Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Prostitution à ciel ouvert au lieu dit « Ferailles »

samedi 9 octobre 2010, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Dix prostituées et 8 clients ont été arrêtés ainsi qu’une importante quantité de boissons alcoolisées, saisies par les éléments de la gendarmerie de Sétif à la cité périphérique appelée communément « Ferailles », lieu connu pour ses excès en matière de pratique de relation extra conjugales à ciel ouvert.

Ce réseau versé « dans le commerce de la chair » s’avère être le troisième du genre, anéanti en l’espace de quelques jours, à se fier aux informations recueillies. Les personnes arrêtées au terme de cette vaste opération visant à en finir avec ce genre de fléau relevant de la catégorie d’atteinte aux mœurs totalisent le chiffre de 18 individus dont la majorité des femmes sont âgées entre 20 et 32 ans et issues des villes de l’algérois.


Partager cet article :
41 commentaire(s) publié(s)
nor :
pourquoi pas les laissées tranquilles les pauvres gens, a moins qu’ils changent de lieu dans les hotels sur le littoral pour ne pas s’etre inquiet . et si on s’intéresse aux prostitués de luxe , dans les appartements et villas ? la on va pas. on ratisse toujours les pauvres. ce fléau a besoin d’un traitement et pas de prison et arrestation.
Wahab :
Les affaires de moeurs, comme la prostitution ne datent pas d’hier, aussi bien à Sétif que dans le reste de l’Algérie, pour ne pas dire le reste du monde ; les causes sont multiples, et sociologiquement determinées ; on peut citer entre autres la pauvreté, la promiscuité, la déliquescence de l’Autorité, le relachement de la cellule familiale, sans parler des causes psychologiques au niveau individuel. Ceci étant, il ne s’agit pas de se dérober derrière des mots pour ne pas cibler de potentielles solutions. Car après tout nous sommes dans un contexte, où la religion musulmane est censée délimiter notre champ d’action en ce qui concerne la moralité ; mais en réalité, la base sociologique de la société algérienne est confuse ; les débits de boisson alcoolisés ne sont pas visibles, mais sont autorisés ; quand on voit les dégats que peut causer l’alcool dans le tissu familial et social, on ne peut que s’attendre à voir le phénomène de la prostitution comme corollaire inévitable, mais non spécifique. La corruption, (...)
paralov :
L’élimination et l’humiliation de l’autre sont le lot quotidien en Algérie. J’aurai préféré que ces services de sécurités s’attaqueraient aux biens mal acquis avec comme slogan « min ayna laka hada »
lehic :
les laissées tranquilles les pauvres gens, on voit bien que tu fais partie peut etre de cette catégorie puisque tu compatis pourquoi ne pas les accueillir chez toi le bon dieu te récompensera
Fadjr :
Mais tu dis n’importe quoi monsieur ou madame nor ,c’est pas normale de parler comme ça à moin que tu sois un habitué à ce genre de .... je ne trouve même pas de mot pour nommer ce fleau.
habiba :
Nous parlons ici du plus vieux métier du monde. Chacune et chacun a ses raisons de le pratiquer, car mettons nous d’accord, même les hommes se prostituent. Donc certains de ces malheureux et malheureuses essaient de traverser la méditerranée sur une bouée pour fuir la malvie, d’autres prennent la facilité........ la chute. Chez nous on a voulu agir en bons moralisateurs et on a fermé les maisons de tolérance. Dommage. On ne peut pas enrayer un mal , on l’aide seulement à se métastaser . Avec les maisons de tolérance, tout était réglementé : la surveillance médicale, l’hygiène etc... Et surtout, les femmes respectables qui sortaient pour leur travail et leurs études n’étaient pas agressées . Chez nous on sait interdire et punir, on ne connaît pas les alternatives. Même à Paris il est question de réouverture des maisons closes, pour le repos de tous (...)
Double X :
A force de vouloir jouer les moralisateurs de bas étages vous occultez la réalité de la vie quotidienne : la prostitution, au même titre que les autres crimes de délinquances sociales existent partout, même dans les pays où la sexualité est libre - contrairement à la nôtre où un simple regard ou deux mains qui se touchent amènent des jugements tous plus hypocrites les uns que les autres !!- là où il y a de l’argent à se faire, il y a crime et délinquance, on peut réduire mais on ne peut pas supprimer totalement... Il est beaucoup plus grave pour nous tous de montrer les trafics en tout genre, les passe-droits, la corruption qui minent notre société, l’argent sale qui se chiffre par des milliards au détriment du peuple et du pays, que d’aller racoler avec des histoires de prostitution où souvent les femmes -et parfois de jeunes hommes, disons la vérité toute crûe - n’ont pas trouvé d’autres moyens de subsistance d’ailleurs ce sont les proxénètes qui se gavent le plus dans l’affaire, ce sont eux les (...)
samir-milan :
ou ils ont les deroits de la femme ?,elle à le droit de faire tous !
TIERS MONDE DU TIERS MONDE :
La prostitution de luxe (villas et hotels 4 étoiles) est intouchable. Elle fait partie du reseau plitico-financier. journalisme en Algérie !!!!
khali :
il n’existe pas de prostitués sans caîds, souteneurs, sans clients. il est important de recherchers les caîds ,les souteneurs et d’identifier les clients qui doivent répondre de leur actes de débauches et déstruction des valeurs. si mes souvenirs sont bon c’est le quatrième articles sur ce phénomène, en l’espace de 10 mois (courant de l’année 2010). le plus récent était consacré aux étudiantes de l’université. le lecteur de cet espace n’a-t-il pas le droit d’être tenu infomé sur les suives qu’a connu cette afaire. je considère que cet espace soit une continuité dans l’information et non un simple relais de faits divers qui sont rapprtés episodiquement pour faire la une de quelques jours. cet espace est plus que cà ; il contribut à l’éducation, à l’information, au civisme, à la prise des respnsabilités pour chacun intervenants et acteurs de la socièté civile et des (...)
LE REALISTE :
Vous avez bien citer le lieu FERRAILLE.Mais aller voir les autres lieux DAR DIAF et la CHOUMIERE,Arretez votre scandale et ne prener pas les gens pour des canards sauvages EL haram bayen oua El halal bayane.
Logique :
Bonjour, C’est le métier le plus vieux dans le monde.
Commentaire n°79847 :
en quoi la prostitution et l’alcool vous gênent ils ?
Commentaire n°79849 :
بشّر الزاني بخراب بيته و لو بعد حين الزنا يُورّث الفقر و لو بعد حين و لا تقربوا الزنا إنه كان فاحشة و ساء سبيلا
Commentaire n°79853 :
L’alcool nous gêne et nous répugne car il est à l’origine de tous les drames et de toutes les dérives. C’est la cause principale des accidents de la route. C’est un fléau qui détruit les couples et anéantit la santé. Il fait d’un être humain une loque. Il le réduit à l’état d’animal qui devient une charge pour la société. Il est combattu partout dans le monde. Il est surtout interdit par toutes les religions révélées. Quant à la prostitution, il est inutile d’énumérer ses méfaits tant ils sont nombreux, destructeurs et ravageurs. Il est la cause des maladies génétiques et la source de toutes les maladies vénériennes. Ne s’adonne à cette pratique que les décadents sans foi ni loi. Il détruit les couples, fausse la descendance et trouble l’ordre public. Il est surtout interdit par toutes les religions (...)
khali :
réponse au message du 10 octobre 2010, 11:35 , par Anonyme :en quoi la prostitution et l’alcool vous gênent ils ? est-ce - que tu accepte que ta soeur, ta mère, ta femme, la femme de ton frère, la personne la plus chere pour toi anonyme exercent ce mètier.je pari que non. quand à l’alcol, c’est un élèment destructeur de l’home, de l’vresse , à la ruine économique pour le consommateur, il peut mener au crime, à la corruption , à la création de lieu de débauche et de crimes ? les aniamus sont jalous sur leur hareme, commment l’homme , cet être intelligent tombe aussi bas pour des actes bestiaux.
fanfan :
Moi je pense que pour ce plus vieux métier du monde, qu’il faut réouvrir les maisons closes. Elles sont d utilité publique. Une prostitution à ciel ouvert est, à l’heure du sida, de l’herpès génital, de l’hépatite b, le plus grand danger pour les jeunes. Ces pauvres filles, qui par malheur familial, en arrive à cette extrême solution pour survivre, doivent, non pas être rejetées, mais surtout être prises en charges. On ne devient pas péripatéticienne par plaisir. Le plus vieux métier, certes ! mais le plus difficile aussi. Cessons de nous cacher la face. Pour éviter que ces filles soient maquées, qu’elles soient insérées dans des structures légales. Il y avait bien des maisons closes dans les années 70. Là elles seront au moins protégées et suivies médicalement, la vie de nos jeunes en dépend. Cessons de croire que ces lieux de débauches débauche. Non ! Ils protègent. On ne peut aller à l’encontre de la nature. Quand aux prostituées de luxe, oui celles ci qu’on les embarque. Se faire du fric de cette manière (...)
fanfan :
Anonyme ! tu fais dans l’angélisme ! Il y a des gens qui aux besoin de cette prostitution. L’alcool un fléau, certes, mais un homme qui boit si il est alcolo (l’alcoolisme est une maladie), c’est pour, dans la plupart du temps, accepter un mal être. Je ne cautionne en rien ces deux fléaux, mais j’ai l’honnêteté intellectuelle de reconnaitre, que boire, c’est pour oublier un quotidien difficile, qu’une femme qui se prostitue le fait par nécessité pour survivre. Faut trouver des solutions et non condamner. Rajoutes-y aussi la drogue qui fait des ravages dans la jeunesse algérienne. Les ravages de la drogue sont encore pire que les 2 autres cités ci-dessus.
nor :
je réponds a lihic et fadjr, et si tu les laisses pas tranquilles vous faites quoi ? les tués ? quand j’ai parlé de les laissés tranquilles j’ai bien dis qu’il faut un traitement. et comme ce fléau est le résultat de plusieurs facteurs ( viol, abus, pauvreté etc...) quand on les arretes , vous imaginés quoi, qu’ils les mettent en prison , non. une amende . aprés elles reviennent au meme endroit. quand mr ou mme fadjr dit que je suis habitué ? non. mais je connais bien le milieu et le traitement reservé a eux, aprés un laps passage a la gendarmerie elles sortent libres en attendant une convocation de la justice, et la vie suit son cours. on change d’endroit pas plus. mais la prostitution est partout, alors faut un traitement pas se caché la face , et pour ce lehic, ne joue pas au malin ou au vicieux s’est démodé . et toi t’es un ange ? et apprends a parlé (...)
staifia bent 3amar lahrar :
La prostitution est de plus en plus « jeune » à sétif . Des jeunes filles à peine sorties du lycée, à peine divorcées, à peine éveillées à la nécessité du salaire, s’y mettent sans réflexion. Le filon est devenu une industrie et les femmes qui s’y mettent, y sont volontaires, victimes, obligées ou cupides ????.... Au non d’une loi que l’état a laissé aux mains de sauvages
Fadjr :
Désolé nor je n’avais pas compris le sens de votre post ,loin de moi l’idee de juger ces pauvres jeunes filles qui je pense( pour la plupart) ont surement des problemes familiaux, kidnapping ou autre, je pense plus aux animaux qui moyennant dinars profite de ces malheureuses ,ils devront etre punis tres severement et apprendre à se retenir.Ca serait bien qu’il y est des associations qui se mobilisent et qui trouve ou les loger et leurs trouvent un metier convenable pour leurs reinsertion et leurs dignités .
Commentaire n°79911 :
ciao wwwww la prostituzione e l’omosesualita
belouizdad :
je me souviens un jour en vacance à el eulma, un soir j’été au balcon et je voie une voiture qui s’arrete et un troupeau de brebies (femmes) s’échappent de la voiture en BIKINI. j’ai apris par la suite qu’elles étaient ébergées chez un monsieur avec sa propre famille, et que tout le monde trouvaient cela normal. TROP NORMAL POUR MOI le problème que notre entourage s’abitue aux mauvaises habitudes. le problème c’est nous........après,c’est trop tard.
dino :
laissées tranquilles les pauvres gens ;Chacune et chacun a ses raisons de le pratiquer ;en quoi la prostitution et l’alcool vous gênent ils ? ;qu’il faut ré ouvrir les maisons closes.................... que ce que vous attendez pour déclarer la guerre contre dieu ?????? oui car dieu dit une chose et vous dites autre chose ????????( ولا تأخذكم بهما رأفة في دين الله ) tout le monde maintenant est un sociologue et en plus il donne le droit a ces malades , et quand cette maladie touchera un membre de ta famille est ce que tu aura la même opinion ??????? d’agir mieux que rester rien a faire , et si aujourd’hui se passe devant ta maison , demain elle sera dans ta maison c’est sure ......................
Double X :
@ Dino et compagnie : Qu’est-ce que vous allez faire pour arrêter la prostitution, la consommation d’alcool, les vols et autres actes de délinquance ? Mettre tout le monde en prison ? Couper les mains et les têtes ? Mais il n’y aura jamais assez de prisons ni assez de bourreaux car beaucoup, beaucoup de monde va vers les prostituées en cachette par besoin physiologique, beaucoup, beaucoup de monde boit de l’alcool -en cachette ou franchement - par désir, par besoin, par choix de vie (et tout le monde n’est pas alcoolique malgré ce que vous pensez !!! ) beaucoup beaucoup de monde se drogue, beaucoup de monde traficote par ci par là, demande des passe-droits, verse un bakchich pour avoir un emploi, un logement, les marchands volent sur la qualité de leur marchandise et gonflent excessivement les prix, les commerçants volent sur le poids des légumes et des fruits etc...etc... MAIS pratiquement le monde va à la mosquée faire la prière... Tout le monde n’est pas sociologue mais être aussi (...)
el marlouth :
1 - le journaliste ne fait que raconter des faits, ce n’est pas lui qui va aller traquer les autres cachette comme vous dite. 2 - la loi punis ce genre d’acte donc ils doivent être juger, que ca soit triste pour certain ou alléchant pour d’autres. 3 - on est un pays musulman ( oui je sais je sais...) mais on l’ai donc parler de maison close légale c’est grave mesdames et messieurs. Normalement les plusieurs facteurs ( viol, abus, pauvreté etc...) on ne se tourne pas vers l’hram mais vers dieu. Néanmoins a cette époque que ce sujet reste taboo chez nous : ca c’est grave , aucune information aucune preventions, manque d’organisme et d’association. ouf rabi yostorna w yahdina
Lahcen :
A mon avis, les autorites doivent dissuader ces jeunes femmes de cette pratique et les ronds de cuir doivent etre clements envers ces jeunes femmes et les laisser partir chez elles d’ou elles viennent. La prison ne resout pas leurs problemes ( pauvrete, ignorance, mal educations, ect...) et il ne faut pas diaboliser ces malheureses. Cependant pour les poules de luxe et leurs clients, personne n’en parle et c’est une situation normale alors c’est la qu’il faut agir parce que c’est devenu comme un commerce a but lucratif de la dignite humaine. Quand aux hommes qui se prostituent au lieu de travailler honnetement, ils sont des cas cliniques qu’il faut bien soigner tolerance, tolerance, tolerance
Fanfan :
Fanfan à el marllouth, Koul Lah yesstar ! Oui mais quelle solution ? Peut-on supprimer ces fléaux ? non ! donc tous ces discours réducteurs, c’est h’ram (on le sait) n’apportent aucune solution. Il faut alors baliser ce h’aram. Une maison close est d’utilité publique ! A l’heure ou le mariage est un business, où les appart manquent, quelle solution accordes tu à ces problèmes ? le viol ? l’homosexualité ? on le sait que par manque de femmes certains se tournent vers cette solution (le summum du h’aram) l’abstinence ? soyons adultes ! on ne cache pas un soleil avec un tamis ! la sociologie t’aurait dit créez des maisons spécialisées pour. Donc tous ces palabres angéliques ne mènent à rien. Dans le genre humain, plus on interdit et plus on transgresse.
Fanfan :
Fanfan à Double x, Ton discours est honnête, ami ! et réaliste ! tout ce que tu dis est vrai ! Dans un pays où il y a un déni de justice, tout le monde fera dans l’illicite. Ne paieront que les petits ! la loi existe pour eux. Les autres seront absous de leurs fautes. Donc au lieu de juger, il faut gérer ! Quand il y aura moins de détresses humaines, il y aura moins de fléaux. La mosquée ne résoudra pas ces problèmes, car la foi de certains est plus pour la galerie, que pour Dieu ! n’en déplaise à certains, c’est la vérité !
Commentaire n°80018 :
à khali occupes toi de ton cheptel féminin ( épouse, mère, grand mère, filles, tante, cousine ......) et laisse les autres vivrent leur vie ; en un mot occupes toi de tes affaires
EL HERRICHE :
l’alcool et la prostitution sont des realités qui ont existé et existeront aussi longtemps que la vie existe sur terre.au lieu de gerer ces faits , nous ,nous pratiquons la politique de l’autruche. on se cahe la tete pour ne pas voir la vérité en face. l’hypocrisie nous tue , pourvu que se ne soit pas pres de chez moi ,le reste je m’en moque. DJEHA n’est-il pas notre idole ? n’est ce pas lui qui nous dicte notre morale ? le feu est dans votre Douar , pourvu que ma maison soit epargnée. le feu est dans ta maison DJEHA , pourvu que ma tete soit sauvé.l’egoisme quand tu nous tiens. on parle tous au nom de dieu . on se substitue meme a dieu pour appeller a l’inquisition. celui qui en profite des relations avec les femmes , il les glorifie. mais celui qui n’a pas eu sa part du gateau ils les (femmes) condamne. le seul tord qu’on reproche a ces femmes c’est de pratiquer des rapports en contre partie d’une somme d’argent dans un lieu public. le reste des femmes qui ont des rapports dans les maisons (...)
aladin1974 :
C’est très bien de parler de religion, c’est magnifique de penser que celle-ci peut gérer la société des Hommes, mais malheureusement la prostitution existe et existera malgré tout, car la misère humaine y conduit fatalement. Qu’on soit un pays riche ou pauvre, qu’on soit de confession musulmane ou autre, qu’on soit même athée, la vérité est que les interdictions non jamais, mais jamais régler quoi que ce soit. Regardez autour de vous, regardez le monde, voyez les pays que vous prenez comme exemple de bonne conduite musulmane, vous verrez que même si le châtiment appliqué est trop sévère quelque fois même inhumain à ce genre de délits ne les éradique pas du tout. Alors, au lieu de se voiler la face et au lieu de s’occuper réellement des sujets qui font mal à la société, qui la font régresser à tout les niveau : instruction, éducation, santé, travail, sécurité...on s’attaque comme d’habitude au plus démunis d’entre nous. Vaut mieux faire de la préventions, installer des lieux sûrs et encadrés pour ces (...)
khali :
Réponse à , Anonyme :12 octobre 2010, 00:38 je constate qu’Abou djahal a laissé des héritiers qui refuse de voir la réalité en face. Merci du conseil se rapportant à m’occuper de mes affaires. Monsieur anonyme, soit honnette avec toi : acceptes-tu qu’une proche de toi : épouse, mère, grand mère, filles, tante se métier. ais le courage de répondre ?
Une femme :
@ Khali Où est le courage dans cette bêtise innommable dont tu parles ? Toutes les femmes ne sont pas des prostituées, très très loin de là heureusement !! honte à toi de suggérer une telle chose et dis-toi bien toi le mâle qui a tellement peur d’avoir une prostituée dans sa famille, que les femmes n’aiment pas non plus avoir un mari qui marche à voile et à vapeur comme on dit et il y en a beaucoup plus qu’on veut bien le dire, elles n’aiment pas non plus les maris volages qui les trompent et pour qui notre société a toujours une excuse toute prête, (alors que pour la femme qui trompe son mari....) elles détestent les maris, les frères, les cousins et oncles voleurs, menteurs, tricheurs, faignants, joueurs, paresseux qui jouent les mâles dominateurs et se croient supérieurs alors qu’ils n’arrivent pas à la cheville de la femme (soeur, épouse, cousine...) qui est à côté d’eux ! Pour en revenir à notre sujet : qu’est-ce que tu proposes comme solution ? D’enfermer à vie toutes les femmes y compris (...)
khali :
13 octobre 2010, 09:00 , par Une femme je te siganle 1- je n’est jamais dit que toutes les femmes sont des prostituées , mes messages sont matérialisés par le support d’info sétif. je me demande où tu es allé puisé cette informtion mensongère. 2- je n’aime pas avoir dans mon entourage une femme prostituée de la même manière et avec le même dégout je m’aime pas avoir un mâle (comme tu le présente) courir les jupons la prostitution ne se pratique pas en solo, elle se conjugue aux pluriels, femme, hommes, riches, pauvres, jeunnes vieux sont codamnables , à mon inble avis les riches et les vieux sont les plus blamable dans ce comportement. vous pouvez comsulter mes réactions sur le sujet se rapportant à la prostitution , l’avortement des étudiantes de sétif ou en demander un lecture à cet espace. le monde est fait pour un respect des valeurs et non pour que les plus nantis, les plus forts, les detendeurs de postes de responsabilité profitent de leur position sociale pour humilier les pauvres , les faibles et (...)
Une femme :
@ Khali OUI, je suis entièrement d’accord, les maux sociaux sont à combattre et les valeurs devraient être suivies SAUF que la réalité est là et bien là et que ce sont ni les discours moraux ni les jugements rapides et irréfléchis ni même les punitions disproportionnées qui arrêtent un délinquant ou un malfaiteur, ce sont les études scientifiques, les analyses sociales, les lois pénales adaptées aux différents délits commis qui peuvent -un peu- faire diminuer ces fléaux mais jamais les faire totalement disparaître, une société idéale si elle existait, on le saurait !! Oui, certes, les nantis échappent souvent à la justice - quand ils ont à faire à elle- parce que nantis justement mais il ne faut pas non plus généraliser, les honnêtes gens se retrouvent dans toutes les couches sociales, Dieu merci, et les délinquants sont aussi bien des jeunes au chômage qui désespèrent de la vie que des jeunes plein aux as qui s’amusent si je peux dire à commettre des délits parfois beaucoup plus graves... Simplement ce (...)
fanfan :
Fanfan à EL HERRICHE , J’ai lu ton com . Je le trouve plein de sincérité, de bon sens et de générosité, ami ! Tu n’as dis que des vérités ! je t’en remercie !
Commentaire n°80489 :
Bien dit el herriche, lui qui vit aujourd’hui comme l’homme le plus heureux du monde. On dit que ce qu’il a fait vaut une infinité de « hassanat »oua el fahem yafhem
Saïda Hedna :
REPONSE à : 10 octobre 2010, 00:20 , par Wahab : Les affaires de moeurs, comme la prostitution ne datent pas d’hier, aussi bien à Sétif que dans le reste de l’Algérie, pour ne pas dire le reste du monde ; les causes sont multiples, et sociologiquement determinées ; on peut citer entre autres la pauvreté, la promiscuité, la déliquescence de l’Autorité, le relachement de la cellule familiale, sans parler des causes psychologiques au niveau individuel. Ceci étant, il ne s’agit pas de se dérober derrière des mots pour ne pas cibler de potentielles solutions. Car après tout nous sommes dans un contexte, où la religion musulmane est censée délimiter notre champ d’action en ce qui concerne la moralité ; mais en réalité, la base sociologique de la société algérienne est confuse ; les débits de boisson alcoolisés ne sont pas visibles, mais sont autorisés ; quand on voit les dégats que peut causer l’alcool dans le tissu familial et social, on ne peut que s’attendre à voir le phénomène de la prostitution comme (...)
fanfan :
Beau réquisitoire Saida ! je suis entièrement d’accord avec toi.
karima :
t as raison ma sœur

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus