dans un hopital et au détrément des malades en souffrance cela n’est pas admis quelque soit les justifications et les raisons.Personnellement je me méle de cette affaire qui m’a touché énormement.Durant le mois de RAAMADHAN j’ai rencontré des gens serviteurs pour aider les malades en leurs ramenant les besoins nécéssaires(café-eau-fruit-etc)méme le soutien moral pour oublier leur maladie.Se sont des braves gens qui ont fait le tout pour ces malades.méme qui ne les connaissent pas c’est la bonne foi des sages et gens honnétes.De mon coté je tire un grand chapeau à ces Monsieurs et Dames de leur bien fait.Tout ça pour dire aux malfaiteurs qui ont commis cette grave erreur de voler les biens des malades DIEU le plus puissant ne vous pardonnera jamais et vous payer dans votre vie.Je le répete (...)
EXILEE :
Désolation complète pour ce pays dans tous les domaines, il faut pas être malade chez vous. Il faut dénoncer ces corruptions. Cordialement
Jugurtha :
Moi,ca m’etonne pas d ;entendre des histoires pareilles...,c’est rien ca...!Quand on entend parler de detournement a la haute sphere de l’etat...ca c’est rien du tout...le mal vient d’en haut..! le vol et la corruption sont devenus chose normales chez nous...! Les gens anormaux sont les gens honnetes et integres...!
Commentaire n°78801 :
Qui ne sait pas que les deniers de l’état normalement destinés au simple citoyen finissent dans la poche des corrompus - en toute impunité- et que les cliniques privées s’abreuvent directement dans ces hôpitaux d’état où il faut ramener ses seringues, ses propres médicaments, faire ses propres analyses et radios ( les appareils de radiologie sont toujours en panne sauf pour ...les intimes) , qui ne le sait pas ? Un infirmier m’a raconté qu’un ancien chirurgien du service devenu privé est venu un jour leur rendre visite, il a tourné et retourné, à la sortie ses poches étaient pleines de divers objets de chirurgie tous plus chers les uns que les autres, on lui a vidé les poches et prié de ne plus revenir, le mieux eût été d’appeler la police mais ce n’est qu’une goutte d’eau dans la mer de corruption et de vol dans laquelle nous nageons en toute connaissance de cause, dargou smech bel gharbel ? A quand le coup de balai salutaire ? Mais je te tiens tu me tiens par la (...)
hayam :
c’est scandaleux.........!
khélifa albeurri :
Salama 3alaikoum, J’ai passé 3 mois au bled, et franchement, pendant le ramadhan, les mosquées étaient archi- pleines !.... Pendant le taraouih, j’ai peut-être cotoyé quelques pourris de ce genre qui défigurent l’image de l’islam et de notre pays.... Ils osent ramener du poison pour leurs progénitures, sans penser à ce qui les attend dans leur tombe, ces misérables citoyens..... Voila une des raisons, qui fait que nous préférons vivre loin de notre cher pays. Ces parasites de la société algérienne, paieront un jour ou un autre, mais en attendant, ils continuent leur traffic au détriment du peuple.... Pour l’anecdote : J’ai passé une demie-journée(le 13 sept 2010) à poirauter au poste frontiére de OUM TEBOUL, car la rachoua faisait rage.... Du côté Algerien et Tunisien, des policiers et douaniers véreux, prenaient de l’argent et faisaient passer les derniers arrivés, avant les premiers qui eux (comme moi), n’ont pas donné de bak’chiche.... De tels comportements, doivent être signalés et les (...)
pinede :
ouled lahrem il veulent s’enrichir par n’importent quelle moyen je n’écarte personnes en 2000 un médecin corrompus, comité des ouvres social font un détournement de fond des gens pourri made in setif
Commentaire n°78835 :
Alph Nadher de Sétif Ah Ah Ah !!!!!!!!!!!......... si tu savais ce que font les toubibs, nos intellos Ils ne détournent pas quelques pièces de fils de siture , du sparadrap ou des seringues jetables ils détournent des etres humains pratiquent des faux barrages et ouvrent le ventre et ferment pour des malades déja en stade avancé condamnés( cancéreux) et parfois ils montrent des faux lithiases (calcules de la visicule) aux patients, pratiquent des césariennes pour des femmes qui peuvent accoucher par voie normale et j’en passe Vous savez qu’elle est la différence entre Dieu et un chirurgien ? (Dieu ne se prend pas pour un chirurgien mais un chirurgien se prend pour un.........)
Ali :
et parmi vous les anonymes, tous Honnêtes !? j’en doute faut pas crier , les algériens a 99,99% sont des corrupteurs ou des corrompus ou des derviches(y douarou sle3ha li houm) ???? rendez ce que vous avez pris, vous êtes pris !
Pasteur :
Quelques questions : 1- Quel est le service concerné ( placard de quel service) 2- y’a t il, une preuve que ces produits allaient etre detourné vers l’exterieur 3- ce lot retrouvé, peut etre était réservé pour des urgences dans la mesure ou il n’a pas étè dans l’hopital
Farès :
Et moi qui voulais retourner en Algérei et ouvrir un cabinet de consulting en qualité hospitalière !!!
citoyen :
J’invite les gens du domaine médical (médecins, para médicaux et agents de l’administration) du CHU Saadna Abdenour à se manifester et apporter leurs témoignages afin d’éclairer l’opinion publique sur ces affaires scabreuses et scandaleuses. Conscience tranquille ???
kaissous :
Il n’y a pas que l’hopital qui est infecté ?
hayam :
quand la foi n’y est pas ,l’ame est souillee de vices ;plus de consciense, plus de sentiments, plus d’ame,là ou on va on ne fait que du mal, il faut se repentir et revenons à la raison ,mes freres,vous ,chirurgiens, medecins,infirmiers, nos malades ont besoin de vos services ,servez les dignement,c’est votre devoir ,et vous ne le faites pas gratuitement.un peu d’humanisme et de bonne volonté n’a jamais tué personne
tatouine :
quelle honte.Affaire à suivre par une enquête approfondie.
une ancienne de Sétif :
Attendez,avant de parler de détournement,de corruption,de médecins véreux....au sein des hôpitaux algériens,il faut d’abord vous dire que c’est déjà bien qu’il y en ait qui veulent encore rester et exercer dans des conditions parfois trés difficiles.J’ai un grand respect pour les médecins algériens,qui font preuve toujours de courage et de belles compétences,ne les rabaissez pas au niveau de fils de suture et je ne sais quoi,ils méritent respect et reconnaissance.
FIL DE FER BARBELE :
Quand la crevette se trouve dans l’assiette des médecins et autres employésalors que le malade n’ a pas droit à une ration équilibréntout peut paraître normal pour moi.
anis :
Ah !parce que vous à la maison, vous mangez « équilibre » ! Estimez-vous heureux que notre médecine soit gratuite car en réalité le cout d’une journée à l’hôpital revient en moyenne à 5000 da !si vous tombez malade vous serez ruiné en un ou deux jours. Alors arrêtez de rêver d’un hôpital à la salpêtrière.
BOLOL :
A TOI ALI 99,99 .itaki ellah barkak ma tetehem enass batel.el kamalou lilah wa lakine kayen erradjala li yakhafou rabi .

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus